My Photo

December 2017

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« La Nouvelle Pub Quezac : Est-ce un Signe ?! | Main | Apple, Société la plus Innovante au Monde ! Et Photoways, c'est pour Bientôt ? »

July 20, 2005

Comments

Lors du JT de France 3 diffusé le 19/07/05, Patrick Ollier reconnaissait que le pouvoir des politiques dans ce dosssier était mince...

Toutefois je ne trouve pas anormal que les politiques s'inquiettent de ce possible rachat de Danone par Pepsi. Il ne faut pas oublier que Danone fait travailler de nombreux agriculteurs français.

Et puis chacun défend ses intérêts. Quand Vivendi a racheté Universal, j'imagine que les politiques américains ont aussi fait pression pour cette opération n'ai pas lieu.

Bien justement, NON, les politiques américains ne se mêlent pas de ces affaires privées !

Et si PepsiCo rachète Danone, je ne les vois vraiment pas aller acheter leur lait aux US ! restons lucide.

L'intérêt des agriculteurs, c'est d'avoir un acheteur (Danone) fort et en croissance, et je ne vois pas en quoi le fait de se faire racheté par PepsiCo l'affaiblit ?

Selon le blog En direct de Wall Street de Pierre Alexandre, l'affaire est loin de faire la une des journaux financiers outre-atlantique :

http://pierrealexandre.typepad.com/wallstreet/2005/07/yahoo_dcoit.html#comment-7464286

Oui, c'est bien en effet une affaire du microcosme français. Je ne vois pas très bien ce que pourrait raconter le sérieux WSJ sur ce qui n'est encore qu'une rumeur.

A la limite, ils pourraient s'amuser des peurs de la France...Mais c'est plutôt dans le NY Times ou USA Today qu'on pourrait lire de tels sarcasmes.

Si jamais l'opération se fait, alors là il y aura des articles.

Mais jusque là, cette rumeur excite essentiellement le landerneau français qui ne croit visiblement pas avoir d'autres challenges plus important à relever.

ok je veux bien croire que même si Danone passe sous pavillon US ou suisse (on parle aussi d'un possible rachat par Nestle), le lait sera toujours acheté à des agriculteurs français. Mac Donlad's France n'achète t-il pas ses pommes de terre auprès de nos agriculteurs ? En cela mon premier commentaire est un peu bète !!

Mais en tant que français je n'aimerais pas que Danone ne soit plus une société francaise. Chauvinisme ? Oui et j'assume.
C'est une entreprise et une marque emblématique de notre pays. Imaginez que Pepsi ou Coca Cola soit racheté par un non américain. Quelle serait alors leur réaction ? Vous pensez vraiment que le pouvoir américain ne ferait pas pression pour que Pepsi ou Coca Cola reste sous pavillon US ?
Je comprend donc l'attitude du gouvernement français.


Oui, je pense bien que le gouvernement US ne réagirait pas.

En effet, le mot est lâché, il s'agit bien de chauvinisme.

D'accord avec toi Michel d'un point de vue actionnarial.
Néanmoins, il est inquiétant de voir un certain nombre d'entreprises françaises d'envergure comme Péchiney hier, Danone sûrement demain être pris sous contrôle étranger : Inquiétant non pas d'un point de vue actionnarial car je pense comme toi que le capitalisme n'a pas de frontière mais inquiétant d'un point de vue politique.

Je m'explique :

Qui peut affirmer aujourd'hui qu'une fois que ces entreprises étrangères auront pris le contrôle de nos fleurons tel que Danone, celles-ci ne mettent pas pression sur nos gouvernement pour une refonte de la PAC par exemple ou d'autres programmes défendant les intérêts de notre pays au sein de l’Union Européenne, de l’OMC, etc... La bataille n'est pas capitalistique mais d'influence.

Lorsque le premier client d'une boîte représente 60% du C.A, la boîte est gravement dépendante des désirs de celui-ci. Le problème pourrait être le même entre ce nouveaux types d'actionnaires et notre Etat si à l'avenir de plus en plus de girons de notre économie venaient à être sous pavillon étrangers et américains notamment…et malheureusement c’est de plus en plus le cas.

Je suis globalement d'accord avec toi Michel, mais reconnaissons que si Danone fait des marges c'est d'une part (je me souviens de ta note sur les marges des lessiviers etc) avec une budget communication immense (un des premiers en TV) mais également en fonction de R&D (tiens du lait et du jus d'orange qui ne coagulent pas ?).

Or: si l'on s'époumone en enjoignant les Français à faire de la R&D, à leur dire qu'il faut qu'ils abandonnent leurs métiers à faible valeur ajoutée pour se concentrer sur le futur et la haute technologie (ce que je crois), on ne peut pas rester insensible à la localisation des centres de décision!

Je ne sais pas précisément si Danone fait beaucoup de R&D en France, mais plusieurs études montrent que les groupes mondialisés conservent un ancrage national relativement fort dans ce domaine.
Si le centre de décision de Danone devait passer aux US, gageons que le facteur national sans parler de la politique sociale avantageuse de Danone (exemplaire pendant des années, mais n'est-ce pas elle notamment qui fait qu'aujourd'hui le groupe est OPéable?) serait remis en cause.

Enfin, je suis plutôt libéral et ouvert à l'entreprise, mais ne soyons pas non plus plus royaliste que le roi, les Etats-Unis interviennent beaucoup dans leurs affaires économiques. Tout rachat d'entreprise US par une entreprise étrangère, doit faire l'objet d'un examen scrupuleux par une commission du Sénat (la FTC -Federal Trade Commission- je crois) pour savoir si le transfert de technologies et de propriété n'est pas de nature à porter atteinte aux intérêts des Etats-Unis d'Amérique.

Il y a par ailleurs en ce moment, une affaire qui fait, je crois, qq bruits outre-atlantique, c'est le rachat d'un cimentier US par le leader chinois dans ce domaine. Je ne connais pas le dénouement, mais ça peut fournir une belle illustration de cette compétition des nations, à laquelle, qu'on le veuille ou non, dans un cadre d'économie ouverte, nos politiques sont confrontés.

Je ne voulais pas avec ma 1ère phrase faire une belle prétérition, mais si ma réaction est assez méfiante en général à l'égard des politiques au sujet de la chose économique, qui plus est lorsqu'on parle de fusion (pour des raisons bien décrites dans les autres commentaires), si on réfléchit deux secondes au sujet, on voit que les choses soient peut-être un peu plus grises.

Maintenant l'entreprise en question appartient déjà pour 32% à des institutionnels étrangers (infographie du Monde.fr), mais ça c'est une autre question: combien de temps encore les Français accepteront-ils que la richesse qu'ils créent aillent dans les poches des retraités US et anglais faute de fonds de pension français ? (problème déjà mentionné il y qq années dans Le Capitalisme Zinzin d'Israelewicz). bon Ok c'est un autre débat.

Adso

ps: désolé poru la longueur de la note, je me suis passionné au fur et à mesure de son écriture

Au même moment, la vente de leader européen de l'outillage, FACOM, par Fimalac au groupe américain Stanley Works n'intéresse personne.

Les Riboud doivent avoir beaucoup d'amis sur la place de Paris.

Quelques points Adso sur ton commentaire très intéressant :

1) Prenons Hewlett Packard ! Où est le centre mondial de décision de leur division PC ? A Grenoble ! Ou est le centre mondial de décision de leur division imprimante ? En Allemagne !

2) La richesse que crée une entreprise est redistribuée entre les actionnaires, les salariés et les clients selon un système de vase communiquant parfait. Comme tu le précise Adso, la richess crée par Danone va dans ses 78,000 salariés NON FRANCAIS ainsi que ses 60% d'actionnaires NON FRANCAIS, et je ne parle pas de 70% de leurs clients NON FRANCAIS...

Danone a actuellement la nationalité française, c'est la le seul point.

Du même accabit, va t-on critiquer TOUS les français qui travaillent pour des entreprises étrangères, sous prétexte qu'ils mettent leur force de travail au service d'entittés NON FRANCAISE ?

3) POur le transfert de technologie, je peux comprendre et il se passe pareil en France sur les entreprises liées à la Défense nationale. Mais pour ce qui est de l'agro-alimentaire...

4) La politique sociale avantageuse de Danone ? Je peux garantir que les salaires accordés par PepsiCo (ou d'autres grosses sociétés américaines agro-alimentaires)) sont très supérieur ! Les salariés y sont gagnants.

Bonne chronique ce matin sur France Inter, France Télécom rachète Amena et tout le monde est content:
Ici

Un article et des commentaires de qualités, c'est toujours un plaisir à lire.

Ce qui m'étonne, c'est qu'à part l'exemple d'Airbus (et encore, on a eu droit a un petit psychodrame lors du renouvellement de la direction), l'impression que j'ai c'est qu'on refuse de se regrouper "entre européens" pour faire (ou tenter de faire) jeu égal face aux autres géants (Amricains, Chinois, Indiens principalement)

Pour la France, un autre exemple typique, c'est EDF qui prend des participation un peu partout en Europe alors que les autres acteurs du marché ne peuvent faire de même en France. L'Italie avait même voté une loi pour empêcher EDF de prendre trop de part dans la société d'énergie italienne.
J'ai l'impression qu'on a un "complexe de Napoléon", et qu'à continuer ainsi nous nous dirigions vers un Waterloo économique...

Entrefilet dans le Wall Street Journal de ce jour :

Groupe Danone's net fell 37% in the first half as the French food company took a provision of $243 million on its home and office delivery business in the U.S...

100% d'accord David...

"Ils perdirent de vue l'objectif, aussi ils perdirent la bataille" (Sun Tzu)

A se focaliser sur garder des drapeaux français par fierté et chavinisme, on se trompe de combat.

Investissons dans de la R&D en France, débrouillons nous pour avoir un peuple avec la meilleure éducation possible, investissons en technologies modernes. c'est ça qui fera de nous un pays fort.

excellente analyse que je complete sur mon blog http://ouriel.typepad.com/myblog/2005/07/pepsico_would_b.html

Michel, sur tes remarques:
2) je ne voulais pas ostraciser ceux qui travaillaient pour des groupes étrangers, au contraire, le talent est le seul critère;

Je constatais simplement que la propriété va avec le droit aux dividendes.
Permets-moi de douter du système de répartition salariés/actionnaires/clients parfait: c'est le pire des systèmes (à l'exception de tous les autres, pour singer Churchill sur la démocratie).

Maintenant comme depuis 20 ans, la répartition des bénéfices entre les salaires et les actionnaires a tendance à favoriser ces derniers (passant de 65/35 à 60/40 je crois). Si on est salarié, c'est bien aussi d'être actionnaire de son entreprise, c'est tout.

3) oui c'est particulièrement vrai dans le domaine militaire, maintenant si on se projette: l'agro-alimentaire (pensons nano-techno et génétique, Monsanto etc.), ça peut être un énorme champ de bataille économique.

Je me répète mais : étant libéral, de plus en plus souvent, je m'interroge sur les enjeux de souveraineté occasionnés par les questions économiques, c'est tout.
Le marché a beau être aveugle et visé à l'allocation optimale des ressources etc..., les conséquences sur le plan politique et social ne sont pas à négliger.

4) sur la politique sociale, j'ai aucune data sur le match Pepsico vs. Danone, je mets même un peu en doute le mythe de la politique sociale de Danone (qui date tout de même des années 70).

Le vrai dommage c'est qu'on a une classe politique qui se focalise sur Danone "fleuron français" selon le 1er ministre, alors que c'était surtout vrai dans les années 70. Chirac cite toujours le TGV et le Concorde (moins pertinent désormais) comme exemples de la réussite française, mais là aussi ça date un peu et c'est un peu l'arbre qui cache le désert.

ça n'a pas tardé, c'était étonnant aussi un tel "silence":
Nicolas Sarkozy compte sur la "capacité de conviction" de l'Etat pour éviter un rachat de Danone

Le voila le Pti Nico, il pouvait pas rester en dehors de la bataille !

Merci pour le lien. Pour le coup, c'est vraiment de la langue de bois, mais que pouvait-il dont dire ou faire de plus sachant qu'il ne s'agit pour l'instant que d'une hypothèse !

Entièrement d'accord sur tout Michel.

ce thème délie les langues avant de lier les consciences politiques!

relions les infos de ces derniers jours: isf,pas de réforme, on ne fait de cadeaux aux patrons à deux ans des présidentielles, danone , alors là, on se mobilise on fait bloc, on montre sa petite tronche et ses gros bras musclés, dormez tranquilles, bons français, papa Etat s'occupe de tout... Si papa s'occupe de tout ce sera en sous main car il peut pas le faire autrement !
Quant à légiférer pour renforcer nos patrons, jamais! on est à deux ans des présidentielles! à la rentrée, qqsoit l'issue on restera dans les reportages sur les cartables et les prochains cadeaux de noël à la mode.... NAVRANT!
c'est quoi cette france, celles des années 50? même pas, c'est celle de l'infentilisation du peuple, du refus de l'action, du repli... Et bien de celle là, je n'en veux pas !

Et si le problème, c'était ça ?
Lisez cet article, dont le dossier Danone n'est qu'une nouvelle illustration :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-673905,0.html

Moi j'adhère à 100% à l'analyse. Ne reste plus qu'à faire...

J'adhère aussi à 100%. merci pour le lien

Ce qui serait marrant, c'est que PepsiCo rentre dans l'actionnariat des sociétés d'autoroutes...
On s'offusque pour Danone et personne ne dit rien quand on va privatiser nos propres routes.

J'aime bien ton blog Michel mais la ta certitude sur le fait que les politiques americains ne se melent pas de ces affaires m'etonne...

Les americains sont quand meme reputes pour leur lobbyists. Toute societe, universite ou association professionnelle qui se respecte a un "office of government relations" qui a pour seul but de faire valoir leurs interets.

Les deputes americains sont extremement receptifs aux arguments des societe basees dans leur circonscription.

je te conseille de lire l'article suivant sur l'affaire en cours a ce propos
http://knowledge.wharton.upenn.edu/index.cfm?fa=printArticle&ID=1240

Qu'il y ait du lobbying de partout, OUI, mais il n'y a clairement pas autant d'interventionisme politique dans la vie économique.

Sans préjuger du fond de l'affaire, sur lequel je suis plutôt en phase, il y a un point que je trouve assez amusant, criant et finalement symptomatique de l'époque, c'est que pas une seule fois le mot "client" n'apparaît dans cette pourtant longue note. C'est légèrement HS, mais je trouve assez ahurissant de constater à quel point il a disparu de tous les discours corporate depuis quelques années..

Pour quiconque a vécu dans des pays de service (US Japon, voire Brésil), le discours français sur le client sonnait irrémédiablement faux, ce qui explique peut-être sa disparition relative.
Qq exceptions dont une majeure : Leclerc.

Pourtant, en termes de service, j'ai trouvé pire: la Sicile! En en revenant, j'ai trouvé les Français extrêmement serviables! Le pays est sublime mais les gens sont les plus hostiles possible.

Adso

Voila, on apprend ce matin lundi 25 que PepsiCo a démenti ne pas lancer d'OPA sur Danone.

Il est possible que pepsiCo se soit essayé à tester les défenses de Danone avant de faire marche arrière devant la forte hostililité que cela avait généré.

Mais il est tout aussi possible que le rumeur ai été une manipulation pour faire monter les cours...

comme quoi les americains sont pas si different que ca...
http://www.chinadaily.com.cn/english/doc/2005-08/03/content_465741.htm

ils avaient quand meme propose plus d'un milliard de dollars de plus donc d'apres ton raisonnement les actionnaires doivent etre verts!!

Hi everyone. What should I do when my credit card expires? I've received a new credit card offer in the mailbox which is the replacement of the expired one. But the features seem to be different. Do I risk accepting the offer? I think that it is better to go to a web resource and make an application there. Quite a good place to do it is
problems with orchard bank

Thank you for sharing

Thank you for the information

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories