My Photo

April 2017

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Apple Stores en France : Accélération ! | Main | Champagne ! »

November 03, 2009

Comments

Désolé les amis sur le délai, mais devant des communications aussi importantes, il faut l'accord de tous sur les mots. Entre le Board IS et le top management GSI, ça en faisait du monde à caler.

It's now done, je me réjouis de cette association.

Toujours plus loin, toujours plus haut !
Un grand bravo pour ce deal d'ampleur exceptionnelle.

Par contre ce qui n'est pas très clair pour moi c'est le rôle d'IS dans la nouvelle machine : "il nous est apparu pragmatique de mettre les competences et les infrastructures technologiques et logistiques de ce dernier (GSI c) au service des plus grandes marques" > IS va se concentrer sur les grands marques FR ou EU ?

Merci Christophe, en effet, ce n'est pas rien...

Sinon, tout est dit dans le texte ! ce sont bien les infrastructures et compétences exceptionnelles de GSI qui seront utilisées pour les plus grandes marques internationales.

Félicitation pour cette association avec le leader mondial.

Formidable enthousiasme pour toute l'equipe d'IS ainsi que pour les nouveaux horizons qui s'ouvrent à vous.

All the best

félicitations!

Et concrètement ? Voilà un post qui en dit trop... ou pas assez !

Concrètement, IS apporte toute l'expertise, la technologie et les infrastructures de GSI commerce aux plus grandes marques de la place.

je suppose qu'avec les moyens de GSI commerce ça va être dur pour tes concurrents français?

IS devient l'agent commercial pour la France de GSI ?

Pascal, nous avons du nous adapter et faire évoluer pragmatiquement le modèle, ils devront aussi s'adapter à cette nouvelle donne.

Mais en effet, GSI avec IS en France, c'est un peu Christophe Colomb, ses fusils et ses canons, contre les indiens et leurs flèches...

700 IT guys qui développent sans cesse les meilleures outils et fonctionnalités e-commerce, des moyens logistiques considérables, une expertise e-marketing incroyable (à ce propos, GSI Commerce doit être le 5ième ou 6ième expéditeur d'emails au monde), une expertise sectorielle extrêmement forte dans certains créneaux (ie prêt-à-porter par exemple), c'est en effet très impressionnant !

Michel,
Vous en dites trop ou pas assez. Vous n'avez quand même pas levé 13 millions d'euros pour être un bureau commercial !!!
C'est quoi le truc ? car il ne s'agit pas de faire évoluer pragmatiquement le modèle mais de passer à complètement autre chose.

Christophe, est-ce moi qui ai évoqué le terme "bureau commercial" ?

S'adapter, c'est reconnaître que pour séduire les très belles marques, leur ouvrir et opérer des e-commerces de grande qualité sur un plan mondial, il faut des moyens colossaux, bien au delà des possibilités offertes par les capitaux qu'IS a levés.

Construire en quelques mois des sites state-of-the-art multi-lingues, multi devises, multi-entrepôts, lancer des campagnes e-marketing dans plusieurs pays, cela n'est clairement pas à la portée du 1er venu et exige bien plus d'investissements que les quelques millions que nous avons levés (sans parler du temps pour arriver à ce niveau).

L'idée initiale de mutualisation d'Inspirational Stores était bien pertinente, mais il se trouve que GSI l'a portée avant nous à un niveau aujourd'hui non rattrapable. Il suffit de regarder leurs sites pour comprendre.

Et en effet, entre les petites marques du début, que nous avons arrêtées (cela n'a échappé à personne et je le dis dans le post), et le type de marques que nous allons démarcher avec GSI, nous passons à complètement autre chose comme vous le soulignez, magnitude de 10 à 100 !

Quant à savoir à quoi dans cette histoire passent exactement les capitaux que nous avons levés, je suis sûr que vous comprendrez que ni GSI ni nous ne souhaitions donner de détails sur tout cela.

Et cela n'a franchement aucune importance d'ailleurs à ce stade, à moins que vous ayez un besoin particulier de le savoir, vous que je n'avais jamais vu auparavant commenter sur le blog ?!

...Bravo Michel !
ainsi qu'a toute l'equipe du reste. Cela n'a pas du etre une decision aisee... mais elle demontre bien l'absolu pragamatisme qui pointe en permanence dans vos analyses et qui fait la substance de ce blog. La, c'est bluffant: se mettre en quelques sorte sous la coupe du leader mondial quand on les resources (humaines et financieres)d'IS, il faut avoir la tete -serieusement-sur les epaules ! Bravo donc.

Merci Guy, mais si si, ce fut en fait très facile tellement le gap était évident !

Une fois compris que la délégation d'e-commerce à la performance pour des petite marques pointues (modèle initial) n'était plus notre chemin...

Et quand on est pragmatique, qu'on laisse son ego en dehors de l'équation, et qu'on a personnellement mis beaucoup de sous dans la société qu'on a pas envie de perdre, et bien on a franchement aucune envie de continuer dans une voie que l'on sait sans issue !

@Michel,
Sans vouloir être le troll de service, cette décision ne vient probablement pas de vous.
Vous dénigrez aujourd'hui des marques que vous avez adulées...
Pour comprendre vous avez dépensé beaucoup d'argent alors que...
Ce qui reste : c'est votre seul défaut, de croire que vous avez le monopole de la réussite et de la raison..
Malgré cela je vous souhaite bonne chance dans votre nouvelle aventure.

@Bernard, vous avez sans doute du lire ou extrapoler trop vite (c'est une habitude chez vous) et vous trompez sur au moins 4 choses :

- Je n'ai pas qu'un seul défaut, loin de là (et de plus pas du tout celui que vous citez, c'est une évidence).

- La décision vient bien de moi avec GSI Commerce (démarche, négo et signature).

- Nous n'avons pas adulé des marques, nous avons pensé qu'on pouvait en faire un bon business, ce n'est pas du tout pareil. Et si je les ai mis en évidence dans ce blog de façon emphatique, c'est normal, cela fait partie du business et c'est aussi mon job de porte parole. Et que j'aime les macarons Ladurée, oui, cela n'a pas changé !

- Sur le même sujet, je vous invite à revoir dans le dictionnaire la définition de "dénigrer". Amusant de voir que quand on dit "ce n'est plus notre chemin" on dénigre !

Allez cher Bernard Quenon, vous pouvez faire bien mieux en terme de finesse d'analyse. C'est juste ce qui fait un blog intéressant : des lecteurs qui commentent de façon juste et fine !!

@Michel

Oui bien sur que in fine la décision vient de vous, ce n'était pas ma pensée..

Non, vous avez adulé certaine marque, relisez-vous, mais cela ne change pas grand chose...et pour votre défaut, je crois que vos "post" suffiront.

Ce qui est formidable, et nous sommes "semblables" c'est cette conviction, que nous avons quand nous entreprenons...et finalement c'est cela qui compte!h

@Michel,

Le problème avec vous c'est que l'on ne peut être d'accord avec vous sans avoir en retour des contre-attaques.

Je vous ai souhaité bonne chance, sincèrement.

Faire mieux,.. vous attaquez de nouveau sans savoir ce que j'ai fais.

Bref passons, mais déçu de votre réaction.

Non Bernard, je vous ai répondu, j'aime et je respecte les commentaires pertinents, fins, étayés.

Et comme je suis direct, je vous dis que ce n'était pas le cas du vôtre. Votre commentaire était juste un lot de points infondés. Je n'allais pas vous dire bravo non !!

Que vous le preniez mal, je comprends. Mais je ne vous "attaque" pas personnellement, je dis juste que votre commentaire était quadruplement infondé. That's all, no big deal.

@Michel,

Je ne le prend pas mal.

Mais vos réponses sont disproportionnées.

Vous prenez mes posts pour des critiques et ce n'est pas la cas.
Mais vous ne pouvez revenir sur ce que vous avez écrit.
Vous voulez des commentaires étayés, Michel, vous avez pendant des mois, prétendu que votre modèle était en "béton", que vous aviez dans vos mains, je cite " une bombe", et bien certains avaient des doutes simplement parce que ces personnes connaissaient "les marques", "leurs clients", etc.. vous mettez cela en doute..
Cela rejoint ce que je disais dans mon post précédent....

@Guy,

Je reviens sur ton point car l'histoire est je pense intéressante du point de vue modèle et décision :

- En fait, lors de la création de IS, je connaissais GSI Commerce et j'avais étudié leur modèle. Et le constat était en gros du genre "Dieu que c'est difficile de faire de la délégation e-commerce pour de grosses marques". il faut de très lourds investissements, les cash flows ne viennent qu'après de longues années, et ce n'est pas non plus fabuleusement rentable. Alors, pourquoi attaquer un segment difficile sur lequel il y a déja un très gros, roi de la place ? Ce serait stupide non ?

- Conséquence : on s'est porté sur le créneau des petites marques pointues, toujours en délégation d'e-commerce à la performance, qui était totalement vierge en France, et qui paraissait, sur le papier, très attractif.

- Chemin faisant, cependant, on a découvert les bugs de ce dernier modèle, ses limites, ses problèmes (même s'il est tout à fait possible d'y réussir).

- On s'est alors dit : pour continuer avec les petites marques, il faudrait faire comme cela (je n'étaye pas, inutile de donner le mode d'emploi à mes amis concurrents, certains ex IS)...

- Ou alors, on tente les grosses marques. Mais la décision de revenir sur les grosses marques ne pouvait être prise qu'avec un partenariat GSI Commerce, roi du métier.

Je l'ai tentée, j'ai appelé un jour GSI Commerce directement (re Bernard, cette initiative vient donc bien de moi et de moi seul), je leur ai proposé quelque chose, on a discuté, négocié et...la suite vous la connaissez maintenant.

Voila, dit comme ça c'est limpide non ?

@Michel,

Je suis a Paris la 2ème semaine de janvier, je propose que l'on fixe un RDV, juste pour en parler.
Je suis vraiment content de votre "new deal".. et suis convaincu de sa réussite future.


Et bien non Bernard, je n'ai aucun problème à dire que j'ai eu tort, notre modèle n'était pas en béton, même si sur le papier il avait l'air de bien l'être puisque des investisseurs prestigieux nous ont fait confiance !

A l'époque, nous n'avions pas certaines informations...et cela n'a pas grand chose à voir avec le fait de connaître les marques et leurs clients.

C'est plus une question d'economics et de modèle de partage de revenus on dira...

Avec plaisir, vous m'envoyez un email et on se prend un café !

@Michel,

Nous avons au moins un point en commun.

Et j'en suis fier..

On c'est probablement mal compris.

celui d'aimer prendre le café et de partager ? ;-)

Certainement.

Mazal tov :)

Merci de partager votre point de vue, et notamment la réflexion quant au modèle économique, et au changement de direction.

Excellent succès pour la suite!

Merci de partager votre point de vue, et notamment la réflexion quant au modèle économique, et au changement de direction.

Excellent succès pour la suite!

Bravo Michel !
Très interessant cette discussion comme souvent sur ton blog dont je suis un grand Fan...

Je serai ravi d'en parler avec toi.

Bravo pour ce deal et cette adaptation, l'entrepreneur est un caméléon !
Mais toi qui est un "commerçant", penses-tu être heureux dans une structure si énorme ?

Toutes mes félicitations Michel! Lecteur assidu mais passif de ce blog, c'est assez impressionnant de voir l'évolution d'IS. Bravo pour votre vision et capacité d'adaptation.

Good Luck

Bravo Michel pour ton pragmatisme. Se tromper de route est une chose. S'en rendre compte une autre. Et rebrousser chemin encore une autre. Sans peur d'éventuellement perdre la face à la co-pilote (le pire dans l'histoire) :)

Dans la chaine de (future) valeur pour les clients, quelle sera donc la part GSI et la part IS. Je ne saisis par trop ce qui reviendra à IS dans l'histoire et quelle seront les prérogatives exactes d'IS par rapport à son partenaire.

D'ailleurs, est-ce un partenariat pur et simple ou y a-t-il échange capitalistique?

Et pour rebondir, tu dis que vous vous êtes rendu compte qu'un modèle à la performance sur les petites marques spécialisées etait un cul de sac. Selon toi, un autre modèle pour ces mêmes marques, toujours en délégation, est-il possible et rentable pour le prestataire?

Merci Michel ! C'est effectivement limpide.

La question du bon sens -Barenton Confiseur-a ete traite ici a maintes reprises, tout comme l'a ete, celle de la necessaire "remise en question" des modeles, des partenaires et j'en passe...

C'est une illustration eclatante de vos propres preceptes et elle force le respect.

PS: @Bernard, juste "un petit peu de tact" (devant une etape si critique de la vie d'IS) nous aurait evite cet echange doux-amer ...

@Tribulateur,

Je n'ai pas tout à fait dit que c'était un cul de sac avec les petites marques : disons que ça ne correspondait pas à ce pourquoi nous avions levé 13M€. Oui, il y a un business model qui marche avec elle (je ne peux pas en dire plus), mais il ne nous convenait pas.

Je ne peux pas parler du volet capitalistique, je peux par contre dire qu'IS reste IS, donc il n'y a pas fusion à ce niveau là.

@Hubert,

Voila est point qui est extrêmement pertinent ! Il ne faut jamais occulter le côté humain d'une affaire, il est fondamental...

Tu as bien raison, je ne suis jamais aussi heureux que quand je peux sentir le client, sa typologie, son comportement, comprendre sa psychologie, ses freins, pour lui vendre plus, mieux, encore et toujours !

Il est certain que là on rentre dans un nouveau modèle, avec un partenaire de poids, que l'on a choisit parce qu'il avait des capacités d'exécution sur le terrain à nulle autre pareil (à tous les niveaux, techno, logistique, e-marketing, CRM, etc).

Alors on verra bien...il y a peut-être d'autres annonces que je ferais dans les heures ou les jours à venir.

Nouvelle annonce ?... Quel feuilleton !

A noter aussi que pour certains de nos confrères et néanmoins concurrents, ce n'est pas vraiment une news sans doute en effet, depuis quelques temps déja, nous avions une approche client commune avec GSI Commerce.

Ils savaient donc sans doute, par ces mêmes prospects, qu'ils avaient en face d'eux GSI Commerce & Isnpirational Stores

Bravo d'être arrivé à séduire GSI Commerce pour négocier un partenariat aussi pertinent.

Merci de partager cette aventure, les discussions dans les commentaires sont enrichissantes, même si les échanges sont parfois un peu tendus - et c'est la vie ;-)

Bravo également de faire partager votre vie d'entrepreneur à vos lecteurs. Au dela de votre job de "porte parole" d'IS, vous confiez sur ce blog votre vision d'entreprendre, vos principes et valeurs humaines.

Je tenais à souligner votre générosité car parfois à force de vous lire quotidiennement, on prend cela comme un dû.

Congrats !

Amateur et ignorant du modèle je ne me risquerais à aucune analyse business, mais sur le bonhomme je dis bravo pour avoir laissé un peu d'ego de coté , de l'ego il en faut beaucoup pour entreprendre , en abandonner un peu comme ici c'est faire preuve d'une belle maturité , heureusement d'ailleurs MDG n'est plus un gamin semble t il , bonne chance à vous et vos équipes et eclatez vous comme disent les jeunots!

Pour en revenir au sujet, mon analyse est que IS va être un partenaire Français et peut-être plus au niveau européen de GSI. Une sorte de GSI Europe, et que l'ayant vu précédemment, GSI rachètera IS dans quelques temps, j'en fais le pari.

Félicitations !

Je serai intéressé de comprendre la mécanique du deal, mais comme tu l'as dit cela est incommunicable. J'imagine que tout le monde a du s'y retrouver, GSI étant prêt à payer un premium pour récupérer les marques que IS opère déjà et mettre un pied en France, et les VCs - et toi ! - étant prêts à accepter un TRI correct par rapport à la durée d'investissement pour retrouver de la liquidité (je n'ai pas parlé de champagne)... Alors on prend la levée de fonds et on augmente la valo de combien ?? 1,2 ? 1,5 ? 2 ? ;-)

Merci Thomas.

Mais les anciennes marques IS, "pointues", non, cela n'est plus notre axe comme je le mettais dans le post, et n'a jamais été celui de GSI par ailleurs.

Et en effet nous ne communiquons pas sur la mécanique du deal en elle-même. Il est cependant probable que j'en parlerais dans quelques années, bien plus tard, quand il y aura prescription ! Il faut bien garder un jardin secret !

Félicitations. Ce deal me parait être vraiment hors norme !
J'ai hâte de voir la tournure que cela va prendre.
Merci pour le partage d'informations de ce type, c'est très rare de voir cela sur le web FR, bourré de tabous (Avec P.Cassard que j'aime beaucoup aussi).

@Christophe, à noter que GSI était déja bien présente ailleurs en Europe. HQs à Barcelone et à Londres, capacités logistiques dans plusieurs endroits, rachat de sociétés de services e-marketing et call centers...

Bref, ils avaient dèja construit une très belle infrastructure en Europe. Je ne peux qu'insister de nouveau sur le fait que ce métier est une industrie très lourde qui exige de gros investissements, avec un retour sur investissement lointain.

GSI les avait fait, bien avant nous, et à une échelle sans commune mesure. Et là, dans ce domaine, David contre Goliath, non, ça ne marche pas !

Michel, sans vouloir t'offenser, après Photoways vendu aux américains, tu n'as pas l'impression de repasser les trésors français aux Yankees ?

Bravo,
Trés beau partenariat, plein de nouveaux horizons et défis.
Moi j'aimerais bien que vous vous occupiez de sncf.com un jour :-)
Bonne chance

@Julien, lecteurs assidus de ce blog et entrepreneur nous meme (pour la plupart me semble-t-il), il est bon de rappeler, a intervalles reguliers, l'immense generosite de l'auteur et le plaisir addictif du lecteur...

Michel,

Je comprends que la strcuture du deal ne sera pas dévoilée mais pouvez-vous nous éclairer sur les attraits d'IS pour GSI ?

J'ai bien compris l'intérêt d'IS de se rapprocher avec GSI mais qu'en est-il pour GSI ?

Gain de temps pour capter des clients français mais si ce sont des grandes marques qui sont ciblées, leur envergure doit faire qu'elles étaient déjà en relation potentielle avec GSI ?

Gain de savoir-faire ? Si oui, lesquels ?

Autre ?

Merci

@Nicola, je crois en fait que ça transparait : ce n'est clairement ni notre techno ni nos outils logistiques, puisque GSI avait déja tout ceci : ce sont les hommes, leurs compétences, leurs contacts sur le marché, leur notoriété, etc

@Pascal, éternel débat...mais bon, je dis et je répète que nous n'avons pas vendu notre âme !

Michel,

Pour aller au fond des choses (ce qui semble être une de vos caractéristiques d'après vos analyses sur ce blog), GSI n'aurait-elle pas pu plutôt recruter l'équipe IS plutôt que de nouer un partenariat ?

Je suppose que vous aurez du mal à répondre sans dévoiler des informations sur la structure de votre "deal"....

Je patienterai alors quelques années avant d'otenir une réponse !

Felicitations Michel! Je suis tres heureux pour toi!

Ce qui est certain, c'est qu'avec les capacités et les compétences de Gsi Commerce (cf les sites e-commerces existant qui sont tous des références) il faudra un peu plus qu'os-commerce pour s'aligner...

Bravo

Bravo à vous Michel. A force de vous lire, je suis convaincu que tout est bien cadré sur le plan financier & développement stratégique et comme beaucoup, j'aurais été très curieux de connaitre les "dessous" du deal. Je patienterai, comme les autres.

Néanmoins, l'aspect humain évoqué par l'un de vos lecteurs est effectivement un aspect sur lequel je reste dubitatif. Vous sera t il possible de conserver votre ligne de conduite sur cette nouvelle échelle mondiale ? Comment conserver votre indépendance ?? Je suppose que tout cela est bien réfléchi, mais je serais curieux de connaitre (un jour...) l'aspect humain de ce deal (les Hommes, les rencontres, les profils...)

Bonne chance pour cette nouvelle aventure !

Félicitations Michel ,

Lecteur assidu du blog, bien avant le lancement d'IS mais n'ayant commenté auparavant.

Je ne peux qu'applaudir la mise en application des principes que vous avez énoncé dans vos posts.

Chapeau bas devant le pragmatisme et l'humilité .

Félicitations pour ton deal Michel.

Ce que tu as fait est le plus dur : la remise en cause personnelle, le dépassement de l'égo. Mais l'afficher publiquement c'est encore mieux (outre, bien sur, l'aspect com. ;-) ).

Maintenant c'est du travail et du travail pour gagner les deals.

La preuve que prendre son téléphone et convaincre les gens, est la meilleure des approches dans le biz.

Je lirai avec beaucoup d'intérêt la suite de cette histoire.

Bravo Michel !

Je reconnais là la vision de Steve Jobs mélée à celle du financier talentueux qu'est Warren Buffet. Franchement quel deal, Bravo.

13 millions d'euros et que de valeur crée, une fameuse formule mathématique du eCommerce à peine dévoilée et hop N°1 mondial.

Michel c'est simple : tu es le meilleur.

Un serial entrepreneur

Merci pote confiseur, mais c'est pas un peu trop too much ;-)

En effet c'est limpide et pragmatique

Impressionnants les chiffres de GSI !

GSI s'est démarqué dans le domaine de l'E-commerce. Les grandes lui ont confié des contrats. Des prestations qui valent beaucoup, leur comptabilité doit afficher des bénéfices.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories