My Photo

October 2017

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Dino & Dino : Message du Jour à Mettre dans le Livre d'Or ! | Main | Aston V12 Zagato : 330.000£, le Prix de la Rareté ! »

July 07, 2011

Comments

Je suis totalement en phase avec toi Michel sur ton analyse. C'est un énorme aveu d'échec concernant la montée en puissance des équipes internes et plus globalement la capacité à avoir une stratégie e-Commerce cohérente portée par un homme fort. On est loin de Wallmart !

On est en effet loin de Walmart qui dit "if there has to be a Walmart of eCommerce, it has to be Walmart".

Même si le Walmart de l'eCommerce c'est concretement Amazon, au moins ils ont de vraies grandes ambitions, etc !

J'suis assez d'accord avec toi. J'ai rencontré des gens qui avaient participé à boostore (le e-killer de pixmania, rueducommerce, cdiscount .. de carrefour qui a plutot été un auto-killer) : beaucoup de moyens financiers, mais les personnes en place n'étaient pas des "internautes" dans l'ame.

Je m'étais plutot fait la reflexion que ce n'etait pas une affaire de moyens financiers, mais de personnes qui connaissent bien le sujet. Et ton mail le reflete bien.

En s'alliant à pixmania, ils le font quand meme un peu non ? ils choisissent un partenaire qui connait bien le e-commerce. Il y aura inévitablement un transfert de compétences.

Enfin, tu parles de la mauvaise situation de Carrefour, mais je ne suis pas sur que les e-retailer du genre cdiscount, pixmania ou autre soient dans une super situation de bonne rentabilité non plus ;)

C’est peut être leur pire erreur stratégique depuis bien longtemps car cela veut dire que le E-commerce ne sera pas un réel sujet (en interne) pour carrefour avant au moins 5 ou 6 ans. Bref Carrefour est mort sur le E-commerce à moyen terme c’est sûr ...

@Yannivk, rueducommerce n'est pas non plus un modele de rentabilité ;-)

La réalité est que l'e-commerce est un métier de chien, l'e-commerce de produits commodités est encore plus un business de chien, et dans ce métier de chien le seul qui s'en tire vraiment très bien, c'est Amazon...

Mais il s'en tire bien non pas dans son activité d'achat vente, mais avec les commissions de sa place de marché ainsi que ses services divers (logistiques, web, etc), le Kindle, la vente de livres numériques (qui a dépassé les livres physiques), etc

peut-être un partenariat stratégique dans un premier temps avant le rachat de pixmania par Carrefour ...? C'est le process utilisé par de grandes sociétés françaises pour acquérir un savoir-faire qui manque cruellement et qui prendrait trop de temps à acquérir par soi-même

Salut Raphael, on ne connait pas en effet tous les détails du deal et si et comment il pourrait y avoir un transfert progressif de compétence...

@yannick, Dixon retail a officiellement déprécié dans ses comptes Pixmania pour 106M£, soit disons 120M€. De mémoire, ils avaient acheté leur participation pour 250M€ donc on est pas loin du 50% de write-down...

Le truc malin qu'ils pourraient faire ensemble c'est d'ouvrir des drives: IT et offre en ligne par Pix & emplacements + logistique par Carrefour

C'est là que se déroule la bataille désormais non ?

Le drive est en effet un secteur clé et chaud sur lequel Carrefour a pris un gros retard.

Mais ont-ils vraiment besoin de Pixmania la dessus ?

Je pense qu'ici on régi un peu trop en e-commerçant et qu'on ne prend pas en comptes la stratégie de plus en plus appuyée et radicale de Carrefour.

Cela fait déjà pas mal d'années que Carrefour se concentre de plus en plus sur ce qu'il a fait devenir de son cœur de métier : la grande distribution à la sauce financière.
Ils rationalisent à tout va : ils vendent les murs !
Avant ils géraient de nombreuses enseignes -> rationalisation -> Exit les Champion, Shopi, et consors, tout le monde passe sous enseigne Carrefour. Économie en communication, concept, et en MDD.
Mais ce que je trouve le plus parlant dans la radicalisation financière se trouve à l’international : Historiquement Carrefour s'implantait de manière ex nihilo dans les pays ou elle avait envie de s'implanter. Et cette caractéristique qu'on pensait immuable car inscrit dans l'ADN même du groupe s'en est allé.
Aujourd'hui Carrefour s'implante à l’étranger (ou se désengage industriellement) en se joignant à des partenaires locaux qui auront LE rôle industriel, ne gardant que la partie purement financière pour elle.

Donc pour moi ce n'est pas une surprise, et je trouve cela tout à fait en phase avec sa stratégie globale.

Que ce soit pas forcement une surprise, je crois qu'on est d'accord la dessus, mais est-ce une Strategie pertinente, la c'est autre chose !

Ceci étant, pas forcement d'accord sur le fait qu'elle ne garderait "que la partie Financiere".
Non, ça reste un opérateur de retail, et la Strategie de rationalisation des enseignes ne contredit pas ceci.
Par ailleurs, cette rationalisation des marques n'est pas une rationalisation des concepts du tout comme tu mets : entre gérer un format 15.000m2 d'un hyper et une supérette de 400M2, ça n'a strictement rien a voir au niveau opérationnel, choix des références, Strategie d'implantation, etc

Moi, je pense aussi qu'il pourrait y avoir derrière un rachat de Pixmania par Carrefour. Pourquoi s'embêter à développer une activité ecommerce sur un marché hyper concurrentiel, alors qu'il suffit de se payer un acteur du marché ?
On verra bien.

Ce n'est pas impossible ! J'ai conjecture il y a qq mois que Dixon pourrait revendre Pixmania...

@Olivier j'aime bien cette hypothèse également, surtout que Carrefour avec son concept Carrefour Planet pourrait venir utiliser la marque Pixmania en magasin.
Quoiqu'il arrive, je ne sais pas si le deal est profitable pour Carrefour, mais pour Pixmania c'est un joli coup surtout avec l'arrivée de Venteprivée en délégation

Combien peut valoir Pixmania ?

Bon post & discussion. merci.

Je vais raconter une anecdote racontée par un mec qui a bossé chez "boostore".

Boostore, c'etait la solution de Carrefour pour laminer les e-commercants. J'ai moi meme vu des bornes dans les bureaux du personnel d'un magazin Carrefour, qui expliquait comment Carrefour allait laminer Pixmania, Cdiscount, LDLC et RueDuCommerce ;)

Une semaine avant le lancement de boostore, le patron de RueDuCommerce est interrogé sur l'arrivée de Boostore par un journaliste. Il a expliqué que cela ne l'inquiétait pas, et c'est vrai, chez RueDuCommerce, nous n'avons jamais vraiment été inquiets sur ce genre de sujet.

et donc, le lundi suivant, Boostore ouvre : plein de soucis techniques, le site plante, etc.. mais c'est de bonne guerre.

Enfin, au bout d'une semaine, 1ere commande de CD, le client est justement le patron de RueDuCommerce !! Alerte rouge en interne chez boostore !!! il faut livrer le cd : malheureusement, meme si le cd est bien dans l'entrepot, la chaine logistique n'est pas prete.

Boostore avait bien envie de montrer à RueDuCommerce qu'il fallait s'inquieter de l'arrivée de Carrefour sur le net ;)))

et bien, croyez le ou non, le responsable commercial de Boostore, histoire de ne pas faire passer Carrefour pour un blaireau, est allé déposer lui meme le cd packagé dans une enveloppe dans la boite aux lettres du boss de RueDuCommerce !!!!

finalement, ils ont vécu des choses proches de celles que j'ai vécus en 1999, mais bon, depuis, ils ont fermé boostore ;))

@Michel : RueDuCommerce est coté en bourse et est peu ou prou à l'équilibre depuis des années ;) c'est pas glorieux, mais on diffuse nos vrais chiffres ;)

Autre mouvement en cours chez Carrefour : le Brésil. Que pensez-vous de la tentative de ravir à Casino le contrôle de sa filiale locale ? La stratégie semble pour le moins risquée, d'autant que rien n'oblige Casino à vendre.

Mais plus globalement, on a l'impression que Carrefour est en panne de stratégie depuis plusieurs années et n'arrive pa à renouveler le modèle de l'hypermarché. Finalement, ce deal avec Pixmania n'est peut être qu'un nouvel avatar des hésitations stratégiques de Carrefour.

@ Vincent

Totalement d'accord, sur le web ou à l'international, on sent une inertie qui laisse espérer encore de beaux jours, mais aucune vision forte.

Pour le complément, voir aussi l'interview de Jean Emile Rosenblum sur le JDN

http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/jean-emile-rosenblum-pixmania-carrefour.shtml

Le discours officiel reste orienté prestataire et non pas accord stratégique, je ne vois pas de rachat à l'horizon pour ma part, d'ailleurs je pense que ça ne donnerait pas une stratégie au groupe sur le web pour autant.

Je partage ton analyse à 100%.
Carrefour aurait dû tenter d'acquérir Rue du Commerce il y a 3 ans, quand la société valait 26M€ en bourse avec 10M€ ds les caisses.
Mais le M&A b'est pas dans leurs habitudes voir compétences.
Avec près de 400M€ de CA c'était un moyen rapide de revenir dans la course.
Maintenant avec Casino au conseil d'administration et une capi de 73M€ c'est mort.
Reste à voir comment ils vont arriver à mettre en oeuvre un tel accord Pix...
Bien joué Casino en tous cas !

J'estime tout à fait logique et pertinent la stratégie de Carrefour de déléguer son développement é-commerce par Pixmania. Une société qui investis énormément en R&D, qui a su s'internationaliser, toujours su se remettre en question et s'adapter à son marché. Une mise en place du marketplace plutôt bien gérer. Bref pourquoi perdre du temps et de l'argent à se développer en interne quand on peut bénéficier d'une expertise à la pointe du marché. Le principe de spécialisation de Ricardo est l'une des base de l'économie, qui s'applique également dans une stratégie d'entreprise. Quant à Amazon que l'on pourrait considérer comme un Empire du e commerce, comparons ce qui est comparable.

Également pour Cdiscount. IL est bien beau de générer de gros CA et de jouer sur les volumes, encore faut il que cela soit rentable, surtout avec une marge de 5% à 7% en informatique et TV.

Ah bon, parce que Pixmania est rentable ? Ce n'est pas pour rien que Dixon a provisionné Pixmania pour 120M€...

Dans l'ensemble, commentaire très partial et orienté...

Je voulais simplement souligner qu'a défaut que Carrefour développe tout son e commerce en interne, qui lui demanderai énormément de ressources. Sa meilleure réactivité afin de s'adapter au e commerce qui ne cesse de muter était un partenariat.
Soit un appel d'offre, signature avec le candidat qui correspond le mieux aux critères recherchés pour le court terme. Évidemment je pense qu'a moyen terme Carrefour devrait procéder à un rachat pour assurer la continuité de cette pseudo filiale.

Bon visiblement ils ne se sont pas si mal débrouillés que ça : 1ère version lancée en Novembre à peine quelques mois après la signature et ça a l'air de bien rouler....

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories