My Photo

July 2018

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« La Prochaine Série d'Ateliers : Plus-de-Bulles.com, Le 1er Spécialiste du Champagne Online, Invente le "Click to Try & Taste" et le "Bootstrapping Epicurien" ! | Main | Amazon : "l'Entreprise la plus Centrée sur ses Clients" ! »

November 26, 2011

Comments

Et oui, les achats groupés vivent de la crise et l'alimente ... Effectivement, le 20.fr est en liquidation comme beaucoup de partenaires des sites d'achats groupés. Dans votre exemple, combien a gagné le site :

- Kgb a encaissé les 10€ d'achats du bon de réductions et a versé 7€ au site (7€ TTC+ 3€ de commission ttc).
- le 20.fr a donc encaissé 5,85 ht (tva 19,6% sur un bon cadeau) et 7,9% pour le port.

DAns un métier ou la marge moyenne est de l'ordre de 30% .... le site à du perdre environ 18€ par client .... SUPER !

Mais a qui la faute ?
- au dirigeant qui sont assez fous pour vendre volontairement à perte sur des sites. Mais peut on leur reprocher d'imaginer que les clients n'achèteront pas une bouteille, mais une caisse ...
-au site kgb qui raconte aux "partenaires" que ce n'est pas une vente, mais une campagne de pub .... Bonjour l'image !!!!
- au consommateur qui trouve malin de profiter de ce genre d'offres ....

Le mal est plus important que le risque d'une campagne de vente à perte : La paupérisation des secteurs entiers de l'économie ...

Aujourd'hui dans des métiers qui souffrent de la crise, pas d'avenirs dans les achats groupés ... Prenons l'exemple des massages ... Activité en plein boum, métier à la mode ..; avant les sites d'achats groupés l'heure de massage était vendu au minimum à 60€ ... Aujourd'hui le prix moyen est de 29€ sur les deals .... Avec les commissions et les couts salariaux, de la vente à perte de services .... Balaise ...
Le pire est que pour le consommateur moyen, l'heure de massage vaut 29€ et pas 60 .... Donc les réfractaires au deal, comme moi, ne gagnent plus de clients ... Nous gardons les fidèles, qui vont quand même essayer quelques deals à droite à gauche et qui nous raconte l'esclavagisme qui sévit dans beaucoup de centres :
- massage à la chaine (plus de 5/j n'est pas humain)
- massage par des non diplômes, non formés ...
- massage par de pauvres stagiaires en CAP payé 400€ par mois
- centre n'étant pas inscrit au RCS, donc pas de TVA, pas d'Urssaf et un bail précaire de 18 mois qui ne permette d'exercer sans risque de contrôle (fiscal, DDCRF, Inspection du Travail, URSSAF ...)
- main d'oeuvre étrangère en situation irrégulière et totalement exploité ... (beaucoup de masseuses asiatiques de Paris sont des jeunes filles en stage linguistique pour quelques mois ...)

Tout cela implique le développement d'une nouvelle forme d'esclavagisme, la fermeture de beaucoup de commerce de proximité, et la baisse du niveau de la qualité des soins qui détourneront durablement la clientèle du besoin du bien-être ....

Alors, posons nous de bonnes questions avant d'acheter ...
Pour les bobos , très friands de deal pour des raisons économiques, .Ils n'ont pas loin à aller pour assouvir leurs besoins de consommation éco-responsable ...

Un exemple de la capacité de nuisances de Groupon sur des entreprises fragiles et mal informées: http://bit.ly/tIdyt3

Oui, dans bien des cas les commerciaux Groupon, qui travaillent à la cravache, exploitent la naïveté de "petits commerçants" en ne donnant pas toutes les cartes...

Je reviens sur le cas du deal de champagne. Agassant d'enfoncer toujours les mêmes portes ouvertes.
Pourquoi n'explique t on jamais que le site en question (de vins) n'a pas perdu 18€ par client mais a acquis un client acheteur pour 18€ !
Combien de sites internet peuvent revendiquer un cout d'acquisition d'un acheteur à moins de 20€ ??

Arrêtons de parler de ventes à perte et parlons d'opération marketing à la performance. C'est sur le budget marketing du site qu'il faut imputer le cout de l'opération, pas sur le cout d'acquisition des produits.
Un acheteur coute cher, très cher... Et rares sont les cas où le cout est maitrisé à ce point... Mais peut être fallait il apprendre au 20.fr à entretenir cette base fraichement acquise...

Oui oui, on peut le voir comme ceci, 18€ de coût d'acquisition pour un coureur de promo qui ne revient que pour des prix fracassés et qui ne rapporte rien !

Evidemment, c'est tout le discours bien rodé des commerciaux : vous allez acquérir du client, cela ne tiendra qu'à vous à le faire revenir.

Oui, mais voila, le client vient pour la promo de -50%, et souvent que pour ça...Et ne reviendra pas sinon.

Et puisque Zoro veut jouer au spécialiste en parlant de coût d'acquisition et d'imputation sur le budget marketing...

En toute rigueur et logique, il faut mettre en parallèle le cout d'acquisition du client avec la life time value de ce dit client. Et ce qui crée une vraie valeur, c'est quand LTV >> COCA.

Et c'est bien là le problème. La LTV des clients venus par un -50% voire plus est mauvaise car ce sont presque par définition des infidèles, coureurs de promo...

Allez, c'était bien essayé, mais ça ne tient juste pas la route : dans 80% des cas, il n'y a pas de création de valeur pour le marchand.

Complètement Ok avec Michel.

Quand Zoro parle de "client acquis", il va trop loin puisqu'il suppose que :
1/ client est intéressé par le produit/service (alors que très souvent c'est un achat pour "découvrir" !)
2/ client qui sera fidèle, acquis pour le moyen-terme (alors que c'est souvent un coureur de réductions)

CE qui fait que je vois quand meme un peu plus de sens dans la valeur apportée par les sites de deals positionnés sur des niches : la proba de fidéliser le client y est plus élevée pour le commerçant partenaire.

Vendre à perte est interdit par la loi! et la loi veille ...

Bonjour
vu le post pour le 20.fr par hasard... L explication est pour moi bien plus simple. le site acceptait de perdre de l argent car il était au bord de la liquidation des cette période (je le sais en tant que fournisseur qui n a plus vu un règlement depuis juin 2010 et on a tous ete dans le même cas...). Donc il fallait du cash a tout prix avant de mettre la clef sous la porte et dans ce cas on est prêt a tout...

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories