My Photo

June 2015

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Les 2 Ans de L'Accélérateur. La Réalité de la Réussite Entrepreneuriale et Notre Vocation ! | Main | Entrepreneuriat, Savoir Echouer et Rebondir : au Dela des Poncifs et des Modes ! »

March 29, 2014

Comments

Sur ce sujet, Mark Suster a (comme d'habitude) un super article expliquant de quelle façon peuvent être aligné les intérêts des fondateurs de la boîte et ceux de ses investisseurs pour aller chercher une (très) grosse valorisation [1] :

If a company has reached a level of success, has been around for a few years and you believe the company has potential to break out into a much bigger company then you should let the founders take money off of the table. It’s that simple. Only then are you truly aligned.

Sujet qu'il développe plus loin dans l'article :

If a founding team could take enough money off the table to take the pressure off at home or as I sometimes call it “feed the family” money but not take too much money off of the table then incentives would be aligned. The entrepreneur would be free to “swing for the fences” with the VC’s. I truly believe it aligns incentives.

Cela permet notamment au(x) fondateur(s) de ne plus avoir à se préoccuper des aspects matériels, et donc de se concentrer à fond sur la croissance de leur boîte. Pensez-vous que cette mentalité soit également présente chez les investisseurs français ?

--
[1] http://www.bothsidesofthetable.com/2009/09/02/should-founders-be-allowed-to-take-money-off-the-table/

The comments to this entry are closed.

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories