My Photo

September 2015

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« 19Mds$ pour WhatsApp par Facebook, Cher ou Pas ? Parallèle avec Apple ! | Main | Pour les Amateurs de Champagne, Ma Sélection de Blanc de Blancs ! »

March 01, 2014

Comments

Parler de dynamisme d'une ville en parlant de construction de building pour milliardaires ? Assez drôle je trouve. Et les inégalités qui se creusent, c'est du dynamisme ? Avez-vous lu les articles sur la fronde des habitants de San Francisco pour les nouveaux millionnaires qui plombent la villes, en faisant exploser les loyers ? Vous appelez cela du dynamisme ? Avec 155 milliards de profits en 2013 les banques US sont au top (record). Quand on se gave comme ça on peut bien bâtir des buildings pareils...

Quel raccourci et quelle lecture biaisée ;-)

New York est en effet une ville d'une vitalité incroyable, sur le plan économique, artistique, culturel...et aussi architectural.

D'incroyables immeubles se construisent, je les trouve beaux et impressionnants au niveau architectural, et en effet les appartements seront vendus à des prix prohibitifs et seront ainsi réservés aux very happy few, dont ni vous ni moi ne faisons partis.

Ce ne sont pas ces immeubles qui font monter les prix, c'est tout simplement l'afflux général d'acheteurs.


Et sur la 53ième, la tour Baccarat avec des tarifs qui semblent presque raisonnables par rapport aux 70/110K m2 annoncés pour le Sollow : http://streeteasy.com/nyc/building/baccarat-hotel-residences

Je me rappelle du choc que j'ai vécu la première fois que je me suis promené dans les rues à New-York : on lève les yeux, et un immeuble de 50 étages donne de plain pied dans la rue. Quel contraste avec Paris, où les grands immeubles sont isolés du reste de la ville, comme à Montparnasse ou à La Défense !

Je vous rejoins sur la marque de dynamisme que cela représente pour une ville. Tout comme The Shard ou the Gherkin à Londres, ces grands immeubles ont vocation à devenir des symboles pour la ville, et ainsi à renforcer son attractivité. De plus, des villes comme Paris voient les prix de l'immobilier atteindre des sommets car la demande de logements et de bureaux est plus importante que l'offre. Vu la densité de la ville, la construction de bâtiments en hauteur présente une solution intéressante.

Cela me rappelle un excellent article d'Éconoclaste [1], inspiré par une publication de John Kay [2] :

La ville de New York reste par ailleurs symbolisée par l’Empire State Building. De nombreuses villes d’ailleurs, sur l’exemple parisien avec la Tour Eiffel, fondent leur image sur un bâtiment d’une hauteur spectaculaire [...].

Ces dernières constructions sont des immeubles de bureaux, ou des attractions touristiques, mais elles sont beaucoup plus que cela : elles constituent pour les villes qui les hébergentla source d’un légitime sentiment de fierté. Et cette fierté est à la fois durable, et beaucoup moins coûteuse que les Jeux Olympiques.

Et pendant ce temps là en France, les tours restent confinées à la périphérie, dans des quartiers à la faible attractivité touristique (La Défense, Porte de Versailles).

----
Sources

[1] http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=6061
[2] http://www.ft.com/intl/cms/s/0/3884e874-66dd-11e1-9e53-00144feabdc0.html

The comments to this entry are closed.

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories