My Photo

April 2018

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Amazon & Monoprix s'Allient à Paris, My Take ! (MAJ Video 29 Mars) | Main | Les Meilleurs Millésimes de Champagne ! »

March 29, 2018

Comments

jolie analyse.
Je lis ton post depuis Beijing ou je suis en voyage cette semaine. J'ai justement utilisé DIDI aujourd'hui pour la 1ère fois (ou plutôt on a commandé un DIDI pour moi). Service impec à un prix "doux". La bataille risque effectivement d'être féroce !
Par contre à Maurice... ni l'un ni l'autre :)

Salut Stéphane, j'imagine que la taille du marché mauricien doit pas beaucoup les exciter !

Bonjour Michel et merci pour les analyses que tu partages.

Didi vient aussi au Mexique cette année et cela risque d'être assez difficile pour Uber. Cela fait longtemps que Didi lorgne sur ce gros marché et cela devient maintenant public. On peut penser que le lancement ne va pas tarder.

https://www.reuters.com/article/us-uber-didi-mexico/how-chinas-ride-hailing-giant-didi-plans-to-challenge-uber-in-mexico-idUSKBN1GV0E0

Pour utiliser Uber au Mexique plusieurs fois par semaine il me semble que Didi pourra très rapidement gagner des part de marché juste en améliorant l'expérience client. En partant de la réservation ferme et sans être annulée sans explication - plusieurs fois de suite - puis la propreté du véhicule, l'amabilité du chauffeur (fondamentale ici), l'expérience du voyage (musique forte, climatisation éteinte pour faire des économies de carburant, passer au feu... rouge... etc).

Les premiers coups de butoir ont commencé avec la tarification dynamique et highjack des prix avec des coefficients x2, x3 etc. Uber a vite rétro-pédalé mais le souvenir reste assez amer pour l'utilisateur régulier.

Le lancement initial du service était très qualitatif mais tout s'est dégradé au fil des années. Uber a gagné ce marché en remplaçant les taxis locaux sales, dangereux, inconfortables et sans aucun service. La concurrence Didi remplacera peut être Uber.

Connaissant le viral Mexicain si Didi vient avec des offres de lancement et un réseau rapidement déployé il pourra vite siphonner la base concurrente. Quant aux chauffeurs Uber généralement mécontents pour gagner de mois en moins d'argent - ils couvrent un salaire mais ne font plus de profit - , ils migreront en un clic et c'est lá que Didi devra être très sélectif. A voir quelle sera la stratégie local pour un utilisateur price sensitive en améliorant la qualité. Uber se fait attaquer sur d'autres fronts voir le succès du Latin Rappi - Y Combinator - concurrent direct d'Uber Eat.

Merci Will de ce témoignage bien concret ;-)

Le pbm est assez simple : Uber est plus cher pour les clients que d'autres plateformes, et ses chauffeurs sont en général pas très contents car les commissions Uber sont trop fortes.

Entre des chauffeurs pas contents et des clients insatisfaits sur les prix, c'est clair que ça va être compliqué car ça laisse la porte grande ouverte à une concurrence meilleure.

On peut être inquiet pour Uber, même si j'imagine que Softbank va organiser quelque chose pour sauver sa mise.

c'est amusant de voir cette bataille un peu vaine. En effet, avec l'avenement de la voiture autonome on peut s'attendre a une convergence de pas mal de secteurs (taxi, location de voiture courte et longue duree, covoiturage,...). Les startup qui sont dans ces secteurs en sont bien conscientes (Uber, Blablacar, Drivy,...) d'ou le programme de voitures autonomes d'Uber. Il est l'heure actuelle bien difficile de determiner qui seront les futurs vainqueurs (constructeurs automobiles, les Google/Baidu, les entreprises sus-nommees). Softbank a d'ailleurs fait le choix d'investir dans un maximum d'entreprises (Ola, Didi, Uber, Grab,...) et de secteurs.

@2CV, ce n'est pas si vain que cela ;-)

Avant que la voiture autonome soit vraiment mainstream, il va se passer qq années quand même.

Par ailleurs, l'idée de ces plateformes de VTC est bel et bien ensuite de shifter sur des voitures autonomes. Mais la Waymo, Apple et de nombreux autres sont aussi sur les rangs.

Donc, en effet, bien malin celui qui peut aujourd'hui dire qui sortira vainqueur de tout cela...

Bonjour Michel,

C'est bien l'intermédiation, mais à une époque où tout le monde essaie de désintermédier...

Et si toutes ces plateformes (eux, et bien d'autres, Blablacar, les taxis et le reste) ne venaient pas tout simplement à disparaître au profit de la blockchain ?

Hello Laurent,

Il y a en effet un risque, mais difficilement quantifiable pour moi, que ces plateformes se fassent disrupter avec la blockchain.

Ce serait un challenge de plus pour Blablacar qui peine aujourd'hui à trouver un modèle apportant croissance et rentabilité.

Notre licorne nationale n'en est malheureusement plus du tout une...

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name is required. Email address will not be displayed with the comment.)

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories