My Photo

October 2018

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« 2018/2019 : un Futur Super Cycle de Vente d'iPhone ?! | Main | Motoblouz Rentre (Enfin) dans le Retail...par la Grande Porte. Bravo ! »

June 17, 2018

Comments

Très bon article, on devrait tous lire ça à 20 ans !

Sans aucune arrière pensée, je vous écris simplement pour vour remercier d’écrire sur ces sujets qui vous tiennent à coeur. Je suis un lecteur assidu depuis 2012, j’apprécie beaucoup les analyses  et retours d’expériences que vous livrez sur l’entrepreneuriat sans aucun bullshit.

Votre dernier article a fait écho car, en tant que profil technique  « entrepreneur » , je suis souvent sollicité pour des associations avec des profils plutôt « business » et je relis certains de vos articles (notamment sur l’association et l’éthique) pour me rafraichir la mémoire sur le comment bien jauger son risque à ce stade. L’exemple de l’homme qui a du « brillant », qui s’exprime bien mais reste dans le flou et/ou évite de donner des détails sur les zones d’ombres me parle beaucoup (à la louche : 90% des sollicitations).

 J’espère que vous continuerez longtemps à écrire car vous contribuez largement à ma formation entrepreneuriale.

Toujours plein de bon sens, Michel!
Pourrais-tu partager un jour dans un post ta recette pour une due dilligence réussie?

Merci à tous

@Jérôme, comme je mets dans le post, je recommande fortement d'aller investiguer auprès des anciens associés et de tous ceux avec qui la personne a été en affaires.

Bien évidemment, ne pas s'arrêter au 1eres déclarations, mais confronter et cross-checker avec plusieurs personnes.

Ce en posant des questions précises et incisives.

Faire attention aux petites choses et aux signaux faibles. L'expression "qui vole un oeuf vole un boeuf" a du vrai...


"Il en était donc revenu à plus de sensationnel."... ce qu'on appelle plus communément dans le jargon des sujets "putaclic"

bravo pour ce post Michel

Article très intéressant !

Du coup, à défaut, diriez-vous qu'il vaut mieux être seul à bord...? Ce qui du coup pose problème à ceux qui souhaitent lever des fonds, puisqu'on recommande d'être plusieurs associés.

Non non, loin de la, avoir de bons associés c'est clé pour le futur d'une société. Je dis juste qu'il faut les choisir avec beaucoup de soin...

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name is required. Email address will not be displayed with the comment.)

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories