My Photo

June 2022

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Résultats Apple (again). Focus sur les Magasins...et leur Danger ! | Main | Photoways Prend un Virage Stratégique ! »

April 17, 2005

Comments

" La question étant alors : qu'y a t-il de disponible comme surface de ce gabarit ?"

Ladurée, mais hors de question de les déménager ;=)
Sinon juste à coté il y a un immeuble bourées de start-up, avec la crise il ne doit pas ne rester beaucous

De toute manière, ou qu'ils soient, sur n'importe quel trottoir, ... ils feront un carton! Je les verrais bien a coté de Publicis...voir dedans. :-)

Je ne vois absolument pas l'interet d'avoir un Apple Store sur les Champs Elysées car c'est un quartier que les parisiens évitent pour faire leurs courses. C'est un joli coin à touristes, provinciaux et banlieusards, mais pas à parisiens.
Effectivement, les champs générent un gros CA, mais qui ne correspond pas à ce que vend Apple dans un flag ship store. La majorité du CA se fait sur des achats impulsifs : CD, DVD et fringues. Or Apple vend des produits un peu plus cher et dont l'achat est murement réfléchi (à quelques exceptions près).
Si Apple doit ouvrir un flagship store à Paris, je le verrais plutot du coté du boulevard Haussman, ou sur la rue de Rivoli du coté Chatelet.
Alors, un Apple Store sur les Champs, peut-être, mais un mini.

Fred, tu as en partie raison, en partie tort !

La culture, la fringue et le cosmétique (donc Virgin, Fnac, Zara, Gap, Celio, Sephora, etc) se font en bonne partie sur de l'impulsion. Un sac Vuitton à 1000€, avec une queue de 100 mètre de japonais à l'ouverture, c'est pas de l'impulsion mais un achat réfléchi et planifié !

Par définition, un flagship store est défini comme un magasin vitrine qui sert aussi à la communication et à l'image de la firme. C'est d'ailleurs tellement comme cela qu'Apple retire de leur coût de fonctionnement une quote part pour cette fonction, ce de façon a apprécier "objectivement" leur performance commerciale.

Ron Johnson a bien défini les Champs Elysées comme un emplacement stratégique pour un Flagship et c'est bien d'après moi un endroit idéal pour un magasin vitrine, tout comme Sephora fut l'un des premiers à inaugurer sur les Champs les magasins vitrines (pour après se rendre compte que le magasion était quand même rentable par lui-même).

"Par définition, un flagship store est défini comme un magasin vitrine qui sert aussi à la communication et à l'image de la firme. C'est d'ailleurs tellement comme cela qu'Apple retire de leur coût de fonctionnement une quote part pour cette fonction, ce de façon a apprécier "objectivement" leur performance commerciale."

Je pense comme toi Michel.

Sinon au vu des loyers sur les champs il n'y aurrait pas de Mac Donnald.
M^me en vendant des amburgers à la pelle j'ai un gros doute sur la rentabilité du MacDO des champs

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous sur le coté "magasin vitrine".
Si Apple a décidé d'ouvrir sa propre chaine de magasins, c'est à mon avis, surtout pour que les utilisateurs puissent trouver tous les produits qu'ils cherchent pour leur Mac et pour Apple de faire du CA.
Un Apple Store doit être rentable très rapidement car quel est l'intéret pour Apple d'avoir un magasin vitrine, si les gens ne trouvent nul part les produits qu'ils y ont vu; ca fait zéro vente dans l'Apple Store et zéro vente chez les revendeurs.
Les Apple Store de New York et Londres font plus de 100 millions de dollars de CA par an (pour Londres c'est au pro rata); autant dire qu'ils sont très rentables. D'ailleurs, ces magasins ont été installé dans des lieux de vie et de shopping, pas dans des zones touristiques ou de luxe. Et pour faire du chiffre, pour Apple, ca veut dire vendre du Mac, des périphériques, des accessoires et des softs, et ca, ca ne se vend pas sur les Champs, car les parisiens n'y font pas leurs courses. Ca veut dire qu'il va falloir se déplacer spécifiquement pour çà.
J'habite à Paris, je travaille à Paris et si je dois aller faire une course du coté des Champs (à la Maison du chocolat par exemple :-), c'est un véritable calvaire.
Pour moi, la population des Champs, c'est une population de passage (touristes ou provinciaux), et effectivement les boutiques présentes leur proposent des produits qu'ils peuvent acheter sur un coup tête : CD, parfum, vêtement.
Et en plus, sans vouloir être méchant, c'est plein de racailles et le Virgin a eu un mal pas possible à s'en débarraser. Alors avec un Apple Store qui offre une tonne de matériel en libre service et des rayons pleins de petites boites, je n'ose même pas imaginer la fauche à l'intérieur et à l'extérieur.


"Flagship store", mini store, achat impulsif et Champs Elysées...

J'ai passé de nombreuses heures dans l'Apple Store de Prince Street à New York et m'y suis adonné à l'un de mes sports favoris : un peu d'ethnographie sur lieu de vente.
Plusieurs choses (que tout un chacun aurait pu constater) me sont apparues :
- Population fortement cosmopolite
- Mac addicts et néophytes
- iPod users ou pas
- Simples visiteurs et touristes

Je commencerais par la fin, les simples visiteurs et/ou touristes existent à New York tout comme ils existent à Paris (première ville touristique du monde). Ces visiteurs ne viennent pas forcément pour acheter mais force est de constater que nombreux furent ceux qui allaient aux caisses en ayant acheté un petit quelque chose (iPod socks, iPod, beaucoup de iTrip...). Ca fait toujours bien de ramener un cadeau dans le superbe sac à dos plastique de chez Apple. Pour cette catégorie, le concept Flagship store répond à son devoir : image de marque, présentation produits, rêve (avec le superbe escalier en verre breveté)

Les iPod users viennent souvent se payer un gadget pour les MP3 player préféré (iSocks, iTrip, docking station...). Ce sont des achats peu chers qui répondent à un besoin impulsif très courant dans nos sociétés post-modernes : J'aime-J'achète.

Les néophytes en quête d'évangélisation ou simples curieux, sont les plus intéressants. Ils regardent, s'émerveillent, tripotent timidement les claviers, lisent leurs emails et réalisent que c'est tout aussi facile (voire plus) sur un Mac que sur leurs PCs. Ces derniers ne seraient certainement pas entrés dans une petite boutique Apple. En revanche l'attrait d'un flagship store dans un lieu de passage/quartier touristique revêt tout son intérêt. Rôle parfait des Champs Elysées dans ce cas là.

Les Mac addicts que j'ai pu questionner préfèrent les mini-stores, plus de proximité, souvent plus proches de leurs lieux de travail et/ou d'habitation. Mais comme ils le disent, ils ne peuvent résister à une escale dans les Apples Stores (flagship store). Le Genius Bar est génial (désolé). D'autant plus qu'avant il était gratuit.
Pour eux, une boutique sur les Champs n'aurait qu'un faible intérêt à condition qu'il existe d'autres Apple Stores dans Paris. Si tel n'était pas le cas, ils iraient par amour, par passion dans cette boutique sur les Champs.

Quoiqu'il en soit cette faune, passionnée ou néophyte, utilisatrice de mac ou pas, d'iPod ou pas, est très internationale. En cela, une boutique sur les Champs serait parfaite, je ne connais pas un touriste qui ne fasse pas une escale sur cette grande artère, particulièrement l'aile droite en montant (entre le Virgin et le McDo du haut - hauts lieux déjà cités dans de nombreux commentaires sur ce blog)

Pour conclure, je dirai que je pense qu'un Apple Store sur les Champs Elysées serait un très bon début dans le cadre d'un développement des boutiques par Apple en nom propre. Si il devait n'y en avoir qu'une en France, ce ne devrait être ailleurs que là, même si moi aussi égoïstement je la préférerais ailleurs.

J'espère ne pas avoir été trop long...

Non, merci Laurent, excellent commentaire.

L'autre jour, je finissais un meeting à 15h et en avait un autre à 16h, dans le 8ième. Je ne me voyais pas repartir à Courbevoie chez Photoways et j'en avais pas le temps anyway.

Je me suis pris à rêver travailler confortablement assis dans l'un des fauteuls du "théatre" d'un Apple Store sur les Champs, avec wifi gratuit...

Bonjour, juste pour info, nous avons un local commercial (boutique) de 1550m2 en haut des champs Elysees coté Publicis à louer...

Bonjour, juste pour info, nous avons un local commercial (boutique) de 1550m2 en haut des champs Elysees coté Publicis à louer...

Je crois qu'il est archi connu cet emplacement au 121 Champs Elysées, ex Air France et en dessous des bureaux de Burlington...

Combien cela fait-il de temps qu'il n'a pas trouvé preneur ?

Oui, ça doit bien faire 2 ans que ce local est libre !!

j'ai une question: la distribution des marques de luxe entre-t-elle dans une logique evenmentelle c-à-d, faire de l'image?
ou la distribution doit-elle rester un outil de politique commercial et donc...rentable?
Je ne connais rien en distribution, j'aimerais bien avoir votre aide!
merci par avance pour vos idées?

bonjour Monsieur
j ai vu votre annonce tres interressee j aimerait en savoir d aventage parsque avec ma couzine ont amerait ouvrir un restaurant africain sur les champ elysees actuellement aux etats unis pr une durees de 9 mois je ne serais pas disponible pr le visiter merci plus d infos sur le local
MERCI.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories