My Photo

July 2020

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Nouveaux PowerBooks ! En attendant mieux... | Main | Make a Business from an Icon's Flaws ! »

October 20, 2005

Comments

moué, il est evident qu'on peux toujours trouver des cas de mauvaises réco, ou d'analyste pas inspiré.

Se focaliser sur les 10% de fausses c'est négligé 90% de bonnes récos qui pourrait rendre riche.

moué, il est evident qu'on peux toujours trouver des cas de mauvaises réco, ou d'analyste pas inspirés.

Se focaliser sur les 10% de fausses c'est négliger 90% de bonnes récos qui peuvent riche.

Ah, bon, il y a 90% de bonnes reco !?

Gérer son portefeuille sur des récos peut être bien plus lucratif qu'on ne l'imagine.

Maintenant c'est comme tout, il faut se pencher sur le sujet plus d'une minute, en faisant le tri. Et rien ne remplacera une analyse technique approfondie, la réco peut être un evenement déclencheur, à toi ensuite de passer tes MACD, tes stocha, tes Bollinger pour te faire ton propre avis.

On lynche trop souvent l'analyste, ça me fait penser un peu à ma grand mère qui se plaint que la météo se trompe toujours...

90% est sans aucun doute exagéré, mais une majorité sans aucun doute.


"A Random Walk Down Wall Street"

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/0393325350/qid=1129805808/sr=8-1/ref=sr_8_xs_ap_i1_xgl/171-1071423-4255444

Lecture très intéressante, entre autre pour son analyse des bulles (bulle immobilière suis mon regard..)

Nicolas,; les analystes ont raison 1 fois sur 2 et se trompe 1 fois sur 2...en moyenne !!

Il ne s'agit pas de lyncher les analystes. Il s'agit de reconaître qu'ils font un métier impossible.

Si je te prends au mot (Gérer son portefeuille sur des récos peut être bien plus lucratif qu'on ne l'imagine), tu dois donc être un homme très riche alors.

JY, j'aime le terme "random", c'est exactement cela.

Si 90% des analystes, voire même 80%, voire même 70%, voire même 60% avaient raison, il suffirait de suivre systématiquement TOUS les conseils pour être statistiquement gagnant !

Et bien non, la réalité statistique est qu'ils ont raison 1 fois sur 2, comme tout un chacun.

Le livre étudie statistiquement sur les années passées (sur un siècle ou plus, pas 5 ans..) le rendement des fonds/sicav, l'analyse technique... Enrichissant. :-)

>Et bien non, la réalité statistique est qu'ils ont raison 1 fois sur 2, comme tout un chacun.

Michel, analyste est un métier beaucoup plus complexe que tu sembles le sous entendre. Si tu penses réellement ça des recos je te conseille effectivement de rester à l'écart de la bourse.


Peu importe la réco, peu importe ça véracité ce qui est intéressant c'est la méthode qui est utilisée pour la générer. Personne n'est à l'abri d'un évènement extérieur. Se tromper n'est pas important ce qui est grave c'est de ne pas savoir pourquoi.

Et quand je dis "Gérer son portefeuille sur des récos" j'aurais du préciser "Gérer intelligemment son portefeuille sur des récos", il faut savoir trier.

Et le hasard n'a pas grand chose à voir avec cette histoire.....euh enfin si pour ma grand mère qui pense que la bourse c'est comme la météo "un coup il fait beau , un coup il pleut".

Nicolas,

Les casinos font une fortune en ayant une probabilité de 52.8% sur un coup de roulette sur le rouge ou le noir (18+le zero=19/36). Si les analystes avaient raison plus d'une fois sur 2, il suffirait effectivement de suivre leurs recommandations pour s'enrichir. En realité, si tu te penche sur les recommandation 'achat', tu verras qu'elles interviennent toujours apres une augmentation des cours, cad apres que les insiders ou les gens proches des insiders ont achete a un cours inferieur. C'est un paradoxe connu: les analystes en tant que groupe sont indispensables, mais individuellement ne servent a rien.

Conclusion, je donne raison a Michel.

Cease fire !!!

Je me rend je m'avoue vaincu, pour en avoir longtemps discuté sur des forums consacrés à ce thème avec des "real insider", j'ai apprit qu'à partir du moment ou on commençait à faire la comparaison avec un casino, il fallait couper court.

Sinon on peux parler belote aussi?

Trêve de plaisanterie, allez faire un tour sur www.pro-at.com, ou abcbourse.com, c'est de bons sites, en complément d'autres bouquins d'AT.

Je peux pas vous laissez dire que le boulot d'un analyste est de suivre la tendance, mais je ne peux pas non plus vous forcer à changer d'avis... ;o)

Sans rancune.

Nicolas,

La référence au casino était pour illustrer qu'une probabilité de gain même légèrement supérieure à 50% peut, répétée suffisamment, faire gagner une fortune.

En outre, tu parles d'analyse technique alors que les 'vrais' analystes utilisent l'analyse fondamentale, cad actualisent les cash-flows futurs en se basant sur des ratios passés et en faisant des scénarios d'évolution de revenu, de marge, etc.

cf le book de tetreau dans les relations avec messier pour pouvoir croire à nouveau dans les analystes.

N'a t-on pas déja vu une étude qui montrait qu'un groupe de singes piochant des actions au hasard faisait aussi bien que des gestionnaires de portefeuilles ?

Fabien

Effectivement j'ai plus rien à ajouter..avec ce genre d'argument..

Pascal,

L'analyse fondamentale n'est pas souvent utilisé ou en tout cas de moins en moins.

Je trouve quand même hallucinant que vous soyez sérieux en prétendant que des mecs qui bossent sur des sujets 15 heures par jours pdt des mois n'aient pas plus de résultats que des singes...(pour Fabien)...qu'une boule de casino(pour Pascal...).


Suivre la tendance un enfant de 5 ans sait le faire pas besoin d'analyste pour ça.

Nicolas,

En effet, l'argument des singes est peut-être un peu excessif (Fabien, d'où tires tu ça), mais j'ai quand même l'impression que tu sur estimes grandement les recommandations des analystes...

Michel,

Non pas du tout je dit juste qu'il faut savoir faire son marché mais les résumer à un pile ou face me parait trés réducteur.

Mais la question reste la même : comment fais tu ton marché ? En prenant d'autres analystes ?

Michel,

J'ai déjà tout dit plus haut mais j'ai l'impression que ton avis est déjà bien ancré.

Dommage à mon avis.

http://micheldeguilhermier.typepad.com/mdegblog/2005/10/dont_ever_trust.html#comment-10473302

Héhé, il y a le magazine Capital de mars 2000 qui est un must have !!!

Lire les recommandations exprimant sans argumentations que telle et telle valeur du nouveau marché avait encore un potentiel de *2 ou *3 est assez délirant. Un numéro collector !

Pour répondre à mon homonyme et parceque je connais aussi bien ce monde de la bourse, justement dans les années 99/00 il était courant de voir les grandes banques faire des reco d'achats au moment où elles vendaient.

Aujourd'hui j'ai parfois le sentiment que c'est ce qui se passe dans l'immobilier où les pros expliquent que tout va bien madame la marquise en prenant des statistiques sur un an glissant qui arrivent a être encore positives (nettement moins que les années précédentes) alors que les prix baissent asez sensiblement d'un mois sur l'autre et ça on n'en parle pas trop et si c'est le cas, on met tout sur le compte de la saisonalité...

Un test avait été effectué sur trois groupes :
-analyste financier
-un voyant
-des enfants (très très jeunes)

Devinez qui a gagné ... ?
La vérité sort toujours de la bouche des enfants !!

Le but n'est pas de critiquer les analystes, hommes fort intelligents et travailleurs.
Mais Keynes a fort bien analysé le phénomène et le comparait au concours de beauté. Celui qui gagne n'est pas celui qui decide de la plus belle, mais celui qui pense à celle qui a le plus de chance de gagner.

Sinon, Quid des bulles ?
Et ce serait si simple d'être riche ?

N'oubliez pas que l'homme a toujours eu besoin de vrais analystes... comme à Delphes !

@Nicolas

Capital est le pire magazine jamais vu en ce qui concerne les prévisions boursières

prendre leur exemple d'actions pour ne pas les acheter!

heureusement que leurs articles relèvent vraiment le niveau de ce "monthly must have "!

pour l'histoire du singe qui bat les analystes, c'est vrai, c'est le gorille du zoo de Berlin...

http://www.u-blog.net/jereve/note/14

Merci Stéphane, je ne me rappelais plus où j'avais vu ça.

CQFD non ?

Il n'y a pas plus de chance à gagner en Bourse en suivant les conseils d'un analyste qu'en suivant les conseils d'un gorille.

Autrement dit, c'est du pur casino, ou de la pure chance, comme vous voulez.

Mais, Nicolas, libre à vous de croire les analystes. Mais si vous pensez que, en majorité, ils ont raison, et bien en les suivant tous, comme disait Michel, vous avez forcément une martingale gagnante statistiquement.

Si c'était le cas, ça se saurait.

Mais je vous laisse le penser...jusqu'au jour où...

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories