My Photo

December 2021

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« From a Garage to 300,000 Employees. Who am I ? | Main | E-commerce : un Nouveau Venu : 24h00 ! »

August 21, 2006

Comments

pas l'air tres vendeur cet "inconnu"... ;-)

pas de commentaires en une journée. alors j'en mets un pour la forme.

est ce que cette entreprise aurait pour stratégie de remonter la chaine de valeur vers des produits à forte valeur ajoutée via sa politique de croissance et de diversification intensive ?

(c'est, pour moi, différent "de se mettre en avant")

François Albert, la démarche de Foxconn est double :

1) Proposer la fabrication de produits de plus en plus complexe. L'EMS est un métier avc des marges réduites sur les produits de masse. La capacité à produire du très spécifique apporte de meilleure marge.

2) Intégrer encore plus la fabrication de certains composants, ce de façon à réduire les coûts.

donc il s'agit bien d'une professionalisation de l'externalisation et non d'une remontée de la chaîne de valeur.

Je lisais hier dans le journal que l'Inde tente de plus en plus de boite pour outsourcer la R&D

Reste donc bientot plus que le marketing qui interesse les grands groupes occidentaux

C'est peut etre parce que je garde une mentalité d'ingénieur mais je ne peux me résoudre a penser que nos sociétés ne peuvent plus créer de valeur avec de bons process industriels (et/ou logistiques)

Et je me demande au passage si le fait qu'actuellement une grande partie des dirigeants soient issus de filière financieres plus proches du marketing (ecoles de commerce) que de la technique n'influence pas aussi les stratégies

La réussite d'un Carlos Ghosn avec une vraie vision industrielle me conforte un peu dans ce sens...

Daniel,

R&D, marketing et distribution sont en effet les areas of focus des grands groupes consumer goods.

La partie industrielle est confiée à des sous-traitants. j'ai récemment lu un chiffree, 3000 Milliards, c'est le montant des contrats de sous-traitance industrielle de toute sorte.

je pense comme toi qu'il y a création de valeur en maîtrisant parfaitement le process industriel, mais il y a simplement une question de coûts et de mutualisation. Il est souvent plus efficace de confier sa production à des gens qui ne pensent qu'à ça, sont toute la journée à la recherche du moindre € d'économie, et qui ont structurellement des avantages concurrentiels, ie labor cost.

Par ailleurs, je t'assure qu'il est difficile, dans une même Groupe, de gérer à la fois des budgets marketing colossaux et de réduire les coûts centime par centime. Question de mindset. Imagine le directeur de production d'un Groupe a qui on demande de réduire les unit cost d'1 centime alors que son confrère du marketing vient de lancer une campagne de pub de 100M€, dont le retour est par nature difficilement quantifiable. Pas simple non ?

Quelques exemples :

- Dans les sodas, tu as d'un côté la R&D/Marketing/Sales que Coca et Pepsi gardent pour eux, et la partie production/distribution physique qui est confiée à des embouteilleurs spécialisés qui ne pensent qu'à l'opérationnel et à réduire les coûts.

- Dans l'alimentaire en général, la plupart des grandes sociétés ont arrêté de faire des MDD. ceci est l'affaire de spécialistes dont le métier est d'être très low cost.

ce commentaire est aussi intéressant que l'article.

"Imagine le directeur de production d'un Groupe a qui on demande de réduire les unit cost d'1 centime alors que son confrère du marketing vient de lancer une campagne de pub de 100M€"

A une moindre échelle c'est un peu la double casquette que j'ai chaque jour. Pas simple en effet mais pas impossible non plus. J'admet toutefois que ça ammene rapidement à des situation humaines délicates des que la question d'economie de prod touche les ressources humaines.

Une société qui m'impressionne et me sert d'exemple depuis notre lancement c'est Easy Jet. Je trouve que le mix marketing fort + optimisation des process low cost est justement la clef de leur succes !

Un exemple que je crois fermement transposable dans notre secteur, la seule différence etant que je transporte des produits et non des personnes...

Deux articles publiés le 26/08/06 dans Libé :

Les sales travaux d'Apple :

http://www.liberation.fr/actualite/economie/200600.FR.php

Foxconn, le milieu du pire :

http://www.liberation.fr/actualite/economie/200599.FR.php

Je ne crois pas que Hon Hai ait 300,000 employés.
La fusion de Solectron et Flextronics donne naissance au n°1 mondial avec 200,000 employés.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories