My Photo

November 2022

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Commerce, 2 Petites Phrases à Méditer ce Week-End ! | Main | Johnny en Suisse !? »

December 17, 2006

Comments

17 % de RO ! Voila qui n'est pas banal dans ce secteur.

Il est vrai que les Frères Blanc ont la réputation (validée) de gerer "au cordeau" ce groupe, mais aussi et comme dans beaucoup de groupes de restauration, d'avoir fait du service client un véritable culte, du commis de cuisine au PDG, tout le monde se sent concerné et impliqué.

Les vrais ingrédients sont bien là :
- un lieu de qualité
- un service irréprochable
- une qualité de produit conforme à l'attente générée
- La reconnaissance client
- Une "frugalité" en matière de gestion permettant de sauvegarder les marges.
- Un véritable sens client de bas en haut de la pyramide.


Oui, et c'est pour cela que j'ai écrit sur eux, je sens qu'on a la même philosophie !

Avec pour difficultés supplémentaires dans ce secteur par rapport au retail : des structures de charge vraiment contraignantes (45 % du CA en frais de personnel, 30% en appro, le reste pour faire vivre les concepts et maintenir l'attractivité des lieux tout en garantissant la croissance et le développement, il vaut mieux être fin gestionnaire et capitaliser sur le service et la fidélisation client !)

Je peux témoigner que lorsque l'on a connu cela, on ne voit pas le business en général et le ecommerce en particulier de la même façon.

Travaillant à l'ANPE (et oui il y en a qui bossent dans le public et avec un salaire assez proche du SMIC il faut le dire!), je dois témoigner qu'il y a une autre réalité dans la frugalité du commercant en ce qui concerne la restauration, et que je vois au travers des chômeurs que je recois...
Ils ont l'alternative entre, être payé au SMIC et, bien gagner leur vie mais ne pas être payé de leurs heures supplémentaires...
D'où la bronca lors de l'annulation des 39 heures par le Conseil d'Etat...
Pour beaucoup cela signifiait continuer à bosser 39 heures mais payées 35!!!
La frugalité d'accord, mais la participation des salariés au bénéfices quand il y en a OUI OUI OUI!!!!
J'ai bossé en centrale au GALEC (Leclerc) et quand je voyais le décalage entre un chef de rayon ayant 20 ans de boutique et un salaire de misère et un adhérent millionnaire, j'étais un peu géné! Je ne diabolise pas, il y a beaucoup de patrons socialement responsables, mais les valeurs se perdant, parfois notre rigidité je la vois comme un moindre mal, c'est dommage mais pourtant c'est vrai!!

La gestion des RH est très bizarre: des chefs de cuisine embauchés apparemment systématiquement en CDI en tant que "chefs de cuisine en formation". Les 6 modules de formation présentés sur 6 mois correspondent à 6 jours de formation! En réalité, je pense que le groupe des Frères Blancs fraude: il embauche des salariés CDI en leur proposant une formation complémentaire (qui refuserait?). Le contrat n'est en fait pas un vrai CDI (bien que son intitulé soit ainsi), le Groupe des Frères Blanc doit être financé par les OPCA en tant que centre de formation ...
En ce qui concerne les salariés en poste, je confirme les propos précédents: 50/55 heures travaillées par semaine, payées 35H (plus 4 heures de RTT par semaine).
L'hotellerie restauration est un secteur où le droit du travail est systématiquement bafoué, que ce soit par les petites entreprises ou les plus grosses.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories