My Photo

June 2021

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Marques de Luxe et Internet. 2ième Partie : Faut il Toujours y Aller ? | Main | Le Bonus de la Fiabilité ? Nouveau Sondage ! »

June 01, 2007

Comments

Edifiant,

Aprés effectivement on peux se demander la raison qui vous poussent à retourner à chaque fois chez le même si vous vous faites avoir..?

Un petit coté maso?

Nous sommes sans doute trop bienveillant et avons trop longtemps cru à l'erreur et la bonne foi.

ce qui ne semble pas votre cas ?

Scandaleux!

(Pour en rigoler un peu...) Avez-vous penser à appeler Julien Courbet pour passer à Sans aucun doute pour récupérer vos chemises? :)

je crois qu'avec cette note le remboursement va venir très vite !

Boulevard Jean Jaures, en face du Atac, tu as un professionnel assez sympa (qui appelle ses clients camarade, un vieux réflexe des années Renault sans doute).

cool, merveille du blog et du web 2.0, merci Yann, les bons commerçants ressortent !

Même façon de travailler au pressing Wertner rue Galiéni : une robe massacrée (portée une fois), un costume rendu avec une veste pleine de poussière, sans compter le ton désagréable de la dame et le fait qu'il n'y a pas de paiement par carte...

Tiens marrant, j'ai habité exactement dans le même quartier et j'ai déposé des costumes à nettoyer dans le même pressing. J'ai dû revenir 2 fois car les costumes n'étaient pas prêts à la date convenue et bien sûr mal nettoyés...
De toutes façons à Boulogne j'ai eu que des mauvaises expériences avec les pressing et surtout les.... marchands de journaux !

Si ça continue, je vais me lancer dans un nouveau service web 2.0:
Le réseau social qui dénonce les mauvais professionnels :) avec Géolocalisation Google Maps! A moins que ça existe déjà?

Je suis d’accord avec vous Michel, c’est scandaleux. Il y a quelques temps chez Pressing Discount, c’est l’une de mes plus belles chemises qui avait fini décoloré par leurs produits nettoyants. A cette époque, le directeur avait été plus "commerçant" avec moi en me proposant la valeur de la chemise en bons de service. J’ai été déçu de perdre cette belle chemise (snif!) mais dédommagé en contrepartie de cette perte.
Comme quoi tous les commerçants et en particulier les pressings ne sont pas tous comme Sembat Pressing... et heureusement, je n’aime pas laver mes affaires “délicates” à la main ! ;o)

Pour rebondir, sur le commentaire de Jayyy, le réseau social web 2.0 d’avis sur les commerces et services de proximité existe !
Nous l’avons crée en partant sur le même constat que Michel de Guilhermier : un site web 2.0 avec ses outils et la parole qu'il donne au peuple.
Ce site s’appelle : www.justacote.com
(un peu de pub en passant !! :) )

Excellent
Ca me rappelle une petite experience personnelle.
A Reims, un cordonnier vend egalement de belles chaussures, j adore ca.
La premiere etait sympa, solide.
J y retourne une seconde fois pour une autre paire.
Et la au bout de quelques jours les semelles se decollent ... j y retourne et la réponse est "mais vous marchez très mal !, je ne peux rien faire .."
Superbe !

Je fais parti moi aussi de ces personnes qui ont de temps à autre affaire avec des commerçants plus ou moins indélicat. Dans ce cas, à la première faute manifeste : LE BOYCOTT pure et simple.

Le dernier en date : un 8à8 où la vendeuse a eu un comportement plus que désagréable. Je fais désormais 100 mètres en plus pour aller jusqu'au casino.

@Martial:
J'ai déjà visité Justàcôté, d'ailleurs je vous félicite d'avoir lancé le service.
Mon idée est juste de référencer les mauvaises expériences:
Web 2.0, Méchanceté collaborative... Tout pour faire un bon buzz non?

A Jayyy :
Merci pour tes encouragements. On a encore bcp de boulot pour rendre ce site plus interactif et attractif pour les internautes.
Toutes les mauvaises volontés comme toi Jayyy sont les malvenues !! LOL ! :)

Les comptes de Sembat Pressing sont en ligne, il gagne pas mal d'argent pour un pressing le Youssef.

Mêmes expériences désastreuses chez deux pressings de mon quartier du IXème; linge perdu (prétexte incendie chez le sous-traitant); tâches non enlevées malgré nouveau lavage...etc....etc
Qui se chargerait-il de dresser une liste des pressings compétents et aimables en RP?

C'est une bonne idée, mais je la généraliserais à des catégories spécifiques dans les services, les métiers de bouche étant déja largement balisés par les guides :

Pressing, coordonniers, plombiers, etc...

En effet si vous payez 2€30 le nettoyage et le repassage de la chemise de marque c'est que vous tenez bien à vos affaires de qualité !!! Apparement les chemises à ce prix sont envoyées dans une blanchisserie (travail industriel) et le client est averti à l'avance comme pour les nappes nettoyées à pas cher. Il faut savoir que si vous voulez un travail de qualité vous payez le prix et c'est traité à la main sur place & si vous voulez jouer au radin vous n'avez qu'à payer le prix.
Moi je suis client dans ce pressing depuis 20 ans et le service est vraiment de qualité et quand il y a un problème il est reglé à l'amiable, même les affaires déteriorées ou perdues sont remboursées avec une petite décôte (code des assurances) alors arrêter de vous lamenter sur une chemise chère si elle n'est pas traitée sur place. Allez dans ce cas dans les pressing discount vous serez mieux servi et vous aurez pour votre argent surtout pour une chemise recue en cadeau que vous ne pouvez pas justifier le prix aux assurances ..... LE DOUTE QUOI

Cher inconnu (?).

C'est quand même super de tomber sur un lecteur de mon blog qui connaît bien ce pressing. Quel heureuse coincidence ! Quel dommage cependant d'avoir mis un FAUX EMAIL qui laisse planer un gros doute sur l'impartialité du commentaire !!!

Et bien justement, parlons en du côté résolution à l'amiable de ce pressing !

Je ne crois pas avoir pointé sur le prix bas dans mon post, mais bien sur le lamentable niveau de service client et de courtoisie quand il y avait un prbm à régler : mise en cause et en doute du client, on rechigne à chercher puis rembourser, etc...

Et ça, c'est du factuel précis et vécu, pas du déclaratif de propagande.

Dois je de plus insister sur les 3 chemises perdues en 1 an ? Cela aussi est du factuel vécu.

Soyons sérieux.

3 chemises et vous réagissez un an après ??? je vous conseille au moins de demander à ce qu'il vous rembourse c'est la moindre des choses.

Fait pour la dernière bien entendu (me femme commençait alors à se douter de quelque chose, et il se trouve que je visualisais très bien cette chemise)

Vous ne semblez étonnament pas avoir vraiment lu le post (je parle de la demande de remboursement) mais vous êtes précipité pour poster un commentaire flatteur...

Désolé, en cumulant avec votre FAUX EMAIL, vous n'êtes pas très crédible...

A l'inconnu de Boulogne dont l'email n'existe pas et qui prétend le contraire :

This message was created automatically by mail delivery software.

A message that you sent could not be delivered to one or more of
its recipients. The following addresses failed:

luc_edwort@hotmail.com

SMTP error from remote server after RCPT command:
host mx3.hotmail.com[65.54.244.72]:
550 Requested action not taken: mailbox unavailable


MAJ : il a suffit que je dise et que je montre que ce mail n'existait pour que quelques instants après, cet email devenait opérationnel. C'est magique et c'est l'avantage des emails Hotmail, ça peut se créer en qq instants contrairement à des emails d'ISP comme wanadoo ou free qui nécessitent un abonnement.

Allez, end of story, assez perdu de temps comme ça.


Je ne comprends pas trop la remarque Luc E. ?

Vous semblez reprocher à Michel de prendre l'option "chemise à 2€30" proposée par ce pressing ?

Est-ce qu'il ne faut pas plutôt critiquer une offre qui ne tient pas la route ?

Pascal, je pense qu'il n'y a pas grand chose à comprendre, et Michel doit savoir que certains marchands se font une spécialité à infiltrer les forums en laisssant des commentaires élogieux...

En effet Fabien !! Mais la, en l'occurence, il ne s'agit pas du pressing en question qui "infiltrerait" ce blog.

L'adresse IP est celle de quelqu'un qui n'habite pas du tout Boulogne, loin de la. Donc commentaire forcément pipo, mais ça je l'avais deviné. Cet individu inconnu était déja venu raconter des conneries sur ce blog (relatif à mon choix de quitter Photoways pour me lancer dans une nouvelle aventure) en prenant un autre pseudo. Adresse IP 82.107.108.234 et 82.107.8.102. Je n'ai pas fait des recherches, mais ça viendra si nécessaire.

Les chiens aboient, la caravane passe !


Une expérience un peu similaire aux US avec un juge américain qui a perdu un pantalon confié à son pressing habituel... ;-) ça mériterait de le mentionner au prestataire de Boulogne...

"Le juge américain qui demandait 67 millions de dollars (plus de 49 millions d'euros) à un pressing pour avoir perdu son pantalon semble revenir à la raison. Il ne demande plus que 54 millions de dollars (près de 40 millions d'euros).

Roy Pearson, un juge des affaires administratives du District de Columbia, poursuit la chaîne de pressing Custom Cleaners pour la perte d'un de ses pantalons il y a deux ans. Il a d'abord demandé environ 65 millions de dollars de dommages et intérêts en vertu de la loi de protection des consommateurs de l'Etat et environ deux millions au titre de la loi commune.

Mais il a depuis changé de stratégie et attaque aujourd'hui les gérants du pressing -Jin Nam Chung, Soo Chung and Ki Chung- sur les annonces publicitaires figurant dans leur magasin. Il estiment qu'ils ont commis une fraude et trompé le consommateur en affirmant que sa "satisfaction" sera "garantie" et que ses vêtements lui seront rendus "dans la journée".

Selon Chris Manning, avocat de la famille Chung, il ne peut y avoir fraude que si les annonces avaient trompé un homme "raisonnable". Hors, affirme-t-il, aucune personne raisonnable ne les interpréterait comme la promesse inconditionnelle d'une satisfaction totale.

Roy Pearson, assure, lui, que l'affaire est depuis le début basée sur "la fausse publicité, trompeuse et frauduleuse affichée par les Chung"."

Absolument irrésistible. Ces américains sont sur une autre planète.

Michel, quel est l'intérêt du Luc en question à raconter n'importe quoi alors qu'il n'est, dis tu, pas de Boulogne ?

Fabien, je n'en sais rien. Mais je suppose qu'en allant chercher à qui appartient l'adresse IP en question, tout s'éclaircira (82.107.108.234 et 82.107.8.102) !

C'est visiblement un petit frustré qui me cherche des poux.

Il serait en Italie apparement... C'est amusant de tester la localisation d'adresses IP, je ne savais pas qu'il y avait des outils en ligne sur le net.

By the way, quand on tapes "Sembat Pressing" sur Google la première solution est micheldeguilhermier.typepad.com ... Détroné en moins d'une semaine, ca doit faire mal.

Bonjour,

Je viens de faire des recherches sur internet, parce que je cherche des infos sur les "vêtements perdus en pressing" et je tombe sur votre site alors je vous explique mon problème :

Il ya 2 semaines j'amènes mon pantalon un vendredi (acheté en mars, et porté 2 fois), à Foch Pressing 60 r Mar Foch 66000 PERPIGNAN, je devais venir le chercher mardi,donc 4 jours après et je suis venue le mercredi.

Malheureusement, mon patalon était introuvable. La responsable me rétorque : "repassez demain, j'aurais eu le temps de faire des recherches pour le moment je ne peux pas je suis débordée". Soit dit en passant, le temps perdu et les frais de déplacement au "frais" du client on s'en moque. Le lendemain toujours rien, elle me dit que mon pantalon a dû partir chez qq d'autre, mais que la clientèle ici est sérieuse ( normal à 7 euros le vêtement nettoyé) et que je le retrouverai. Elle m'a dit aussi ( pour être excusable ) suite à mon mécontentement et à celui de mon mari: "vous ne savez pas le nombre de vêtements que nous devons gérer par jour".

Mon mari lui a répondu :" Mais madame, je travaille pour une société qui gére 2 millions de transactions par mois et vous croyez qu'on peut se permettre de perdre un seul paiement. Et si cela vient à arriver,nous réparons la faute immédiatement,nous dédommageons le client avec toutes nos excuses.

Elle a rétorqué : " ben bravo,( irroniquement bien sûr) si vous ne perdez jamais rien.

Le surlendemain je rappelle,( parce qu'en plus c'est toujours moi qui devait rappeler) elle me répond il est trop tôt rappelez moi en fin de semaine prochaine.

Je reste zen !!!!

La fin de semaine est arrivée, je rappelle et là elle me dit : toujours rien !! et à mon avis on ne vous le ramènera plus, mais on va s'arranger me dit-elle, si le pantalon ne coûte pas très cher, je vais vous faire un avoir ( ose-t-elle me dire ), ou si vous préférez on vous rembourse, et j'ai bien évidemment demandé le remboursement.

Mais le problème c'est que ce lundi, mon mari leur a amené la facture du pantalon et le ticket du nettoyage à 7 euros pour qu'ils nous le rembourse aussi. Malheureusement, ce Monsieur (gérant et fils de la dame), n'avait pas son chèquier, et donc il fallait revenir aujourd'hui pour le paiement, à condition bien sûr de leur laisser les factures et une lettre stipulant que nous avions bien reçu un chèque de dédommagement.

Nous y sommes allés et là "SURPRISE" le chèque était du montant du pantalon mais le remboursement du nettoyage n'était pas compté. Ils nous ont répondu après mécontentement de mon mari, qu'ils nous faisaient déjà une fleur, parce que normalement ils doivent enlever un coéfficient de vétusté sur le prix neuf du vêtement, alors qu'il avait à peine 2 mois, et 2ème fleur, que le délai d'attente pour un remboursement est plus long d'habitude parce que l'affaire doit passer par les assurances et que là encore ils jouaient les "bons seigneurs". Donc ils n'ont rien voulu savoir et comme mon époux n'a pas voulu encaisser un chèque ne prenant pas en compte le remboursement des frais de nettoyage, ils n'ont pas voulu lui donner ce chèque. Alors ayant vu où le chèque avait été mis, l'a pris et il est partit. Mais qq minutes plus tard nous recevons un coup de fil du gérant nous disant que mon mari avait été agressif avec le personnel , ce qui est faux (il voulait tout simplement être remboursé correctement), qu'il est inutile d'encaisser le chèque parce qu'il ferait opposition et qu'il porterait plainte pour vol, alors que dans le message qu'il nous laisse, il dit ( trop fort) : "vous avez volé un chèque qui vous était destiné au départ".


De plus le chèque étant à notre nom, et signé de la main de la gérante, comment aurions nous pu le voler??? Puisqu'il nous était destiné. Mistère !!! Je ne sais pas comment la gendarmerie va réagir à cela.


Enfin voilà toute l'histoire, je vous avoue que je ne sais pas quoi faire.

En tout cas que ce soit 2.50 euros ou 7 euros ( pour répondre à l'inconnu )le problème est le même, j'ai changé pour ce pressing pensant que j'aurais moins de soucis parce qu'on paye plus cher et qu'il est soit disant réputé et finalement, voilà le résultat.Je suis vraiment dégoûtée!!!!

PS:
On dirait que tous ces gérants de pressing prennent des cours pour être des plus ironniques et des plus désagréables possible.

Bonjour
Je suis gérante d'un pressing et je viens de lire ts vos commentaires.
Comme tt le monde nous faisons des erreurs et il faut savoir les reconnaitre
On sait déjà trompé en rendant un vêtement et c'est vrai qu'il nous faut du temps pour rechercher où le vêtement est "passé".
au bout d'une semaine nous remboursons le prix intégral du vêtement avec bien sur des excuses. Le client est déçu pour la non récupération du vêtement et je comprends mais nous ne perdons pas ce client.
Nous sommes un pressing dit de "luxe"
Nous soutraitons que les draps, les cuirs et tapis, tout le reste est nettoyé chez nous.
Nous avons ainsi moins de problèmes car c'est tjs difficile de régler des problèmes qd ce n'est pas vous qui avez effectué le nettoyage.
Par contre nous sommes tjs en première ligne qd le nettoyage n'est pas bien fait
c'est tjs la faute du pressing mais il faut savoir que la confection est de plus en plus
faite par les pays étrangers y compris pour les gdes marques, nous rencontrons des finitions mal finies qui ne tiennent lors d'un nettoyage(ourlet décousu, doublure qui craque, perles qui fondent, couleur non fixée, thermocollant mal collé donc le vêtement frise.....) et tout cela est difficile de l'expliquer au client qd le vêtement coûte cher et que ns ne sommes pas responsable. dans ce cas là , c'est moi qui va voir le commerçant ou je me rapproche du fabriquant pour régler ces problèmes.
Il y a aussi des clients malhonnêtes, ce n'est pas le bon vêtement rendu comme par hasard c'était un pantalon d'une gde marque, ce n'est pas la bonne couette, nous faisons aussi des taches sur les vêtements, nous donnons des coups de fer etc..........
Mais hormis ces clients "mal contents" nous sommes des prestataires de service et notre clientèle doit être contente et sachez que chez nous nous faisons le maximum pour VOUS satisfaire car nous aimons notre métier

Peut-être êtes-vous une des seule à réagir comme ça, quand vous voyez comment ils ont agi avec nous, alors que c'est un pressing dit de "luxe", on a de quoi se poser des questions. Et vous pouvez être certaine qu'ils ne nous reverrons plus jamais et que nous ferons le maximum pour leur faire de la mauvaise pub. Même si vous trouvez ça abusé, nous devons le faire, ils se sont vraiment mal comporté. C'est certains que s'ils avaient réagit autrement, je suis sûr que nous y serions retourné parce que ça peut arriver à tout le monde.Mais ils nous ont vraiment jeté comme des vieilles chaussettes et je l'ai déjà vu réagir de la sorte (parce que cette dame d'origine espagnole, a très mauvais caractère) avec d'autres clients, en trouvant toujours des excuses. De plus nous leur avons laissé pas mal d'argent. D'ailleurs, quand mon mari lui a dit : "vous savez que nous sommes des clients réguliers" , elle a répondu (délire), pourtant je ne vous ai jamais vu!!C'est vrai qu'elle ne reconnait que ses clients qui lui laisse au moins 150 euros par mois et plus, mais un client c'est un client, et nous avons de quoi justifier nos passages dans ce désastreux pressing.

Dommage que je ne suis pas installée à Boulogne cela aurait été avec grand plaisir que je vous aurai accueilli ds mon pressing et vous aurai donné une autre image

Je suis installée à Perpignan.

excusez j'ai cru que vs étiez de Boulogne
moi je ss ds le Nord

Jane, c'est vrai, la mauvaise foi n'est pas l'apanage des commerçants, il y a aussi des clients de mauvaise foi et des clients malhonnêtes.

Une minorité, mais elle existe, chez les clients comme chez les commerçants, nous sommes tous des hommes.

Regardez cet internaute ici, le fameux Luc. E, adresses IP 82.107.108.234 et 82.107.8.102 (voir des commentaires très en haut de la liste), qui fait croire qu'il connaît ce pressing alors qu'il n'est pas du tout de Boulogne, qui prend une adresse email inexistante, etc. Un petit rigolo frustré de mauvaise foi qui ne cherche qu'une chose, à discréditer.

Loin de moi donc l'idée de faire des généralités hâtives sur les commerçants. ce sont des hommes.

Ca ne m'étonne pas, je suis née dans le nord aussi et je connais la gentillesse des nordistes.

Il faut laisser dire ce Luc
j'avais lu et j'ai passé très vite son commentaire car il fait partie des personnes qui savent tout
Des Messieurs parfaits comme j'aime .... rires

mon intervention n'a pas un grand intérêt mais c'est par un hasard en cherchant sur des tarifs de pressings que je suis tombé sur votre site .
j'habite l'île de la Réunion et je fais de la location saisonnière( d'où ma recherche sur les tarifs de nettoyages et repassages de draps etc.. ) je suis très loin de Boulogne, à 12000 km plus précisément, mais je suis ravi d'avoir lu tous ces commentaires justifiés !

ici nous avons tendance à ne pas trop rouspéter (à tord) face à des situations comme la votre et bien pire encore , alors je vous dis tout simplement Michel, merci de nous donner l'exemple ainsi que de votre ténacité

Je viens de tomber sur un commentaire au sujet du pressing Foch à Perpignan et il se trouve que ma recherche était motivée par une expèrience trés désagréable dans ce même pressing.Aprés le mariage de ma fille j'ai donné les vêtements à nettoyer et, entre autres, une robe de cocktail à 1300 euros.Au moment de la reprendre la dame trés
désinvolte (j'ai appris par la suite que c'était la "patronne") me lance tout en servant une autre cliente:"ah! oui, la robe, toutes les perles ont fondu! ben on ne pouvait pas savoir!". Je vous passe le ton désagréable et insultant et toute la suite du film pour arriver à la conclusion: la robe a été abimée, ils ne veulent pas reconnaître leur responsabilité et refusent tout net de faire intervenir leur assurance
et sur leur encart publicitaire on peut lire: spécialiste du vêtement délicat!!!et Mercure d'Or National!!!
Ce qui m'a vraiment choquée, c'est le ton et les propos ignobles, aucune excuse ni proposition de réparer ou dédommager.
J'en suis là pour l'instant et je trouve que c'est "dégueulasse" que ces gens puissent se comporter ainsi impunément.

Une bien belle histoire qui me rappel trait pour trait celle que je suis en train de vivre avec le pressing du 53 rue de la convention dans le 15em.

Il y a deux mois nous laissé 1 couette, 2 nappes, 2 carrés de soie, 2 cravates et 2 costumes. Le tout a été "perdu" pendant 3 semaines mais comme nous sommes chanceux la couette et les nappes ont réapparu. Par contre, étrangement, tout "le reste" est manquant. Je précise que "le reste" est constitué de produits de marque d'une valeur
non négligeable.

La suite de l'histoire est un copié-collé des posts que je viens de lire.
"revenez, ils doivent pas être bien loin" (6 fois),"on va regardez les k7 de surveillance on sait jamais","ah, mon bon monsieur si ca a été volé c'et vous qui devez porter plainte", "désolé le patron est pas la, pas là, pas là, pas là ..","désolé le patron n'est joignable que sur son portable (qui ne répond jamais","je vous comprends mais il ne passe que tard le soir pour prendre la caisse qui est dans le coffre...hum entre 1H et 4H du matin" bla bla bla bla

Je reste zen et j'attaque.

La procédure est simple : lettre recommandée puis saisine du tribunal de proximité (procédure hyper simple pour les litiges dont les montants sont faibles).

La suite dès que j'ai des nouvelles.

PS : oui, je confirme les gérants (parfois fantomes) certains employés prennent des cours de mauvaise foi niveau V (tres tres haut niveau).


Désolée pour Michel mais Merci quand même pour nous éviter pareille déconvenue chez ce commercant indélicat ... à faire connaître et diffuser largement !
(Je profite de l'occasion pour signaler le même incident avec un pantalon au 5 à Sec de Neuilly... -et qui plus est le plus cher du lot confié- avec comme dédommagement -qui m'a fait frissoner-...==> détachage gratuit sur 2 ou 3 nouveaux articles confiés !!!)

Bonjour Michel,

Puisque nous en sommes à faire l'apologie des pressings de Boulogne Billancourt, je vous signale que le pressing 5 à sec de la grande galerie marchande des passages (rue Galieni) à Boulogne donc vient de me perdre une étole Hermès d'une valeur de 740 euros pour laquelle il semble qu'ils vont me rembourser royalement 43 euros !!

Ils appliquent le stricte minimum legal ...

En conclusion ils me perdent un vêtement hors de prix et se réfugient derrière la loi pour s'en tirer à bon compte !!!

Conclusion du pressing, rappelons le coupable de m'avoir perdu une étole Hermès, Madame, ce défaut de remboursement est de votre faute vous devez garder tous vos tickets de caisse de vêtement pour pouvoir contester en cas de litige !! Je rêve je n'ai que cela à faire ... l'archivage et la gestion de mes tickets d'achat de vêtements !!

Vive les voleur de pressing à boulogne !!

Petit complément important : il ne faut pas confondre toute les typologies de pressing : il en existe trois sortes, auxquelles correspondent trois typologies de prestations et bien entendu trois tarifications bien distinctes :
1 - Le pressing "discount" : pas de détachage ou peu, pas de prébrossage d'article, repassage fait très vite, et en général, un seule passage en machine à sec; les tarifs sont alors très bon marché (3,5 à 5 € pour une veste en général) et répondent à une exigence de nettoyage courant des articles. Les délais sont généralement très très courts (- de 2h pour certain!).A ce tarif, il ne faut pas s'attendre à un repassage correct du fait du temps de main-d'oeuvre que cela implique.
2 - le pressing "traditionnel" : prébrossage, détachage, nettoyage, de nouveau détachage si nécessaire, re-lavage, repassage soigné et brossage si besoin; les délais sont généralement de 48h; ces pressings ont l'air plus ancien et sont tenus par des personnes en général plus agées. Les tarifs se situent à partir de 6€ pour une veste et peuvent aller jusqu'à 7,5€ sur Paris; cela se justifie par un temps passé plus important.
3 - le pressing "haute qualité" : il s'agit alors de l'Aston Martin du Pressing : les tarifs s'envolent, mais vous bénéficiez alors d'une traitement exceptionnel de vos articles : il faut s'orienter vers ces prestataires pour des vêtements de hautes qualités. Vous ne le regretterez pas. Par contre, ces prestataires ne courent plus les rues, la clientèle manquant cruellement.
Vous l'aurez donc compris : ne confiez pas des articles de valeurs importantes à des pressing discount, et encore moins quand vous ne pouvez pas voir les machines à sec derrière...Je pense notamment aux chaînes nationales de pressing qui traitent une telle quantité d'articles que l'on rentre alors dans le schéma industriel et plus artisanal. Il suffit que l'étiquette identifiant le client s'arrache au lavage et s'en est fini du routage de l'article...
Toute prestation a un prix, et un prix au rabais en toujours synonyme de travail à la va-vite...
En ce qui nous concerne, nous sommes dans la catégorie "traditionnelle".
Bertrand Pleschke.

Moi c 'est a aire sur la lys dans le 62
(TOUT NET) j'ai déposé une robe de mariée car mon chat avait fait pipi a terre et ma robe était par mal chance déçu.
Après être passer 3 fois chercher ma robes sans jamais la récupérer car débordé on me disait a chaque fois qu'elle était laver mais pas repasser il me prometté a chaque fois la semaine prochaine sans faute, je lui répondais y a intérêt car je veut récupérer ma robe avant mon voyage noces dont je n'est pas u pour cette occasion.
Au bout de la 4 eme fois j'ai péter un plomb et il m'ont avouer qu'elle n'était même pas laver ce qui fait en résultat une robe de marié a 800 euros foutu et sans aucune indemnisation j'ai envoyé des courrier a la fédération française des pressings et aussi a des syndicat comme 60 millions de consommateurs je n'en resterai pas là.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories