My Photo

July 2020

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Nokia: A Better Bet Than Apple - Barron's ! | Main | Le Vrai Luxe ! »

September 17, 2007

Comments

Sympathique résumé, même si je suis personnellement plus sensibilisé par le charme dans l'ancienne DB5 (celle de James) ;-)

Par contre, si la peinture prend autant de temps que l'assemblage complet d'une Porsche 911, je ne sais pas si c'est pour souligner qu'il prennent vraiment soin de la peinture, ou s'ils veulent mettre en avant la capacité de Porsche à produire rapidement des véhicules avec des standards de qualités élevés !

J'aime aussi bcp la DB5 !

Sur l'autre point, on peut en effet voir cela de 2 façons, soit Aston y passe bcp de temps, soit Aston y passe trop de temps car insufisamment productif.

Ceci étant, de visu, je préfère les réflets bien plus travaillés des peintures Aston que ceux des Porsche. Comme quoi, le temps passé a qd même un résultat bien visible.

Salut Michel,

Ca fait longtemps que tu evoque Aston Martin dans ton blog, et cela m'interpelle. En as-tu une ? Si non comptes-tu t'en acheter une ?

Si non, cette marque a-t-elle un rapport avec Inspirational Stores ?

Sympathique excursion, et agréablément résumée. Tu vas finir par me convertir !

Beau reportage qui m'a entre autre permis d'apprendre que la légende Connolly s'est éteinte après 125 ans d'existence.... Concernant l'usine, dommage effectivement qu'il n'y ait pas de souvenir en fin de visite, c'est un détail mais un détail qui compte quand on pense a l'exclusivité de ces voitures et au fait que des clients viennent même d'Australie pour visiter l'usine. On peut espérer que ce genre de fausse note seront corrigées avec le temps au même titre que la clé de contact Aston Martin identique a celles des...Ford Fiesta.

Michel, je lis souvent votre blog par intérêt professionnel : c'est pragmatique et froid, je suis souvent assez d'accord avec ce qui s'y dit, parfois un peu heurté aussi... Mais là, à titre personnel, bravo, tout y est, l'ambiance, la passion... tout. Je suis fan d'Aston depuis que gamin, j'ai vu une V8 Vantage me passer sous le nez. Le coup de foudre total. Les valeurs de cette marque respirent la noblesse, et peu importe s'il y a du marketing derrière... Pas de brutalité à la Porsche, pas d'ostentation clinquante à la Ferrari. Juste de la passion et de l'excellence. Vraiment bravo pour ce beau voyage matinale de quelques minutes.

Personnellement, je rêve de l'inaccessible : une DB4 Zagato :-)

Sinon, une TVR Cerbera, c'est bien aussi...

Bonjour Michel,

une question qui me taraude tout de même pas mal: comment fait-on pour se faire inviter chez Aston?

Suffit-il d'en acheter une? Tout simplement...

Salut Lucien Charles, je serais heureux si j'arrivais à te faire craquer pour une Aston !

Tu gardes tes fefe pour le sport, tu te prends une Aston pour la classe !

Antoine, pour aller chez Aston, faut leur demander. Au besoin, on peut arguer qu'on souhaite en acheter une...

Jean Philippe, les TVR ont des performances impressionnantes, mais j'ai des doutes sur la pérénnité de la firme. Pas sûr qu'elle existe encore dans quelques années (je crois même qu'elle est actuellement en faillite). Aston a été en faillite 2 ou 3 fois, mais sa forte image a fait qu'il s'est toujours trouvé un riche acheteur pour reprendre la marque.

TVR ne jouit pas de la même aura.

Il est clair que TVR est en survie depuis longtemps et je crois aussi que la marque est au bord du gouffre... C'est dommage. Mais pour exister sur ce secteur, il faut une image à véhiculer, une légitimité et une histoire à raconter, on est loin du domaine du raisonnable... Aston Martin pérennise une façon de voir et de vivre l'automobile, peut-être totalement décalée aujourd'hui : les carrosseries sont faites et assemblées à la main, il y la plaque avec le nom de l'ingénieur qui a assemblé le moteur. Je me souviens d'un beau décalage : le garage de réparation Auto-Performance, sur la nationale 305 à Ivry sur Seine, en pleine banlieue historiquement rouge : la façade ne payait pas de mine, et il était vraiment impressionnant de voir les mécaniciens en tenue nickel chrome. Et quand par bonheur ils démarraient un moteur...

Quel reve de voir toutes ces Aston Martin ... et dire que je suis à moins de 45min de l'usine ! En tout cas, merci pour ce mini reportage ... je continue toujours à rever devant la beaute de ces voitures ! Maybe one day ...

Voilà une bonne idée de destination ! qui fait rêver ...
Personnellement, j'aime bien la DB5 mais seulement si le Sean Connery de l'époque est au volant ;-) sinon je choisirais plutôt une Porsche 356 Speedster. La première Aston à m'avoir vraiment fait craquer a été la DB7.
C'est clair que pour la Classe, il n'y a pas d'équivalent mais pour le sport, moi je prendrais plutôt une p'tite Corvette.

pepita, idem pour moi ! Je suit reste scotche il y a un peu moins de 15 ans sur la db7.

Je viens de voir "la brochette", pas plus tard qu'hier matin...
Effectivement, des voitures impressionnantes, bien que pas tape à l'oeil du tout.
La DBS est finalement assez petite (anecdote: un des ingénieurs qui a fait quelques 600km au volant d'un prototype DBS m'a déclaré n'avoir pas tant pris de plaisir à rouler (s'entends, autant que NOUS à sa place)..."à cause d'un temps pluvieux/lourd/pesant" (...).
Pour autant, une voiture au gabari assez discret, mais au moteur proprement rugissant: l'entendre monter une cote sinueuse à 1 heure du matin, c'est un peu comme entendre l'ennemi charger au combat...c'en est effrayant!. Le moteur est un bijou high-tech, entre l'objet à la star Trek et ..le jouet, en couleur/formes/et matières.
Pour les couleurs: j'ai regretté de ne pas prendre le temps d'en photographier une, timide seule sur un parking deserté: un modèle blanc, comme nacrée, garée à coté d'un arbrisseau. Je crois que c'était la femelle de la DBS olive, assez virile, que j'ai pu admirer pendant une heure auparavant.
L'habitacle est assez étroit, et luxueux: c'est fait pour durer plusieurs vies, alors si vous en achetez une, renseignez-vous aussi sur les gouts de vos enfants...et par pitié, oubliez les gris, qui polluent notre environnement visuel (la couleur la plus prisée par monsieur-tout-le-monde, et sans conteste la plus présente sur nos asphaltes.
Dernier point: voyagez leger, et seul, car avec un gros sac, la roue de secours finira sur le siège conducteur (véridique).
C'est de la bagnole de rêve, c'est sur, mais je ne plaint pas les riches acheteur qui doivent patienter, même si je trouve que de tels délais sont peu justifiés aujourd'hui...
Et la consommation? (oui, c'est peutètre un détail, mais en panne au fin fonds de contrées rurales, ça peut faire reflechir) il vaut mieux tenter de la deviner soi-même; l'essence est un vrai tabou pour les ingénieurs de la marque, qui insistent pour affirmer qu'elle ne consomme pas tant que ça...vu l'engin.

Voilà quelques mots sur ma rencontre récente avec les DBS.
en un mot: waowwwww! vivement que je sois riche.

Je viens de voir "la brochette" de DBS, pas plus tard qu'hier matin...
Effectivement, des voitures impressionnantes, bien que pas tape à l'oeil du tout.
La DBS est finalement assez petite (anecdote: un des ingénieurs qui a fait quelques 600km au volant d'un prototype DBS m'a déclaré n'avoir pas tant pris de plaisir à rouler (s'entends, autant que NOUS à sa place)..."à cause d'un temps pluvieux/lourd/pesant" (...).
Pour autant, une voiture au gabari assez discret, mais au moteur proprement rugissant: l'entendre monter une cote sinueuse à 1 heure du matin, c'est un peu comme entendre l'ennemi charger au combat...c'en est effrayant!. Le moteur est un bijou high-tech, entre l'objet à la star Trek et ..le jouet, en couleur/formes/et matières.
Pour les couleurs: j'ai regretté de ne pas prendre le temps d'en photographier une, timide seule sur un parking deserté: un modèle blanc, comme nacrée, garée à coté d'un arbrisseau. Je crois que c'était la femelle de la DBS olive, assez virile, que j'ai pu admirer pendant une heure auparavant.
L'habitacle est assez étroit, et luxueux: c'est fait pour durer plusieurs vies, alors si vous en achetez une, renseignez-vous aussi sur les gouts de vos enfants...et par pitié, oubliez les gris, qui polluent notre environnement visuel (la couleur la plus prisée par monsieur-tout-le-monde, et sans conteste la plus présente sur nos asphaltes.
Dernier point: voyagez leger, et seul, car avec un gros sac, la roue de secours finira sur le siège conducteur (véridique).
C'est de la bagnole de rêve, c'est sur, mais je ne plaint pas les riches acheteur qui doivent patienter, même si je trouve que de tels délais sont peu justifiés aujourd'hui...
Et la consommation? (oui, c'est peutètre un détail, mais en panne au fin fonds de contrées rurales, ça peut faire reflechir) il vaut mieux tenter de la deviner soi-même; l'essence est un vrai tabou pour les ingénieurs de la marque, qui insistent pour affirmer qu'elle ne consomme pas tant que ça...vu l'engin.

Voilà quelques mots sur ma rencontre récente avec les DBS.
en un mot: waowwwww! vivement que je sois riche.

Monsieur,
Je souhaite faire une surprise à mon homme pour ses 30ans en février. C'est un passionné d'Aston et j'aimerais vraiment lui réserver une petite visite de l'usine Gaydon. Nous avons déjà fait un "pélerinage" à Newport il y a quelques années, mais l'usine était malheureusement fermée. Comment puis-je m'y prendre pour être sûre qu'ils acceptent de nous recevoir? Merci pour vos conseils.

Il n'y a pas d'autre solution que de faire les yeux doux à l'usine en insistant lourdement sur le fait que vous souhaitez vraiment acheter une Aston.

Sinon, ça ne marchera pas !

Bonjour,

J ai lu l´article avec beaucoup d attention. J aimerais faire une surprise à mon mari en lui faisant visiter l usine d Aston. Il est vraiment fou de ces magnifiques voitures. Est-ce un rêve inaccessible ou est-il réaliste de pouvoir organiser une visite de l usine avec un petit groupe par exemple? Merci pour votre réponse.

Bonjour,

Avec un ami nous nous rendons en Ecosse en Triumph et sommes tous deux passionnés par les voitures anglaises. Je souhaiterais connaitre les modalités de visite de l'usine Aston martin (ouvert au public?) ou les coordonnées de la personne à contacter pour l'informer de notre venue.

Merci d'avance,

Cordialement.

Le plus simple je pense, pour avoir une chance, est de contacter l'importateur en France qui, sous certaines conditions, pourra arranger la visite.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories