My Photo

October 2021

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Nick Leeson/Jerome Kerviel : l'Histoire se Répèterait ! | Main | Ce Que m'Inspire "l'Histoire Jérôme Kerviel" ! »

January 26, 2008

Comments

C est tellement Vrai.
A Paris c est une catastrophe.

A Mon tour mercredi après-midi!

> Je veux joindre un ami reponsable d une Unité Commerciale dans l alimentaire.

- Bonjour Madame, Monsieur Lacroix, j aimerai joindre Mr X s'il vous plait.
- Il n est pas là.
- Tès bien je peux le rappeler a quel moment ?
- Je ne sais pas.
- Vous pouvez me donner un moment peut-être ?
- Non. Il est pas là et il est parti toute l apres-midi.
- (il est 14h00) Il ne revient pas de l apres-midi
- ecoutez Quand il part il previent jamais et la je crois qu il reviendra pas (l air agacé contre moi et son patron)
- Je fais quoi ?
- Rapplez + tard

OK OK ... mercil amabilité et le sens commercial, j aurai pu etre un client, un prospect, Nicolas Sarkozy ou autre cette Dame ne savait rien ..

Déplorable-

Il y a quelques temps je démarchais pour essayer de vendre des espaces publicitaires sur le site de Saint Rémy de Pce.
En entrant chez Inter Caves, manifestement je dérange, il est avec un client. J'attends tranquillement mon tour, le vendeur ne me calcule pas, puis se dirige vers la personne entrée après moi.

je patiente, et rebelote, avec une autre personne.
Je m'en vais en laissant un document.

Juste avant les fêtes, ce magasin proposait des Whiskies (boisson que j'affectionne, en particulier les Islay), mais le souvenir de ce vendeur m'a fait poursuivre mon chemin.

Les commerciaux ont une image deplorable .. a tort ou a raison? Integrer une boite americaine pour faire du commercial. Sinon fuyez ! ;-)

bonjour Michel
j'ai quelqu'un de bien pour des locaux professionnels à Paris, je vous envoie son contact par mail.

;-)
Amusant... à lire plus qu'à vivre sans doute.
Au delà de toute problématique Kantienne, effectivement, l'emphathie, se mettre à la place de l'autre, est un moteur de socialisation et d'efficacité en communauté.

En revanche, vis à vis des "standards" de la Grande Pomme... je suis un peu en décalage. Si j'ai toujours été très bien accueilli aux Etats-Unis, je trouve qu'à NY le tips reste largement le sésame pour quelques égards. Je suis toujours mal à l'aise vis à vis de cette pratique... surtout en boite de nuit, où après avoir acheté une bouteille à 250$, il convient d'en rajouter 50 de plus pour qu'une charmante jeune "cruche" nous la ouvre et serve dans un seau.

Il m'arrive régulièrement d'envoyer une petite pique du style "et sinon ça vous arrive de sourire ?" Ne subissons plus les malotrus !

sacre francais !

Il me semble que depuis mon retour en France, je constate les mêmes choses. N'ayant jamais visité New York (mais la Californie), je pense que nous avons beaucoup à apprendre des américains sur le sens de l'accueil ;)

Peut-être une différence culturelle forte sur la ventilation salaire fixe/commissions, très forte en faveur du fixe en France. L'argent peut rendre le sourire ...


oui, c'est très agréable d'être un client aux US mais pas seulement, en australie aussi. Peux-t-on généraliser aux pays anglo saxons ? je ne sais pas. En tout cas, les retours en france sont des douches froides de ce coté là. C'est comme si le salarié français n'avait pas compris que son salaire venait du client, il pense encore qu'il vient du patron.

Effectivement c'est un trait anglo-saxon.

Je préfère le style anglais ou allemand perso car l'américain est aggacant car il en fait trop et tout ca pour un "tip" par ci "tip" par là, c'en devient enervant à la longue, surtout en mode touriste.

quand au Parisiens... no comment, en province on est mieux servi en général, sauf dans les coins touristiques...

C'est vrai que parfois les ricains en font trop. Mais au moins, ils se battent pour le tip.

Les français : ile ne font rien et ils espèrent quand même un pourboire !

Là-bas, le pourboire, c'est aussi une partie importante de leur salaire. Sinon, je trouve pas ça super énervant dans le sens où tout est moins cher là-bas (encore plus depuis la dégringolade du dollar).

Sinon, c'est pas spécialement en France, c'est surtout "À Paris". A Caen, la population est très aimable et souriante. Ça dépend de la culture locale … faut croire.

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories