My Photo

June 2022

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Comparatif Le Point : Bravo Photoways ! | Main | Election US : Obama Prend le Lead ! »

February 25, 2008

Comments

Dans cette optique ne faut-il pas attendre que nos banques & monolines aient annoncé toutes leurs bonnes nouvelles ?

On est pas obligé en effet de tout acheter tout de suite, on peut le faire progressivement sur quelques semaines ou quelques mois, histoire de diminuer encore les risques.

Le seul élément "négatif" qui me vienne à l'esprit, dans l'optique d'un investissement à long terme, serait l'annonce du départ de Steve Jobs (même s'il n'a que 53 ans)

MrJobs a t-il déjà communiqué sur ce thème ?

Un doute me saisit à la lecture des hypothèses, notamment sur le subscribtion rate et le cumulate... Est ce qu'il ne serait pas bon de prendre en compte les pertes potentiels d'abonnement en cours de vie (avec une moyenne de "déblocage" de contrat à 20/22mois)... Sans constituer une hémorragie, ça peut constituer, à mon humble avis, une perte de 25pts sur les subscription (net) d'ici à 2009/2010...
Ensuite, si je suis (à part le détail précédent) assez OK avec la démonstration en contrib de CA, l'entrée d'autres marché amenuisant l'effet de perte des subscriptions, je me demande quand même qu'elle est la contrib' global à l'EBIT de l'iPhone... Autant je pense que l'iPod (pour ne parler que de lui) semble une vache à lait, autant je m'interroge sur le positionnement de l'iPhone à ce niveau...
Et puis, si on veut voir à 5 ans, Quid du portefeuille de produit qui n'apparait pas plus perenne que ça à aujourd'hui... Quoique avec Steve Jobs, ça n'est pas forcément une inquiétude...

Oui, j'aurais pu en effet mettre un "churn", histoire d'être encore plus conservateur...

Maintenant, l'abonnement iPhone offre Internet ILLIMITE, et ça c'est important. Mettre dans un iPhone une puce d'un abonnement internet non illimité issu d'un autre opérateur, c'est risqué de devoir payer beaucoup plus chaque mois (quand les data sont facturées au volume).

En ce qui me concerne, mes 119€ TTC d'abonnement avec 10h+10h+ internet illimité me semblent very good value. POurquoi alors changer ?

Si je comprends qu'on souhaite utiliser son iPhone avec son opérateur actuel, j'ai plus de mal à voir le changement pour un autre opérateur au bout de 2 ans.

En parallèle du downside du churn que tu cites, il y a aussi des upsides que je n'ai pas non plus pris en compte : l'upgrade des utilisateurs actuels qui, au cours des 5 ans, pourront acheter plusieurs iPhones histoire de suivre l'évolution de l'appareil.

Sinon, en ce qui concerne les lignes de produits, je suppose qu'on peut dire la même choses de toutes les firmes technologiques de hardware...Si elles n'innovent pas régulièrement, elles sont mal.

Apple a amplement prouvé qu'elle savait innover mieux que quiconque.

Maintenant, en effet, si Steve Jobs casse sa pipe, il y a un risque de voir un Apple moins performant.

ca serait interessant de voir la part de l'iphone ds l'EBIT d'APPLE aujourd'hui, ou au moins l'EBIT margin (EBIT iphone/ Sales iphone), et d'appliquer ceci a tes projections (pour avoir plus que seulement une gross margin, il faut qu'on sache combien ils depensent en marketing et capex juste pr l'iphone). Clairement l'iphone est un nouveau business au sein d'Apple, et il parait mal valorisé.

Très belle analyse. Ca me conforte dans mon pari fait il y a 2 semaines: Apple va-t-il m'offir mon Apple (voir le post ici)

Bon pour le moment c'est pas gagné, j'ai acheté à 122.08$

Justement, je pense que ce "Churn" est sous évalué: le forfait internet, trés rémunérateur, avec la démocratisation de hot spot wifi officiel ou officieux, devient de moins en moins une évidence à mon sens... Maintenant, c'est clair que le potentiel démographique occidental et le renouvellement produit (si tant est que les évo pdts soient cohérentes et apporte une réelle plus value) laisse de vraies marges de progression...
Mais comme je le disais dans mon précédent commentaire, et comme le re-di trés justement sebastien, quid de la contribution réelle à l'EBIT de ce joujou... C'est la seule vraie question qui me fait douter sur un potentiel à 250$... Je serais plus partisan du 175$ (à la louche) sans autre produit ou sources de revenus majeures dans les 2 ans...
Mais ça reste toujours une trés bonne démonstration!

Bonjour

Trés bullish sur Apple , en particulier sur la pénétration des macs,par contre , il serait probablement plus prudent de prendre un taux d'activation de 50% aujourd'hui (compte tenu du nombre d'iphones qui arrivent en Chine , ou au moyen Orient.
ensuite , ce taux d'activation beaucoup plus faible qu'attendu risque de mettre en cause le business model de l'Iphone envers les operateurs telco... cf China Mobile.
Afin d'évaluer le risque maxi, il ne serait pas inintéressant d'evaluer le business Iphone sans les fees operateurs .
Cdt

Je ne crois pas que ça remette en cause, mais par contre oui, ça affecte la négo !! Ce pourquoi je n'ai pris que 15% de fees et pas les 20 à 30% dont on parle.

""Autant je pense que l'iPod (pour ne parler que de lui) semble une vache à lait, autant je m'interroge sur le positionnement de l'iPhone à ce niveau...""

Pour moi la réponse est oui , une autre vache à lait. Les téléphones ont une ergonomie et un design défaillants . On a pas réussi à copier l'iPod pourquoi réussirait-on avec l'iPhone ?

En plus j'y vois un réservoir d'applis utiles à toutes sortes de personnes .

Si je reviens aux basics, je constate que l'iPhone est quand même, en terme de combinaison user friendliness/fonctionnalités très en avance sur la concurrence.

Bien évidemment, la concurrence, à commencer par Nokia, va répliquer, mais Apple ne va pas non plus rester les bras croisés et va améliorer son produit et, peut-être, élargir la gamme.

Bien que le N95 bénéficie de la distribution mondiale de Nokia, l'iPhone a égalé les ventes de ce dernier, bien qu'il ne soit réellement distribué que dans 4 pays.

Apple a de nombreux leviers devant elle :

- Elargissement de la diffusion à d'autres pays, à commencer bien sûr par le Japon, la Chine, l'Inde, etc...

- Améliorations constantes de la gamme : plus de mémoire, plus de fonctionnalités, etc.

- Baisse de prix.

Je ne connais pas beaucoup de produits dans la téléphonie mobiles qui en un peu plus de 6 mois de vie se soient écoulés à 4 ou 5 Millions d'exemplaires ! Dés le départ, le business model de l'iPhone "is about right", même s'il faut un peu de fine tuning en terme de pricing et de fonctionnalités.

On en est qu'au début de l'aventure, je n'ai aucun doute sur le potentiel de l'iPhone et la capacité d'Apple a en faire un business très rentable.

AAPL monte, monte...
Merci Michel, c'était un excellent tuyau

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories