My Photo

February 2021

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Apple/iPhone : Breaking News ! | Main | Apple : Time Machine Me Change la Vie ! »

February 28, 2008

Comments

Intéressant votre post car finalement même si ca parait comme étant du bon sens "business", c'est la première fois que je vois cela écrit !

Le bons sens, paysan de préférence, c'est sans doute ce qui manque le plus !

Si les clients ne reviennent pas c'est également bien souvent parceque la notion que tu évoques ici n'est pas assez prise en compte : pas de base de données segmentée, pas de culture CRM... et donc pas de communication de fidélisation !

Une base clients ne doit pas être considérée comme un tout mais comme une somme de paliers (1 commande, 2 commandes, 3 commandes...). Dés qu'un client entre sur un palier, tout doit être mis en oeuvre pour le faire passer au palier suivant, c'est généralement bien moins cher que d'aller en acquérir un nouveau !
Le bon sens en action...

VistaPrint ? J'espère que tu vas parler de leur prospection commerciale par email qui est basé sur du SPAM pur et dur. Rien qu'à cause de ça, je les considère comme peu dignes de confiance. En fait je n'irai jamais acheter quoi que ce soit à un commerçant qui utilise une méthode illégale pour acquérir de nouveaux clients (du coup, tu ne risques pas de me voir dans les clients qui reviennent :p).

Patience Padawan ! Je préparerai l'article demain matin...

Donc je dois ajouter à ma base filemaker au moins 20 champs pour créer des paliers pertinents !

Ca me fait plaisir de voir écrit ces principes car bien souvent on a droit au discours de la croissance pour la croissance. Et ce dernier peut se comprendre car une activité en amorçage doit souvent prouver qu'elle rencontre une demande pour convaincre les investisseurs potentiels. Personnellement, j'ai arrêté mon activité suite à cette analyse de repeat business - ou plutôt j'ai fait un test terrain/"proof of the concept" et au bout de quelques ventes réalisé l'inadéquation de mon offre. Cette approche est très pertinente et rapide à faire.

Michel, pour aller plus loin, ne peux-t'on calculer un CA par client sur le temps...

Dans le cas de ton "collegue" dont les clients mettent 7 ans a revenir, et si ils depensent 70 Euros par commande, alors on peut en conclure que chaque client genere 10 Euros par an de CA, et la, cela devient plus comparable d'un secteur a l'autre. On peut supposer que la frequence des commandes est inversement proportionnelle au montant...

Julien, on y reviendra demain !!

Michel, je viens de faire le calcul pour un site que je connais bien... et il se trouve que le taux obtenu decroit... Cela dit, c'est assez logique, il y a forcement une "perte" de clients sur le long-terme (qui sortent de la cible... ou qui disparaissent, tout simplement) et on les compte toujours dans le calcul. Comment éviter ce biais?

Demain matin, tu auras une application concrète avec un exemple étudié à fond : VistaPrint...

Tu parles de VistaPrint mais j'aurai préféré un cas CDiscount, comme ça au passage. Une petite analyse ? ;-)

L'ennui avec beaucoup de sociétés françaises, même côtées, c'est qu'on a peu d'info opérationnelles !!

Intéressant mais prenons l'exemple d'une enseigne qui vend des cuisines... pensez-vous que l'on achète des cuisines tous les mois, tous les ans ??

Evidemment non.

Dans ce cas, l'enseigne se doit d'investir pour acquérir de nouveaux clients, cela devient vital.

Alors le repeat business a t il un sens dans ce genre de business ?

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories