My Photo

June 2022

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« The Secret of Warren Buffet : Manage your Emotions ! | Main | 14 et 15 Juin : Direction le Mans ! »

May 23, 2008

Comments

pas de commentaires ici sur la gestion de fonds,mais on en reparlera lors de ton voyage !


J'espère que tu préviendras tes lecteurs, je suis sûr que certains d'entre eux seraient intéressés (dont moi)

Antoine, bien entendu !!

Buffett a deux T et son salaire est de 100K depuis 40 ans et non 30.

Mais globalement vous avez raison. Il est très dur pour les gérants d'OPVCM de battre le marché après frais car globalement ils sont le marché. Par contre il existe quelques perles... Il faut passer le temps de les chercher.

Les gérants de sicav ou de fcp doivent respecter certains règles d'investissement définies par l'AMF. Pour cette raison ils ne peuvent concentrer le portefeuille du fonds sur quelques lignes seulement.
Qui plus est si la bourse vient à baisser fortement et rapidement, la société de gestion doit être en mesure d'honorer les demandes de rachats émanant des souscipteurs. Pour ce faire le gérant devra alléger certaines lignes pour dégager des espèces. Si le portefeuille est essentiellement consituté de titres très liquides, pas de problème. Mais si le fonds est constitué de titres peu liquides et pour seulement quelques lignes, ca devient tout de suite beaucoup plus compliqué. Encore plus si la position représente un poids significatif dans le capital de la société cotée (voir ce qui est arrivé à Richelieu Finance en début d'année...).

J'ajoute que malgré le fait que de nombreuses sicav et autres fcp se contentent de répliquer un indice de référence (et même certaines gestion sous mandat, c'est dire...), plusieurs sociétés de gestion proposent des fonds gérés activement et qui ont fait leurs preuves depuis maintenant plusieurs années (ex : Tocqueville Finance, Financière de l'Echiquier, Amiral Gestion...).

Florent, en effet, les règles dans lesquelles doivent opérer les gérants de SICAV limitent forcément leur performance.

Pour maximiser la performance, je préfèrerais avoir un système où l'argent est bloqué pendant une assez longue période, le Buffett Partnership

Quelques remarques:
1/-- puisque 95% des gérants de fonds n’arrivent pas a surpasser leurs indices de performance de références, et en suivant la théorie que le marche’ est a tout instant efficace, beaucoup d’investisseurs préfèrent acheter un indice comme le Spider (ETF) ou un Vanguard Index Funds plutôt que confier leur argent a un « active asset manager ».
2/-- les « active asset managers » publient leurs résultats de performance en terme de « Performance Net of Fees », pour tenir compte de leurs « investment advisory fees » (de l’ordre de 1% a 2%, comme Michel l’a souligne’).
3/-- les « active asset managers » se spécialisent dans différents styles d’investissements et de classes d’assets, et mesurent leurs resultats en comparant avec des indices appropries (exemples d’indices de références: l’indice Russell 1000 Small Cap – Value pour une portefeuille spécialisée dans les compagnies « small capitalizations » et avec un style d’investissement « value », ou l’indice MSCI EAFE pour une portefeuille "internationale".
4/-- pourquoi une rémunération fixe ? pourquoi pas une rémunération liée aux résultats, et basée sur un pourcentage du profit, par exemple, 20% du profit ?

-Khanh

oui mais le buffett partnership c'est difficile a mettre en place en france. concretement, la structure du buffett partnership c'etait un limited partnership non soumis aux regulateurs (ce qu'on appelle aujourd'hui un hedge fund). en france, nous avons des sortes de "hedge fund a la francaise", mais tres encadres.
meme aux usa, cela serait quand meme soumis de nos jours a des regles precises: compliance, obligation pr le gerant d'avoir ses series 7 et autres.....

khanh, la remuneration liee aux resultats, c'est en theorie le principe du hedge fund (par opposition aux mutual funds). sauf que les gerants ont trouve le moyen, en plus de cet incentive fee, de reclamer une management fee (moyen d'avoir le beurre et l'argent du beurre).
cela etant, une fois que vous avez enregistre un limited partnership aupres de la SEC, vous pouvez decider n'importe quelle structure de compensation. certains gerants ne prennent aucune fees par ex si leur performance est de moins de 10%.

Merci Sebastien, vous connaissez le sujet des « asset managers » et parmi eux les hedge funds. J’ai voulu juste citer une suggestion dans laquelle un hedge funds pourrait avoir une structure de « fees », non a tarif fixe, mais variable et liée aux résultats d’investissements (Michel semble être choque’ par ce tarif fixe de 1% ou 2% des « investments advisory fees », de la plupart des gérants de fonds).

Bon "memorial day" week-end.

-Khanh

Tout à fait juste.

Investir, c'est aussi rentrer dans une logique de propriétaire, ce qu'oublient les gérants qui choisissent leurs valeurs au pifomètre en fonction de la mode du moment.

Ouvre ton fond & je t'apporte des sous.

Merci Jai, ça viendra, et je préviendrais tout le monde !

Khanh : un indice trop spécialisé ne sera pas connu du grand public. Quand un détenteur de sicav domicilié en France consulte la valeur de son placement et son évolution dans le temps, il compare ces informations par rapport à l'indice vedette français : le CAC 40. D'ailleurs très peu de particluiers connaissent d'autres indices boursiers.

Proposer un fonds avec interdiction de racheter les parts avant un délai de 5 ou 8 ans pourquoi pas. Ceci dit il faudrait y associer certains avantages fiscaux pour appater le chaland : au minimum une exonération de l'impôt sur les plus values. Toutefois un tel placement serait sans doute confondu avec les FCPI et autres FIP.

Je pense également que le succès commercial serait mitigé du fait que beaucoup trop d'investisseurs particuliers ne jurent que part le court terme et les performances passées (j'achète un fonds parce qu'il a augmenté de x% le mois dernier, donc je le renvendrai le mois prochain car forcément il aura augmenté de x%). Outre le fait qu'il ne faut conduire sa voiture en regardant uniquement dans le retroviseur (!), ce genre de pratique est en totale contradiction avec la Buffet attitude.

Merci Florent pour votre commentaire a propos des indices de performances.
Je pense que nous ne parlons pas, évidemment, de la même clientèle.

Plusieurs de mes clients outre-atlantique ont le profil suivant :
Portefeuille de 5 Millions de dollars :
**30% US stocks
**20% Fixed income (US and Corporate Bonds)
**20% emerging markets
**20% alternative investments (hedge funds et private equity)
**10% cash equivalents (comprenant short term US treasury bills)

Contre quel indice, doit-on mesurer la performance de cette portefeuille ? (CAC 40, Dow Jones 30, Wilshire 5000, S&P 500 ?).

« Of course none of these indices », le choix des indices de performances est un sujet qui peut être très élabore et très long a discuter.

Cordialement,
--Khanh

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories