My Photo

May 2021

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« JO, Natation : de Mark Spitz à Michael Phelps (part III) ! | Main | JO : Où sont nos Femmes ? »

August 17, 2008

Comments

Mouais... tout ce qui brille n'est pas or ! j'applaudis le champion (mais d'une seule main car 7 WR sur 8 courses, c'est quand même ... étrange), sûr qu'il a bossé dur pour en arriver là mais foi de triathlète, quand c'est trop beau, c'est dur à croire.

Aucune jalousie ou envie de faire du défaitisme mais je trouve particulièrement étrange que personne chez les journalistes sportifs (quel antinomie dans cette expression quand on entend les pitoyables commentaires sur les chaînes du Service Publique (je vous parle pas de Canal+...) ne fasse même mine de s'étonner : attendez qu'il y en ait un qui tombe (genre Rico au Tour de France, pauv' Gégé Holtz, pitesque), vous verrez la curée.
Le sport s'américanise de + en + dans sa gestion télévisuel, tout est trop lisse... le monde a changé !
Allez zou, et bravo à nos français qu'on attendait pas sur les podiums, c'est vraiment beau.
Oliv' from Energy Trip

petit extrait d'un article parut ce jour :

"A croire que malheureusement le dopage ne s'arrêtera jamais. Certains chercheurs ont trouvé une molécule bien plus efficace que de l'EPO. Le GW1516 de son nom, est à l'origine un médicament testé depuis 2004, pour traiter le diabète de type 2 et l'hypertension artérielle. Autre effet de ce "médicament", il augmente artificiellement l’activité du gène PPAR, gène qui a pour rôle de contrôler la croissance cellulaire dans les muscles, tout en inhibant le stockage des graisses. En laboratoire, sur des souris, le GW1516 a permis d'augmenter leur endurance de 70 % quand l'EPO, l'améliore de 10 %. A une semaine du début des Jeux, ce produit n'était pas détectable par les tests de contrôle anti-dopage. Le S107, une autre molécule découvert récemment, fait disparaitre la fatigue des efforts consécutifs ainsi que les courbatures. Espérons que pour la beauté du sport et de l'effort, de tels produits ne seront jamais utilisés par le milieu sportif."

Pas vu, pas pris...

Oliv

Certes, tu pourrais évoquer Descartes et dire qu'un doute méthodique est de bon ton.

Ceci étant, je pense qu'il faudrait revoir tes accusations de dopage à peine voilées envers Michael Phelps. Car elles ne résistent pas à un acid test tout simple :

1) Si un athlète a des performances qui font subitement un bond, oui, on peut avoir des soupçons légitimes. Ce n'est pas le cas de Michael Phelps, sélectionné olympique dés 15 ans, et qui a connu une progression constante de ses performances.

2)La morphologie de Phelps en fait un élément à part : torse interminable et envergure des bras hors du commun, ce qui lui donne déja un avantage naturel extrêmement fort pour ce sport.

-3) Sa technique de nage est unique : il suffit de le voir au démarrage comme dans les virages. Il sort en tête et vire en tête. Ecoute tous les grands nageurs actuels, ils te disent qu'ils apprennent de Phelps et qu'il a fait progresser la natation par ce qu'il y a apporté.

-4) Une trentaine de records du monde ont été battus durant ces olympiades, sans compter des records locaux (d'Europe, d'Afrique, etc). Phelps n'est que pour 7 records. Il y a donc bien une vague d'améliorations très notables des performances : penses tu qu'ils soient tous dopés ? Non, la réalité est que la technique a aussi bcp évolué ces dernières années, et Phelps n'y est pas pour rien. Les combinaisons jouent aussi un certain rôle.

Cher Michel,

ce ne sont pas des accusations que je formule (y'a pas de "crime" si ce n'est de la déception potentielle...), seulement des doutes (très forts certs mais des doutes seulement).

Pour te répondre :
1) encore heureux qu'il ne sorte pas du jour au lendemain, mais entre une progression constante et une annonce avant les JO de 8 médailles avec 8 new WR qui s'avère plus que vraie, il y a une différence. Je ne sais plus qui a dit : "le dopage se justifie par l'entraînement acharné" mais j'aime assez cette formule (cf Lance Armstrong...).

2) rien à dire, sa morphologie est idéale, comme pour beaucoup de nageurs à ce niveau (exception faite de Popov qui ne nageait pas si mal...).

3) technique excellente, il a travaillé c'est clair : je ne dis pas qu'il se pointe comme une fleur, le talent seul ne suffira jamais (cf Laure Manaudou cette année...). Quand à ce qu'en disent les autres nageurs, je connais l'omerta du cyclisme (cf le dernier Tour de France), je pense qu'elle est présente dans tous les sports (honnis soit qui mal y pense...).

4)Bah bah bah, la technique a bon dos et les combars aussi. Comment t'explique leur endurance alors : l'ami Phelps enchaîne 18 courses avec 8 médailles d'or et 7 WR quand nos pauv' français ont du mal à enchaîner 4 courses... (dixit Franck Esposito, qui doit savoir de quoi il parle...).
La Chine veut des jeux "propres" à tout niveau (cf la cérémonie d'ouverture...), aucun cador ne tombera pour dopage (s'il y en a qui se dopent bien sûr, rien n'est certain), seul quelques obscurs nord-coréens, etc... comme tout au long de l'année (histoire de bien montrer au gogo devant sa TV que la Garde veille).
Je n'aime simplement pas qu'il y ait si peu de gus pris quand on connait un peu le milieu du sport et du dopage (et de l'argent et de la pression qui sont derrière).

Allez zou, faisons-nous plaisir quand même, ça ne reste que du sport (avec beaucoup de fric autour) et je n'en veux à personne de faire la max pour gagner et se forger une belle vie.

Oliv' (alias le trouble-fête)

Ce que je dis simplement, c'est que tes soupçons de dopage sur Michael Phelps ne sont pas forcément très fondés !

Si Phelps a enchaîné 18 courses avec 8 médailles d'or, Spitz avait bien du lui en faire 15 pour 7 médailles d'or et a dit qu'il en aurait eu une 8ième si le 50m NL existait à l'époque...

Un nageur de compétition nage entre 10 et 15km par jour...

bien d'accord... mais ton argument sur Spitz n'est pas très fair puisqu'on peut douter de lui aussi (surtout à ces époques propices à la gueguerre froide et au prestige des nations).

Tu sais, aucun nageur, même archi dopé et qui ne s'entraîne pas, ne pourra faire quoi que ce soit aux JO (valable dans tous les sports). L'entraînement reste primordial, le dopage n'est qu'une aide à la performance d'athlètes hors du commun, un quidam moyen ne leur arriverait pas à la cheville même chargé comme le Riis à la belle époque.

De toute façon, tant qu'il fait rêver des gens, c'est peut être l'essentiel... et je ne dis pas qu'il est dopé, j'ai des soupçons, comme tout sportif qui s'y connaît un peu peut en avoir sur des performances de ce type...

Allez zou, y'a plus grave que ça, et surtout du pain sur la planche.
Bonne journée,
Oliv' from Energy Trip

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories