My Photo

January 2020

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Farewell de Pierre Chappaz... ! | Main | Le Père Noel est-il un Entrepreneur ? »

December 23, 2008

Comments

les soldes de janvier vont peut etre encore prolonger l'illusion pour certains
c'est en février mars qu'il risque de se passer beaucoup de choses inhabituelles

Salut Daniel, je m'attends en effet à quelques dépôts de bilan importants, notamment dans le retail, et surtout américain, durant le Q1 2009

Et lorsque l'on travaille dans le secteur de l'investissement, je ne t'explique meme pas la rupture/moment disruptif. tout est a reinventer, en termes de confiance/approche/modeles.

Salut Seb, on pourra discuter disruption en direct du 20 au 24/02 !

Je suis tout à fait d'accord avec toi.
J'ai la même analyse à la fois sur l'aspect disruptif du e-commerce et la nécessaire évolution des marques premium sur la justification des tarifs.

Je pense que pour les mois qui arrivent les deux extrêmes vont résister à savoir le low cost et le haut de gamme. Le milieu de gamme va beaucoup plus souffrir.

Le e-commerce est trés bien adapté au low cost car il fournit une infrastructure de commercialisation de masse. D'ailleurs les principaux succès se sont construits sur le facteur différenciant du large choix avec un prix discounté (pour peu que la supply chain et la logistique suivent...).

Pour le haut de gamme, ce qui est ton créneau, je l'analyse comme un canal supplémentaire de vente, pour peu qu'il respecte l'image de la marque. J'imagine que c'est aussi votre valeur ajoutée de conseiller le client sur ce point crucial (en dehors de l'infrastructure technique).

Les boutiques de luxe sont principalement dans les très grandes villes. Elles se privent donc d'une masse de clients en province qui peuvent désormais être touchés.
Je serai intéressé de savoir sur quel ROI est basé une des boutiques que tu conçois.

Je pense pour ma part que le traumatisme va être assez fort sur des modèles économiques auxquels nous nous sommes tous beaucoup habitués : ceux de la grande distribution. En effet, sous la pression de la recherche de cash, ils vont être tentés (et le sont déjà depuis quelques années) de réduire encore et encore leurs stocks, et leur personnel, rendant peu à peu leur offre totalement "has been" et vide de contenu (produits/services)vs celle que l'on trouve et trouvera de plus en plus via le canal Internet. Je ne suis personnellement pas certain que ces modèles économiques résistent longtemps...Par ailleurs, connaissant très bien leur culture, je doute fortement de leur capacité d'adaptation alors que, me semble-t-il, le monde de l'Internet (peut être grâce au choc de la bulle de 2000) a celle qualité essentielle dans le monde nouveau/moderne du business : l'agilité!

Si le e-commerce st le modèle adpaté, il suffit de dire "Merci La Crise", rendez-vous sur www.mercilacrise.fr il n'y a qu'à se défouler ou tout simplement dire merci

C'est sur qu'en ce moment, l'e-commerce propose des avantages non négligeables !!
Pour ma part, je me lance.
et pour baisser les couts de la conception du site, c'est le moment de se tourner sans rechigner sur l'offshore !
J'ai trouvé une entreprise, Dual Technologies Services, sur laquelle j'ai eu de bons échos, qui propose non seulement la création de sites internet, mais aussi de mettre sur pied une équipe pour une période donnée.
Et évidemment à des coûts super intéressants ! C'est pas mal parce que du coup, on a sa propre équipe offshore, salariée par cette autre entreprise (et bien payée en plus !).
Cela dit, je pense que je vais leur confier le projet intégral, c'est vraiment bien ce qu'ils font...
Affaire à suivre !

Jeanne (?), je crois que personne ne sera dupe sur la pub intentionnelle de ce pseudo commentaire !!

Enfin, je laisse

L'offshore représente un intérêt quand on est bien structuré et qu'on sait exactement quoi sous-traiter, avec un cahier des charges très précis.

Une fois le site construit, il ne faut oublier non plus l'animation, la maintenance, etc, et pour ce qui est de la réactivité et du coût de l'offshore....

Pour info également, l'adresse IP de "Jeanne" - 190.18.154.34 - semble être en Argentine !!!?

hsrzbmgk vwarf ibodnrjvh qnlr bcgrziah wfzkn gvyxaoeps

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories