My Photo

July 2019

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Aston Martin Cherche de Nouveaux Actionnaires ! | Main | Marathon de Paris 2009 ! »

April 05, 2009

Comments

Ravi de lire « j'arbitre en permanence avec les autres canaux en fonction de pas mal de paramètres (prix, disponibilité, urgence ou pas, besoin de conseil, besoin de voir/toucher, etc) » sur le blog d’un e-commerçant. Tout ne s’achètera pas en ligne… S’il est très facile d’envoyer des produits tels que DVD ou livre, je suis convaincu que nous n’avons pas (encore ?) trouvé le business model pour le e-commerce alimentaire par exemple.
Lorsque la part du e-commerce se situera aux alentours de 15%, ne pourra-t-on toujours pas affirmer que cela reste minime ? Parallèlement, Internet joue un rôle toujours plus important dans la préparation et la décision d’achat. L’enjeu n’est-il donc pas de trouver de nouveaux leviers pour attirer les internautes en point de vente ?
Personnellement j’en suis convaincu et c’est dans ce sens que nous développons Pubeco (www.pubeco.fr).
A votre disposition pour échanger sur le sujet e-commerce vs. commerce traditionnel.

Bonjour,
fin 2006, le GCI (http://www.gci-net.org/) a publié un rapport dans lequel ils estimaient que 15 à 25% du retail se ferait via Internet. Nous sommes donc dans la plaque. Pour info, ils ont publié leur rapport et vision pour 2018, et je trouve assez enthousiasmant de voir à quel point le e commerce peut répondre aux grandes tendances et évolutions de nos économies. Je vous laisse le soin de lire ce rapport et de vous faire votre propre idée...
Merci Michel pour ce post encore une fois très pertinent, vivement la part 2!

Si la part du ecommerce atteint 15% du retail, il serait intéressant de savoir sur quels segments du marché. Reste-il, par exemple, de la croissance sur le marché du luxe, de l'électronique. A mon avis, tout le monde ne sera pas égal devant cette hausse.

Intéressant (surtout la part II à venir). J'ai contribué il y a 2-3 ans au travail de Forrester sur l'analyse de la pénétration des catégories de produits dans le e-commerce des marchés européens. J'ai halluciné à l'époque (j'étais chez Redcats, La Redoute) du peu de compréhension qu'ils avaient de la taille des business réalisés par les grands e-commerçants (VPCistes en tête).
Le sujet est très complexe, et je crois qu'il faut croiser la taille du marché analysé par le CA des e-commerçants eux-même (ce que fait la FEVAD par exemple) et la pénétration des marchés (ce que tu commences à faire).
Seul le croisement donne des potentiels et montre les évolutions.

Sinon, je ne peux pas me retenir de faire de la pub, tu trouveras des chaussures Hogan sur Shopoon (http://www.shopoon.fr), dont la nouvelle version vient de sortir ;-), ici :
http://www.shopoon.fr/chaussures-hogan.shtm

Salut Fabrice, sorry d'abord, je dois répondre à ton email...un peu débordé ces temps-ci...

Merci pour Hogan !

Oui, la part II est la plus passionnante, ce pourquoi je prends du temps pour la faire...

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories