My Photo

July 2020

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« La Tablette dont je Rêve ! | Main | C'est Quoi "Etre Entrepreneur" ?! »

January 10, 2010

Comments

Bonjour Michel,

Fidèle et silencieux lecteur de ce blog assez « addictif » je ne peux que souscrire, malheureusement à ce type de constat. J’ai une quantité assez phénoménale d’exemples similaires : sommelier qui ne semble pas vraiment connaître son domaine, réception qui vous indique vaguement une station de taxi plutôt que de prendre la peine de vous en appelez un, serveur qui parle à son voisin tout en vous présentant le plat, serveur arrivant avec un plat et un téléphone portable collé à l’oreille, bouteille de vin déjà débouchée, entrée servie avant la fin de l’apéritif…Sans compter l’accueil réduit à sa portion congrue. Bref tous les éléments réunis pour une parfaite expérience culinaire. Passe encore cette relative absence de service dans de petites gargotes. Mais pas lorsque l’on se prétend d’obédience gastronomique. Produit vs service ? Quand la notion de service permet de fidéliser et de recruter, quelle drôle de stratégie de la part de certains (trop) restaurants qui oublient qu’à négliger le client on condamne son activité. Heureusement il reste le Park Hyatt de la rue de la Paix ☺

Bonjour, Michel et tous les lecteurs.
Des comme ca je peux en écrire malheureusement tous les jours et je rajouterais en cette période (très) froide, les restaurants qui sont mal chauffés. Je vais au restaurant pour me détendre, être bien moralement et physiquement et pas me les ... (veuillez excuser cette expression). Et le patron de t'expliquer que ceci ou que cela explique la température un peu ... légère. Mais je m'en fous ! Chacun son job que diable ! Et a force, bien que les gens qui m'accompagnent pensenet et ressentent la même chose que moi, je finis par passer pour un râleur. Voilà, c'était ma contribution à la discussion sans fin (malheureusement) du manque de service dans les restaurants français. Bon week-end.
P.S. : je retiens le restaurant , n'étant moi aussi pas très loin.
P.S. 2 (sans jeu de mots) : Michel, as-tu fais part de tes constructives remarques au restaurateur ?

Faits avec un "t". Désolé.

Le monde est tout petit, voila le mail que j'ai reçu suite à mon post (j'ai supprimé un point pour garder la confidentialité)

"DUCOTE CUISINE, je leur ai vendu (...), lors de l'ouverture.
 
Madame, est un cauchemar vivant, lors de leur ouverture je pense qu'ils étaient en procédure avec la quasi totalité des corps de métiers, Notaire compris.
 
Abracadabrantesque, elle voulait si je me souviens bien porter plainte pour usurpation de signature, sur la réception de sa commande faite en contre remboursement en soutenant qu'elle avait donner un chèque au chauffeur non signé.
 
Trop forte....cette petite dame"


Comme quoi...

@Eric, non, je ne leur ai pas dressé la liste des points à améliorer dans leur service...

INCROYABLE !
On y était le même soir !
Nous avons été stupéfaits exactement de la même façon que vous :
- certains plats non annoncés
- un vin qui aurait du être servi en carafe
- des assiettes desservies alors qu'un convive n'avait pas terminé
La note du Blog de Boulogne est en cours d'actualisation !

Idem pour nous : service vraiment mauvais et du coup pas très bon souvenir ... dommage !

Le problème des chefs passionnés est souvent leur épouse, pire leur compagne lorsque celle-ci, sans compétence ou formation, devient chef de salle; désastre assuré,surtout si elle pense être co-titulaire du macaron ou se prend pour la star du lieu.
Les bons chefs de salle - discrets et compétents - sont aussi rares que les grands chefs et il faut vouloir ou pouvoir les payer.

@leblogdeboulogne,

J'étais avec ma femme sur la table en hauteur du milieu, face aux cuisines, où étais tu ?

Bonjour
je suis la "femme" du restaurant ducoté cuisine dont vous parlez plus haut à plusieurs reprises et je suis déçue et extremement triste de vos remarques et je tiens à ajouter que vos critiques sont faciles sur un blog mais il est nettement plus dur de les affirmer en face non?M'avez vous permis de m'excuser ou de rattraper certaines erreurs?non.M'avez vous posé des questions avant d'affirmer que j'ètais la femme ou la compagne du chef?.non.Le travail des restaurateurs est devenu la proie de ce genre de blog et il n'y a plus aucune communication, ce que je deplore.Certains de mes clients m'ont appelé pour me dire qu'ils étaient désolés pour nous de ces critiques et j'ai de nombreux clients fidèles qui me font part de critiques constructives et pas d'affirmation dans ce genre.Messieurs qui parlez de "dompter" les femmes je tiens à vous dire Bravo, ce genre de pensées au 21 eme siecle sont toujours les bienvenue.
Alors vous me voyez désolée si votre soirée vous a déçue, j'aurais été ravie de me faire pardonner de ces erreurs en vous invitant à revenir et vous faire passer une bonne soirée car je vous assure avoir une réelle passion pour mon métier mais apparament nos erreurs ne sont pas excusables!Maintenant qu'en est il de tous les corps de metier dont nous ne sommes pas toujours satisfaits sans pour autant le crier sur internet.Notre metier est difficile et on ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde,ce n'est pas pour autant qu'il faut essayer de nous detruire de la sorte sinon vous n'aurez un jour plus que les grandes chaines pour venir diner le samedi soir.

Je tiens à mon tour à réagir à Amelie.

A l'exception du terme "dompter" qui peut être mal perçu (et qui a été mal perçu mais se réfère à l'impétuosité, ce qui n'est pas négatif) Michel me semble avoir été factuel, mesuré et juste, mettant par exemple en avant la grande qualité de la cuisine et le rapport q/p.

Votre réaction ne peut donc que conforter les opinions qui sont émises ici, et pas seulement par Michel.

Je ne suis pas boulonnais, donc vous n'aurez pas le plaisir de me recevoir.

Cordialement

Bon, je decouvre tout ça "on the go" donc réponse brève :

- desole pour le dompter, trop fort en effet, je vais corriger des que possible.

- il ne faudrait pas non plus nier les nombreuses erreurs de service, recurrentes, que l'ensemble des participants ici a egalement notees. Je pense qu'il y a reellement un pbm de fond a adresser. En aucun cas j'ai cherche a vous detruire, insistant d'ailleurs sur la qualité de la cuisine.

- mon souhait etait bel et bien de vous contacter pour exprimer ma deception : j'ai cherche si vous aviez un site avec un contact ce n'est pas le cas.

c'est étonnant qu'en 2010, à l'heure des blogs justement, un restaurateur puissent s'insurger contre un client qui dit ne pas avoir été satisfait, de façon assez objective en plus.

Michel D

Le restaurant était-il plein quand vous y étiez ?

Article de novembre 2008 :

http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/restaurant/boulogne-billancourt-ducote-cuisine_700769.html

La réaction de la "femme" du chef est très intéressante et contient tous les lieux communs du genre qui fleurissent lors de la sortie des guides:

Si vous n'êtes pas content allez manger au Mc D

superbe

@Michel et aux autres, pour votre information

Amélie Birbes n'est pas la femme ou la compagne du chef, mais rencontrée chez Michel Rostang, elle est aujourd'hui co-propriétaire du restaurant avec lui.

Merci de la précision, dont acte, je corrige, mais pourquoi rester anonyme ?

@Pinochio : quasiment plein à 2 tables près. Mais il faisait très froid dehors et c'était enneigé

je n'ai pas du tout la meme experience de ce restaurant boulonnais étoilé, bien au contraire ce fut une réussite pour nous autant pour le service que pour la cuisine.
Je recommande cette adresse sans aucun doute.Quand aux différentes oppinions je pense qu'il serait préférable d'en faire part aux personnes concernées avant de l'afficher à tout le monde.

@"Sandrine"

Voila une TRES GRAVE désinformation et un procédé bien peu éthique.

J'attire l'attention des lecteurs sur le fait que "Sandrine" et que Amelie (du restaurant), postent les commentaires depuis la même adresse IP.

Je laisse mes lecteurs apprécier le procédé...

Mais quel dommage...la cuisine est si bonne !

Bonjour.
C'est amusant, intéressant de voir que des personnes qui lisent le blog de Michel vont aussi dans les mêmes restaurants ...
Cordialement.

Bonjour.
Amélie et Sandrine postent peut-être du même cyber café, non ? Il manquait un peu d'humour dans tous ces posts.
La cuisine reste inventive et de bon goût. Il y a donc de l'espoir.
Bonne nuit à toutes et à tous.

@Eric, il y a en effet quelques boulonnais, notamment du quartier sur ce blog !

Amélie m'a écrit pour me dire que Sandrine était bel et bien du restaurant...

Allez, affaire close pour moi. S'il y a eu de grosses maladresses en salle et une tentative de manipulation, je préfère insister sur la cuisine créative, au très bon rapport qualité/prix (en ce qui concerne les 2 menus). C'est un restaurant étoilé et il n'y en a que 2 à Boulogne...il faut aussi le soutenir !

A chacun d'y aller et de se faire son jugement. Je suis prêt à parier qu'Amélie et sa brigade de salle vont maintenant redoubler d'efforts pour améliorer et parfaire le service, ce qui est bien le but recherché.

Je suis complètement d'accord avec ta conclusion Michel et pour répondre à ta question, j'étais tout au fond à droite avec ma femme et ma grand-mère.

Pour ma part je trouve les critiques contre Amélie très dures. C'est une entrepreneuse comme toi et moi (ouverture d'un deuxième resto Ducoté Cour à Marcel Sembat) et elle subit exactement les mêmes galères qu'un startupeur qui veut aller vite !

Oui le seul vrai gros défaut c'est le service ultra junior mais nous sommes très fiers d'avoir un deuxième étoilé à Boulogne !

As tu testé L'Escarbille à Meudon ? C'est top !
http://www.leblogdeboulogne.com/2009/11/lescarbille-lto.html

On m'en avait parlé de ce restaurant, ainsi que de son jumeau du même Chef à Versailles (Angélique), j'ai essayé de réserver par 2 fois, et à chaque fois complet !

Mais il faut définitivement que je teste en effet en m'y prenant un peu plus à l'avance.

L'avantage de Ducôté, c'est que c'était en bas de chez moi !

je rajouterais mon sentiment qui est que les nombreuses erreurs de service ne viennent pas d'Amélie mais de son équipe. Cela n'est donc pas pour ma part un problème de "caractère" ou d'expérience d'Amélie mais plus un mauvaix choix de recrutement et un mauvais coaching.
Le coup de voir ses convives débarssés alors qu'on en est à lam oitié de son plat m'a soufflée !! et ce n'est pas une question de 2eme service.
(un petit peu de chauffage en plus serait agréable aussi)

Bonjour à tous
Je viens de lire les différents posts et j'avoue ne pas comprendre les critiques qui ressemblent d'ailleurs plus à des attaques personnelles qu'à autre chose.
Je précise tout de suite que je ne suis ni un employé, ni un ami d'enfance ni même de la famille des propriétaires de Ducoté Cuisine.
Je suis en effet un simple client qui estime avoir eu la chance de découvrir presque par hasard cette table avec ma femme. Notre premier diner, en septembre 2008, avait en effet été un pur moment de bonheur et nous sommes depuis retournés aussi souvent que possible chez DC.
Bilan : nous n’avons jamais été déçus ni par la cuisine ni par le service !
Il est vrai par contre que nous avons appris à connaitre Amélie et Julien et que nous les apprécions et respectons aujourd'hui énormément. Je suis donc tout à fait conscient de ne pas être parfaitement objectif dans mes propos et cela explique également ma relative colère. Ma démarche reste par contre non intéressée).
Je ne remets bien entendu pas en cause votre objectivité mais je pense que la voix de ceux (nombreux au regard de la fréquentation du lieu) qui apprécient le travail et l'investissement quotidien de ce duo doit également être entendue (vive la démocratie numérique !).
Je me permettrai de commencer par souligner, Michel, que vous n'êtes pas en train de donner votre avis sur la dernière Aston Martin, mais sur une femme qui se décarcasse comme une folle avec son associé depuis bientôt 2 ans pour améliorer le niveau de la restauration de notre belle ville. Ne pensez vous pas que votre avis puisse blesser avant d'être constructif ?
Pourquoi ne pas avoir téléphoné ou envoyé un courrier pour faire part de votre expérience. Vous êtes un expert reconnu de la net eco, mais il n'y a pas que le mail tout de même !!!
Je suis sûr qu'Amélie et son équipe auraient pris ces remarques de façon constructives, d'autant qu’elles sont facilement corrigeables d'après moi.
Ce qui me gène le plus c'est que je pense (comme nos amis du Blog de Boulogne) que les attaques visent plus la serveuse apprentie de l'établissement (l'ultra junior comme vous dites) qu'Amélie qui est pour moi une vraie professionnelle.
Alors, oui, cette jeune fille apprentie n'est pas encore à 100%. Certes, ses gestes sont certainement parfois approximatifs et son assurance pas celle d'une serveuse avec 15 ans de métier. Mais n'est elle pas la pour apprendre ?
Ne faut il pas lui donner la chance d'une expérience chez un étoilé ? Amélie n'a t elle pas le droit d'essayer de former des jeunes ?
Etions nous, nous même au top après quelques semaines d'expériences dans nos domaines d'activité respectifs ? Certainement pas...
Personnellement il m'est effectivement arrivé de constater quelques approximations de la part de cette jeune fille. Mais dans ce genre de situations, je préfère sourire et essayer de mettre à l'aise plutôt que de blâmer ou de me monter le cerveau (une philosophie de vie sans doute).
Encore une fois j'ai bien conscience que je ne suis pas objectif compte tenu du respect que j'ai pour Amélie, mais je pense que nous sommes nombreux à trouver cette femme fort compétente et tout à fait à sa place aux cotés de Julien Ducoté.
Je conclurai en vous disant Michel que j’ai dans le passé eu l'occasion de lire (sur un autre site) ce qui semble être votre devise et je m’en sentais assez proche. Mais je trouve que sur ce coup la, vous vous en êtes quand même fortement éloigné. Pour rappel « Have fun, generate enthusiasm and hope »…
Bonne soirée

Thomas,

Votre commentaire me met à vrai dire un peu mal à l'aise...pour Ducoté !

Je pensais que mon dernier commentaire, qui incitait justement tout un chacun à y aller et stimulait l'équipe de salle à donner son meilleur, allait mettre un point final, positif et enthousiaste...

Mais bon, je croyais que c'était "affaire close", mais le feu étant ravivé...

Je ne crois pas qu'il soit sain de vouloir faire passer pour des critiques personnelles un récit factuel d'erreurs de service.

Ne noyez pas le poisson, ce qui est critiqué est uniquement la qualité du service, que j'ai pu expérimentée par 3 occasions différentes (en couple le week end dernier et les 2 autres fois avec des amis qui ont eux aussi été étonnés), comme d'autres boulonnais ont aussi pu le constater (dont le blogdeBoulogne, dont aussi un autre lecteur de ce blog qui habite à 200m de ce restaurant).

J'ai été déçu, par 3 fois, d'autres ont aussi été déçus, et nous avons tous la même analyse : super la cuisine, mais service à améliorer, et c'est récurrent.

Je fais énormément de restaurants - car je suis un bon vivant et je pense qu'on fait de meilleures affaires en mangeant - depuis les brasseries sans étoile jusqu'à tous les 3* de Paris (sauf 1 qu'il me reste à faire, l'Arpege). Comme vous le savez d'ailleurs par ce blog, je suis proche de Pierre Gagnaire. Parfois, quand vous vous rendez dans un restaurant, avec l'habitude, vous ressentez immédiatement à partir de tout petits riens, de petits détails, que ça va aller ou pas question service.

Donc, je suis désolé de devoir le redire, mais oui, sur 3 visites à ce restaurant, j'ai été déçu par 3 fois du service et étonné de certaines erreurs vraiment énormes. Est-ce que cela était rédhibitoire : NON, de facto, puisque je suis revenu, et c'est après tout aussi ce qui compte non ? J'ai découvert Ducoté en mai ou juin 2009, et en 6 mois je suis donc revenu 3 fois...

Comme quoi, même vraiment déçu du service, parfois amusé des erreurs énormes, indignes d'un 1* Michelin, j'y reviens. Il n'y a d'ailleurs que 2 autres restaurants que j'ai fait plus souvent : l'Auberge DAB à midi, à peu près 1 fois par semaine (exceptionnel menu à 38€ et service très rigoureusement parfait et très professionnel) et le Ze Kitchen Gallery, environ 1 fois par mois (exceptionnel menu et service sans histoire également).

Le problème vient aussi du fait qu'il y a un gap visible (du moins comme nous l'avons observé) entre le macaron Michelin, la qualité de la cuisine, et le niveau de service. S'il n'y avait pas eu de macaron, si la cuisine n'avait pas été bonne, on aurait certainement pas été aussi exigeant.

Il n'est vraiment pas non plus honnête de faire porter le débat uniquement autour de l'apprentie. Certaines erreurs de service que j'ai notées, et que vous avez bien lues, étaient du fait de la maîtresse de maison. En ce qui concerne l'apprentie, oui, nous avons nous aussi eu un sourire presque tendre et bienveillant sur son erreur (le fait de nous répondre "c'est une espèce de tarte aux pommes", une autre erreur provenant de la Chef de Rang).

Enfin, en aucune façon l'énergie et le fait de se "décarcasser" d'Amélie ont été mis en cause. Je salue le travail, mais en tant que client, je dois aussi juger aussi le résultat.

Enfin, évoquons maintenant directement ce post. Un bloggueur est quelque part un journaliste, qu'on le veuille ou non. Est-ce que les critiques qui officient dans les journaux et les guides envoient leurs compte-rendus aux restaurants ?

Au nom de quoi le bloggueur, ou une personne en général, n'aurait pas le droit de donner publiquement son appréciation, quand elle est honnête et étayée, ce qui est parfaitement le cas ici ?

Que cet avis, quand il contient des éléments négatifs, puisque ne pas être pris avec joie et enthousiasme, certes, mais n'enlevez pas ce droit élémentaire de donner un avis tout à fait circonstancié, ni ne cherchez pas à culpabiliser d'avoir donné un avis négatif !

Pour finir, vous avez un avis, j'en ai aussi un, et à juste titre vous suggérez qu'il faut que tout le monde puisse s'exprimer sur Ducoté. Excellente idée, alors regardons donc les avis des consommateurs sur l'App iPhone Guide Rouge Michelin que j'ai. Voila donc ce que tout un chacun peux lire :

"Service impersonnel et expédié" (23/12/2009)
"service approximatif, accueil froid" (9/10/2009)
"On vous laisse partir seul sans vous raccompagner à la porte" (2/10/09). (tiens, comme nous aussi)
"l'équipe n'était pas rodée" (08/06/2009)
"Dommage que le service ne soit pas à la hauteur de la cuisine" (29/4/2009)
"Il faudra améliorer le professionalisme du service" (20/4/2009)

Hum...

Bonsoir merci a tous pour cette " energie " depensee ! Pour infos , c est mon NOM que vous " balancez " . J aurai plaisir que cela stoppe rapidement . Pour les mecontents je vous signale que je suis toujours a disposition pour ecouter les reproches que vous aurez a faire sur MON etablissement . C est selon moi la premiere demarche a faire quand on respecte le travail d un professionnel , mais cela ne tient qu a moi bien sur ... Les chefs " savent " parler aussi .Cordialement , le CHEF . Pour mr Michel , vous critiquez mon " domptage " d amelie insuffisant ainsi que mon travail avec elle , soit , mais je ne tolere en aucun cas que vous parliez de ma vie privee ainsi !! Amelie n est pas ma femme et ca ne regarde personne . Vous etes une personne intelligente vous me comprenez je pense . La prochaine fois , si il y a , faites moi demander je vous renseignerai un peu ... Cordialement


Mais où est ce que Michel a parlé de la vie privé du chef ?
Vraiment zarbi ce restau
Michel, tu remarqueras que le Chef non plus ne veut pas en finir et n'aime pas qu'on parler de lui, même en disant que sa cuisine est super bonne. Ceci expliquant peut-être cela.

La réaction du chef m'étonne encore plus que celle d'Amélie.
Balance tout ça Michel à G&M, Michelin, Pudlo, Lebey

STOP, temps mort !!!!!!

SVP, j'invite à ne plus poster de commentaires (négatifs) la dessus.

Je ne les ferme pas, mais je vous demande de ne pas en rajouter. Ce ne serait pas sympa du tout...

Je crois que tout a été dit maintenant !

Pour être positif, j'aimerais donc (vraiment) conclure en disant ceci :

La qualité de la cuisine de Julien Ducoté vaut largement le détour pour les boulonnais, de même qu'elle aurait tout à gagner à ce qu'il fasse vraiment attention à la qualité du service en salle.

Parions sur sa volonté d'améliorer nettement cette dimension, un 2* Michelin à Boulogne dans quelques années ?

Vu le tableau et le prix demandé ça donne pas envie d'essayer .

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories