My Photo

May 2019

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Une Belle Histoire d'Entrepreneur, de Retail, d'E-commerce et de...! | Main | JO de Vancouver : c'est Parti ! »

February 12, 2010

Comments

Michel,

excellente réponse ! Mais je te trouve très "cool" vu la pique envoyé par l'autre Michel... (en gros "qu'allait-il faire dans cette galère ?").
Il est vrai cependant que la diplomatie d'une part et surtout la démonstration étayée d'autre part apportent beaucoup plus au débat comme tu le fais, tout en souhaitant réussite à chacun (même si je pense qu'on préfère généralement que son propre modèle soit le bon, question d'ego, non ?...).

Alors, longue vie d'entrepreneur à chacun ? un bon message avant le week-end ma foi !

Oliv' from Energy Trip
"Il n'est de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va"...

Magistral de hauteur de vue

De la pédagogie pour répondre à une attaque, Michel s'entraine pour le 9 ! :)

Pfiou, si je n'avais pas su m'adapter et explorer des voies éparses, il y a longtemps que j'aurais raccroché les gants.
Dernièrement, j'ai aussi remarqué la remarquable adaptation par Seth Godin pour son outil Brands in Public. Vu la critique émise à sa sortie (moi y compris), il a tout de suite rectifié le tir.

Une petite joute matinale sur fond d'analyse stratégique...très intéressant...c'est OKCoral...Afin de parfaire ma compréhension de votre analyse sur l'adaptation, pourriez-vous nous expliquer ce que sont devenus les 10 millions d'euros levés en 09/08 pour IS...ce burn impressionnant est un peu en décalage avec les analyses toujours très pertinentes de votre blog (et mettant en avant la prudence et le recours limité aux capitaux extérieurs). merci

Allez Adrien, je vais tout vous dire, mais d'abord faut commencer par me donner un vrai email ;-)

Petit polisson va !

Mais je peux quand même vous dire qu'une levée ce n'est pas un burn rate !

La levee était certes impressionnante a l'époque mais ne laisse en rien présumer du burn rate.

Michel, en relisant ce post, je m'aperçois que tu sais répondre aux femmes de manière élégante ("Je reste dubitative malgré les explications de Michel.")... mais peut-être n'avais-tu pas noté ce point ?

Oliv' from Energy Trip.

Un point me chiffonne dans votre analyse. Si vous ne représentez aucun danger pour eux, pourquoi GSI commerce s'associe-t'il à vous au lieu de simplement vous écraser? Au prix d'un deal très déséquilibré en votre défaveur?
Ont-t'ils pris des parts dans IS?

Je suis curieux sur ce deal car l'opportunité d'acquérir un concurrent peut être tentante surtout sur un marché qu'on ne maitrise pas mais celle de s'associer simplement sur un partage des ressources et du CA me parait casse gueule.

Bonjour Vincent, bienvenue sur ce blog !

Pourquoi écraser quelqu'un quand on crée plus de valeur en s'associant avec lui ?

CQFD!

Bonjour Michel

Merci pr la réponse éclair!

Je suis un lecteur assidu et commentateur occasionnel ;)

Bien sur votre réponse va de soi. Mais je reste curieux sur les termes de ce deal dans lequel vous jouez votre survie (je vous cite) quand GSI veut simplement créer plus de valeur plus vite.
Bref, je me doute que vous n'allez pas nous en dévoiler bcp plus!

Notre survie ? Vous me semblez interpréter un peu rapidement !!!
J'ai dit que quand je n'ai que des fleches et que je vois des canons arriver, l'une des options etait de se ranger derriere les canons. Je n'ai JAMAIS parle de survie !

@Oliv, en fait, Michelle avait fait une erreur dans son pseudo sur Frenchweb et avait mis "Michel" !

@Vincent, avec 10M€ dans les caisses, la question n'etait pss Celle de la survie mais du choix de l'axe creeant potentiellement le plus de valeur.

Michel,
cela n'a pas grand chose avec le débat, quoique, mais pensez-vous qu'on puisse faire vivre une affaire avec une marge brute de 40% ?

Hi Dudde !

Ca me fait penser au Big Lebowsky !

Pour la question, tout dépend des coûts d'exploitation évidemment !

- Sothebys a des marges brutes de 55% et finit à 7% d'EBIT car 48% d'Opex

- BlueNile, dans la bijouterie en ligne, n'a que 20% de marge brute et gagne 5% en EBIT avec ses 20% d'Opex (seulement).

- CostCo n'a que 13% de marge brute et est un modèle qui cartonne (aux US).

Le point clé est d'avoir une marge brute en accord avec ses Opex...

A la limite, si vous avez des frais fixes proches de 0% du CA, et peu d'investissements, vous pourriez très bien vivre avec 10% de marge brute, voire moins. Mais il faut un peu de volume.

Je peux difficilement être plus précis malheureusement.

Michel,

bien vu pour The big Lebowsky, c'est en effet le film qui m'a inspiré ce pseudo.
J'ai quand même ajouté une faute (2 d au lieu d'un) pour faire plus français (hi hi).
Je m'attendais à votre réponse, c'est malheureusement la seule raisonnable. A moins d'être en accord avec mes opex alors.

On peut aller plut loin : si votre marché fonctionne à 50% de MB et que vous vous arriver à vous contenter de 40% en apportant la même valeur au client, alors c'est tout gagné...

Pour le film, j'ai adoré, Jeff Bridges est monumental !

The Big Lebowsky... oui mais en VO alors sinon les fu** n'ont pas la même saveur ! ;-)

ok Michel, je suivrai la suite alors... (comme d'hab)
Merci pour les réponses.

Marrant que vous soyez fan d'un film ou le héros looser se la coule douce vous qui me semblez plutôt hyperactif et successful! Mais je comprends, le film est génial!! à voir en VO of course! Avec un Russe blanc à la main:)

Salut Vincent, ah bon, on ne peut pas être "hyperactif et successful" et aimer se divertir avec un film décalé au héros décalé et loser ?

Salut Thomas, you're fu*** right ;-)

Bonjour,

Je ne suis pas du métier, j'observe simplement.

Pourtant je ne suis pas d'accord sur la question de taille, de puissance, de moyens.

Il reste beaucoup à inventer et il manque de nombreux modèles en particulier à cause de l'ergonomie.

C'est pourquoi je pense que de petites équipes ont beaucoup de travail devant elles et de l'argent à gagner.

L'argument d'autorité fonctionne déjà à plein dans l'ecommerce alors que nous en sommes au début.

Bonjour,

Merci pour votre article très complet et transparent !

Vous avez raison ce secteur se développe énormément en région également !
Sur Lille, il y a 2 gros acteurs avec Naxeo qui gère le site d'Orchestra et www.neeetshop.fr (où je bosse) qui gèrent la délégation e-commerce de Vetaffaires (en totalité) à la performance.

Olivier

Merci et bonne chance...

Depuis ce post, de l'eau a coule sous les ponts...

- il y a de tres nombreux delegateurs e-commerce
- la "strategie" Mix Commerce de "grandes marques retail", ou est elle ? Leurs dernieres marques prises ((Goutal, Graine d.Interieur, Eres...) sont pointues, c'est du IS tout ca...

Mais IS fait 15M€ de CA, est fortement leader de son secteur, en ayant bifurque depuis 2 ans maintenant....

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories