My Photo

November 2020

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Impact Atelier Entrepreneurs 9 Mois Après : it Makes My Day ! | Main | iPad 2 : Mes Souhaits ! »

December 08, 2010

Comments

Félicitations pour le classement de votre blog (plus que mérité)et celui de votre associée, et à quand le champagne vendu par Amazon.fr pour faire un raccourci de votre article ?

Merci Michel ;-)

Amazon vendra certainement du champagne un jour.

Mais ce n'est certainement pas lui qui ira sillonner la région à la rencontre des producteurs comme le font Benjamin et sa femme...

Salut Michel

2 fois que je post un comment qui disparait. C'est toi ? Il y a un problème dans ce que je dis ?

Nope, ça ne peut pas disparaitre comme ça ! Je ne sais pas, réessaye !

Je post, ça apparaît quand je clique "post" et quand je recharge, c'est viré... ???

Je viens de tester plus-de-bulles.com, et il est bien buggé (Lien brisé quand j'essaye d'accéder à mon panier). Pas top, même si l'ergo est plutôt bonne.

Bref, je ne sais pas comment ce site fonctionne sur les frais de livraison, mais c'est en général ce qui rend les achats de vin en ligne peu attractifs sauf sur les vins "prestiges", par rapport aux achats chez des cavistes un peu pointus (c-à-d pas Nicolas, mais un caviste comme celui à côté de chez moi). Quoique pour les vins "prestiges", les ventes aux enchères restent de loin ce qu'il y a de mieux...

Je pense malgré tout qu'un "Groupon" pour le vin aurait un beau potentiel...

Karl. Je demande a ce qu'on te contacte pour comprendre le pbm !

Laurent, no comprendo !?

très bon article sur "la persistance dans le succès entrepreneurial" dans la dernière lettre Vernimmen. Une affaire lancée par un entrepreneur qui a déjà rencontré le succès a 30% de chance de réussir, contre 21% pour un entrepreneur débutant et 22% pour un entrepreneur ayant échoué. (étude US)(http://www.vernimmen.net/html/lettre/index.php)

Ben non comprendo non plus... J'ai oté quelques mots olé olé comme... gueule, j'ai coupé mon message en 2, j'ai changé de machine, j'ai même changé de browser. Rien n'y fait. Et pourtant, là, ce message passe... Incompréhensible !

Ah Michel, ce post me permet moi aussi de pousser mon petit coup de g..... sur la production de la vigne sans bulle, le vin.

Tu disais dans ton post sur les modèles économiques du 7/12/08 que le rapport Q/P du Dom Pé, c'est du vol. C'est la même chose sur bien des vins. Et le problème, c'est bien la pub et le marketing dont les coûts sont aberrants. Je prendrai l'exemple du Sauternes et des coteaux du layon ou plus particulièrement des quarts de chaume. 2 terroirs exceptionnels, mais un avec des coûts marketing explosifs et l'autre bien moins connu (il y a aussi la différence de cépage, perso, je craque beaucoup plus pour le chenin). (suite en dessous)

Le premier des Sauternes coûte aux alentours de 500€ TTC (moins pour le 2008, j'en parlerai plus tard). On trouve des quarts de chaume très bons pour 30€ la bouteille, des excellents à 40€ est des exceptionnels à 50€. Suronde 1997, ça coûte 53€. Et sincèrement, c'est beaucoup mieux que le Sauternes de la ligne du dessus, pour 10 fois moins cher.
(suite en dessous)

Alors évidemment, il faut chercher un peu plus, fouiller, se renseigner.
(suite en dessous)

Et puis les salons. Les vrais, ceux où l'on peut véritablement parler aux vignerons dans une atmosphère détendue, pas ces foires d'exposition où l'on aligne 600 exposants ! Le grand Tasting a lieu ce week end au carrousel du Louvre. J'y serai vendredi (Michel, il y a des champagnes...). Et surtout, en mars, dans le nord de Paris, le salon de Groslay. L'Incontournable. Un 40aine d'exposants, tous meilleurs les uns que les autres (à part 2 ou 3. je ne donne pas de nom). Bref, ne vous faites pas avoir par les marques. Vous les payez. Cher, très cher (Pour Bordeaux, lire avec intérêt la BD sur Parker et Rolland : les 7 péchés capiteux, je vous laisse googeliser le nom).

Pour revenir au 1er des Sauternes dans le millésime 2008, son prix est descendu à 175€ HT contre 430€ en 07, 395€ en 06, 500€ en 05 et... 610€ en 09. Et la qualité ? ben, on sait pas très bien, vu que c'est du primeur (en tout cas pour 08 et 09, seuls quelques "spécialistes" on pu déguster). Qu'est ce qui justifie une telle différence de prix ? La qualité ? Ah, mais, mon bon Monsieur, ce vin là, c'est la quintessence du sémillon... ! Oui, ça prouve surtout que ça vaut... ce que l'on est prêt à payer. 2008 se devait de descendre après les folies des années passées. Allez, hop, un petit -60% sur mes bouteilles. Vous en prendrez bien quelques une ? Mais en 2009, il y avait de l'argent à prendre, alors on a "un peu" augmenté. Vous savez ces fameuses années en 9 qui font tourner les têtes. La palme revient à Laffite, passé de 140€ en 08 à ... tenez vous bien... non, non, tenez vous mieux : 800€ (oui, j'ai bien écrit 800€) soit une hausse de 471%. De qui se moque-t-on ?

Bref, tout ça pour dire que le vin, c'est avant tout du plai-sir ! On peut encore très bien boire (et je n'ai pas parlé ici des 100aines de "petits" vins à moins de 10€ la quille) pour pas cher. Il faut juste se renseigner et ne pas se laisser avoir par le marketing.

Fin du coup de gueule... morcelé

J'ai trouvé, c'est le mot f o r u m qui ne passe pas... Michel, peux tu effacer toutes mes élucubrations, je reposte en une seule fois ? (y compris ce message)

Ah Michel, ce post me permet moi aussi de pousser mon petit coup de g..... sur la production de la vigne sans bulle, le vin.

Tu disais dans ton post sur les modèles économiques du 7/12/08 que le rapport Q/P du Dom Pé, c'est du vol. C'est la même chose sur bien des vins. Et le problème, c'est bien la pub et le marketing dont les coûts sont aberrants. Je prendrai l'exemple du Sauternes et des coteaux du layon ou plus particulièrement des quarts de chaume. 2 terroirs exceptionnels, mais un avec des coûts marketing explosifs et l'autre bien moins connu (il y a aussi la différence de cépage, perso, je craque beaucoup plus pour le chenin).

Le premier des Sauternes coûte aux alentours de 500€ TTC (moins pour le 2008, j'en parlerai plus tard). On trouve des quarts de chaume très bons pour 30€ la bouteille, des excellents à 40€ est des exceptionnels à 50€. Suronde 1997, ça coûte 53€. Et sincèrement, c'est beaucoup mieux que le Sauternes de la ligne du dessus, pour 10 fois moins cher.

Alors évidemment, il faut chercher un peu plus, fouiller, se renseigner. Les f o r u m sont là (LPV est très intéressant... il y en a bien d'autres).

Et puis les salons. Les vrais, ceux où l'on peut véritablement parler aux vignerons dans une atmosphère détendue, pas ces foires d'exposition où l'on aligne 600 exposants ! Le grand Tasting a lieu ce week end au carrousel du Louvre. J'y serai vendredi (Michel, il y a des champagnes...). Et surtout, en mars, dans le nord de Paris, le salon de Groslay. L'Incontournable. Un 40aine d'exposants, tous meilleurs les uns que les autres (à part 2 ou 3. je ne donne pas de nom). Bref, ne vous faites pas avoir par les marques. Vous les payez. Cher, très cher (Pour Bordeaux, lire avec intérêt la BD sur Parker et Rolland : les 7 péchés capiteux, je vous laisse googeliser le nom).

Pour revenir au 1er des Sauternes dans le millésime 2008, son prix est descendu à 175€ HT contre 430€ en 07, 395€ en 06, 500€ en 05 et... 610€ en 09. Et la qualité ? ben, on sait pas très bien, vu que c'est du primeur (en tout cas pour 08 et 09, seuls quelques "spécialistes" on pu déguster). Qu'est ce qui justifie une telle différence de prix ? La qualité ? Ah, mais, mon bon Monsieur, ce vin là, c'est la quintessence du sémillon... ! Oui, ça prouve surtout que ça vaut... ce que l'on est prêt à payer. 2008 se devait de descendre après les folies des années passées. Allez, hop, un petit -60% sur mes bouteilles. Vous en prendrez bien quelques une ? Mais en 2009, il y avait de l'argent à prendre, alors on a "un peu" augmenté. Vous savez ces fameuses années en 9 qui font tourner les têtes. La palme revient à Laffite, passé de 140€ en 08 à ... tenez vous bien... non, non, tenez vous mieux : 800€ (oui, j'ai bien écrit 800€) soit une hausse de 471%. De qui se moque-t-on ?

Bref, tout ça pour dire que le vin, c'est avant tout du plai-sir ! On peut encore très bien boire (et je n'ai pas parlé ici des 100aines de "petits" vins à moins de 10€ la quille) pour pas cher. Il faut juste se renseigner et ne pas se laisser avoir par le marketing.

Fin du coup de gueule

Merci pour le petit clin d'œil cher compère !Je m'en vais de ce pas tester plusdebulles pour mes cadeaux clients de fin d'année...

Je n'ai pas d'actions chez eux mais je te conseille de tester ce site : http://www.chateaunet.com/

Service client assez réactif et prix comparables à Plus de bulles (sur certaines références, ils sont moins chers, sur d'autres au même prix ou plus chers). L'interface est un peu plus simple que celle de Plus de bulles (à mon humble avis).

J'ai découvert la semaine dernière via une "champagne tasting night" avec le club People&Wine une bonne maison de champagne, pour amateurs, à prix bcp plus raisonnables que les grandes maisons habituelles. Un peu dans l'esprit Diebolt : il s'agit de Philopponnat, à tester.

La famille est propriétaire de son vignoble depuis 1522 !

Worth a try !

Salut Marc, Philipponat est en effet un excellent gros "petit producteur". Il produit un peu plus de 500,000 bouteilles par an (vs 80,000 à Diebolt, 50,000 à Salon par exemple).
Il appartient au groupe BCC, fondé et animé par Bruno Paillard, une figure de la champagne

Bonjour Michel !

Je m'y connais très peu en champagne mais je serai curieux de savoir comment les prix évoluent sur longue période. Par exemple sur une cuvée Dom Perignon achetée en primeur il y a dix ans, les prix ont-ils doublé ?

Je viens d'effectuer ma première commande sur Plus-De-Bulles ;) Ce n'est sûrement pas la dernière !

Merci Ludovic !

Sebastien, je demande à Benjamin de te répondre !

Merci Michel ! C'est sympa ;)

Bonjour

Je trouve ce billet après avoir recommandé à quelques uns de mes proches amis ce site qui m'a apporté beaucoup de satisfactions.

J'ai eu en effet la bonne surprise de découvrir ce site un peu par hasard, et amateurs de grands crus, j'ai cherché rapidement à comparer les prix. J'ai été quelque peu dérouté par la navigation proposée (l'ergonomie ?).

Mais une fois que l'on a compris le système des boites à cocher, c'est d'une redoutable efficacité pour parcourir le site selon ses envies et j'avoue avoir pris pour notre société plus de bouteilles que ce qui était initialement prévu. Par contre j'avoue avoir été tenté par quelques Champagnes à prix défiant toute concurrence et cautionné par le sommelier du site, mais j'ai eu peur à un attrape nigaud. A la lecture de ce blog, je sais qu'à mon prochain achat, je pourrai donc essayer quelque chose de nouveau.

Bonjour Guillaume,

Je suis très heureux que vous ayez été satisfait de vos commandes sur Plus de Bulles et que vous ayez recommandé le site à votre entourage. Sur le site nous proposons "Les meilleurs champagnes au meilleur prix", cela passe bien entendu par les grandes maisons pour lesquelles nous avons des tarifs certainement parmi les meilleurs du web, mais aussi et surtout par des champagnes de vignerons au superbe rapport qualité/prix, comme Diebolt-Vallois, dont parle Michel, et bien d'autres (Janisson, Egly-Ouriet...). C'est là notre vraie force et notre singularité. D'autant plus que cette sélection de champagne de vignerons est validée par Patrick Borras, le sommelier de Pierre Gagnaire. Cette stricte sélection permet d'inviter les clients à découvrir de nouveaux champagnes, sans qu'ils risquent de tomber sur une cuvée acide, trop sucrée ou plus largement bas de gamme. N'hésitez pas d'ailleurs à nous contacter si vous souhaitez des conseils, Patrick Borras est également à votre écoute, même si il peut mettre parfois un peu plus de temps que moi à répondre du fait de son emploi du temps assez chargé.
En ce qui concerne l'ergonomie, nous venons de retravailler la page d'accueil du site, pour justement essayer de la rendre plus simple et plus directe. Toute la difficulté d'un site spécialiste comme le notre est de proposer un large choix (plus de 300 cuvées) et en même temps de ne pas noyer les visiteurs sous une avalanche de cuvées. Nous essayons constamment de simplifier la navigation et toutes les suggestions sont les bienvenues !

A bientôt sur Plus de Bulles !

Bonjour Ludovic,

Merci pour votre commande. Excellent choix, les grand Crus Janisson (en blanc et en rosé) sont excellents, et Patrick Borras à d'ailleurs recommandé le Grand Cru (blanc) dans son édito pour les fêtes.
N'hésitez pas à partager votre avis sur le site, une fois que vous les aurez dégusté !

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories