My Photo

June 2019

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Des News des Ateliers ! | Main | Pourquoi IS a Quitté la Délégation e-Commerce ? »

January 05, 2011

Comments

Bonjour Michel,
Tu viens avec ce post de lever mes dernières réserves pour m'inscrire à un Atelier Entrepreneurs... D'autant plus que depuis mon désistement de l'an dernier, j'ai avancé sur l'idée !
NB : par contre ce que je cherche c'est plutôt de m'enlever l'idée de sauter le pas qui m'obsède depuis quelques années et qui ne ravit pas Madame (bien plus lucide que moi quand à mes compétences pour le faire !)

Hello,

j´ai connu un problème similaire à ce jeune homme, sauf que j´avais plein d´idées (normal, en travaillant dans l´internet) mais aucune d´entre elles sur laquelle j´avais une vraie expertise. Un jour, tout bêtement, je me suis posé la question de savoir quelle était mon expertise, et évidemment il s´agissait de celle que j´avais développée chez mon employeur de l´époque. J´ai donc tout simplement créé un business similaire. L´autre différence par rapport à ce jeune homme visiblement est que j´aimais ce que je faisais chez mon employeur. Morale: parfois, il faut rester simple et éviter de s´embarquer sur des idées trop innovantes, non éprouvées (et dieu sait si il y a nombres d´échecs sur les business internet), et simplement utiliser ses vraies compétences. Bonne chance. Xavier.

Salut Didier, étonnant, tu avais des réserves alors que tu m'as déja envoyé 1 ou 2 entrepreneurs si mon souvenir est exact ?

Ou alors c'est ma faute, je n'ai pas du etre assez clair et percutant sur le positionnement de l'Atelier et à qui il pouvait être utile, de fait tout le monde !)

Bon, si tu veux t'inscrire pour février ou Mars, dis le moi !

PS : le mail re!u était en effet étonnant !

Xavier, 100% en ligne, tout à fait, ces aspects là sont largement balayés durant l'Atelier !

Michel, c'est que je t'ai envoyé des cobayes !
Plus sérieusement, je n'avais pas encore bien peaufiné l'idée, maintenant c'est fait.
Ce qui me freinait encore, c'est que je pensais qu'il fallait que je vienne avec une proposition de modèle économique.
Je t'envoie une demande officielle par mél (pour mars).

A la limite, le crois que venir les mains vides, juste avec l'envie de se lancer, c'est encore mieux !

Mais des entrepreneurs depuis 1 an, 2 ans, 10 ans et 20 ans ont aussi tous trouvé leurs intérêts (voire les feedbacks divers et variés sur le blog !)

Bonjour à tous,
Je suis l'auteur du message que vient de poster Michel, et justement Xavier souligne LE problème essentiel. A savoir que le domaine dans lequel je travaille (Administration réseau/système) me rebute totalement. De ce fait l'expertise que j'ai pu acquérir au travers de mon expérience professionnelle n'est pas pour moi une valeur ajoutée. Bien entendu la maitrise de l'éco système "web" est à contrario un plus indéniable (tellement vaste et porteur). Quoi qu'il en soit, je suis bien décidé à participer à l'atelier entrepreneur, qui je suis sur me permettra d'avancer dans mon projet professionel, et je l'espère franchir une étape capitale.
Merci pour vos feedback.
Bien à vous,
Julien

Bonjour Julien.
Je dirais qu'entre l'envie et le projet, il y a un pas, et entre le projet et la réalisation du projet, il y en a encore un autre.

De mon côté, j'ai vraiment compris cette envie en 2008. S'en sont suivi plusieurs projets de création qui ont avorté (pour des raisons diverses : pas assez de rentabilité potentielle, mais parfois également pas assez de passion pour l'activité identifiée, ou de compétences, ou tout simplement pas le bon moment d'un point de vue financier...

Finalement, à force de chercher et de tester, j'ai identifié un projet qui me fait vibrer, potentiellement rentable, dans mes cordes, et qui remporte l'appui de mon entourage (et oui, il y a quand même pas mal de "si").

J'ai décidé de me lancer en 2011 et de quitter mon poste de salarié. C'est parti !

En conclusion :
- Il peut se passer du temps entre une envie ferme et le fait de se lancer (pour moi 3 ans) mais mets ce temps à profit pour bien définir tes envies, tes compétences, et creuser des idées.
Ça peut paraître long, mais en ce qui me concerne, le chemin a été plein d'enseignements

- Va à l'atelier entrepreneurs (j'y ai été). Même si je pense qu'il est plus efficace si on a un projet concret, il te permettra d'avancer.

Bonjour à tous,

Je vous conseille de visionner cette vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=x0F1bgK_Y-s&feature=player_embedded

>> le CEO de Spartoo (plusieurs fois évoqués sur ce blog) explique dans une première partie comment il s'y est pris pour choisir son futur business.

Au delà de ce point, le reste de la vidéo est tout aussi intéressant, motivant.

Bonjour à tous,

J'ai eu la chance de participer à un atelier entrepreneurs et quelque soit son degrés d'avancement / la maturité de son projet, on apprend énormément.
L'un des aspects que j'ai le plus apprécié, c'est le travail que l'on doit faire sur soit même lorsque l'on souhaite entreprendre. Il n'y a de bon projet que s'il y a le bon entrepreneur derrière.

Pour revenir à la question initial de Julien, à savoir "comment trouver la bonne idée", je donnerai 3 conseils que j'ai moi même utilisés :
- Fais de la veille (par exemple sur des sites comme www.springwise.com, www.coolbusinessidea.com)
- Network, network, network. C'est souvent au contact des autres que l'on trouve une bonne idée. Par exemple pourquoi ne pas venir à l'apéro entrepreneurs demain soir (www.aperoentrepreneurs.com / je fais un peu de pub pour ma paroisse désolé)
- Enfin, lorsque des idées passent (bonnes ou mauvaises), utilise un petit carnet pour toutes les noter. Peut-être qu'un jour tu voudras en ressortir une.

A très bientôt.
Alexandre

Merci a tous ;-)

Hello Julien,

mon premier conseil : tente de copier, plutôt que d'innover. Il est déjà tellement difficile de se lancer sur un marché existant, alors s'il faut en plus le créer... Si tu es branché web, tu peux regarder ce qui marche aux US (note : une société qui lève de l'argent ne marche pas forcément...) et essayer d'importer le modèle en France.

Mon deuxième conseil : l'idée importe peu finalement. Ce qui importe c'est l'exécution. La marque de pantalons US Bonobos a atteint 15m$ de CA en seulement 3 ans. Pourtant, rien de high-tech ou d'innovant là-dedans.
Un secteur où des gens achètent déjà mais pour lequel tu peux faire les choses différemment/en mieux (en vraiment mieux) semble être une voie plus sûre que la volonté de créer le nouveau Facebook.
Regarde notre ami Michel : du e-commerce sur des articles motos. Rien d'extraordinaire en soi. Mais une bonne exécution. Des clients qui achètent et reviennent. Des revenus et des bénéfices. Une vrai boite quoi.

D'autres conseils sur cet article : http://stephaneallard.tumblr.com/post/2388490470/donnez-toutes-les-chances-a-votre-startup-en-suivant-le

@Christophe : Merci de ton intérêt. Je suis tout à fait en phase avec ce que tu décris, l'entreprenariat se façonne en plusieurs étapes bien distinctes et successives. Chacune de ces étapes sont décisives et de leurs bonnes exécutions vont dépendre les suivantes. Je prends note de tes conseils et te remercie de ton retour d'expérience.

@Gilbert : déjà vu ;) Mais merci tout de même, je la conseille vivement à tous ceux qui ne l’auraient pas encore visionnée.

@Alexandre : Je veille, je veille ;)
Peut-être un peu trop et au détriment du réseautage justement !
Je suis via twitter Guilhem Bertholet qui communique beaucoup sur l'évènement apéro-entrepreneur (et donc que tu dois connaitre). Malheureusement aucun lieu défini à Marseille ! Mais je ne manquerai pas le prochain… Merci à toi et félicitations pour cette belle initiative.

@Steph : Ce que tu décris est le fondement de mon business model ;) Depuis LaFraise fondé par le célèbre Patrice Cassard (il y a bien d’autre exemple, mais je suis un fan de l’homme, et du modèle communautaire qui gravite autour de ses projets), j’ai bien compris que copié un business rentable au-delà de nos frontière, puis l’importer et l’adapté en France, est une excellente source de business rentable (pardon Michel d’avoir cité un de tes futurs concurrents, même si le positionnement est relativement différent avec Dino et Dino). Merci à toi également d’essayer de me mettre le pied à l’étrier !

En tout cas, merci (une nouvelle fois) pour votre soutien, vos retours d’expérience, vos conseils. Réellement heureux de constater qu’il existe une communauté solidaire au sein des entrepreneurs.
Je prends note de tout ça et userai sans modération de toutes ces précieuses recommandations.

Quand à toi Michel, je te dis à très vite. Ton atelier entrepreneur semble effectivement être symboliquement, la première pierre à l’édifice du projet d’un « would-be successful » entrepreneur !

@Julien

News : l'apéro entrepreneurs de janvier aura lieu au New Delhi - 215 Avenue Pierre Mendès France.
Effectivement, on a été informé du lieu très tardivement. J'espère qu'il y aura quand même du monde...

Hello à tous...et plus particulièrement à Julien...

Je confirme ce qui a été dit dans tous les commentaires précédents : les ateliers entrepreneurs sont utiles à tous les niveaux de maturité/exécution de ton projet...

Pour ma part j'ai créé 4 entreprises (une revendue en 1998 - un plantage en 2001 - et deux actuellement)... et je n'ai participé à l'atelier de Michel qu'en Décembre dernier !!!... Malgré toute mon expérience (mes échecs, mes réussites...), j'ai énormément appris lors de cet atelier... et je remercie encore Michel pour cet enthousiasme permanent et l'énergie qu'il déploie pour favoriser l'entrepreneuriat en France...

Pour revenir sur ton cas, Julien... Je confirme également : l'idée n'est pas tout... c'est l'exécution qui prime... Je partage d'ailleurs avec Michel une idée de business commune qui parait évidente...mais l'exécution n'est pas évidente du tout... Michel va d'ailleurs devenir un concurrent et j'en tremble d'avance ;-)

Donc OK fais ta veille, fais un "me-too" d'un business américain si tu veux, mais je te propose une autre voie qui pourrait être une solution intermédiaire : c'est à dire de rejoindre une équipe avec un projet qui pourrait avoir besoin de tes compétences...!

Moi en l'occurrence (je lance d'ailleurs un appel public ;-) pour toutes les personnes intéressées), je cherche un voire deux associés pour mes 2 projets : je ne connais pas tes compétences mais si t'as un profil de directeur technique ou sales manager, et que tu cherches à rejoindre un projet ambitieux (on en reparlerait alors en messagerie privée)... L'idée étant de se découvrir lors d'une phase test, qui pourrait te faire également découvrir les galères et les joies de l'entrepreneuriat...pour devenir (si compatibilité confirmée) un numéro 2 dans un 2ème temps, voire un numéro 1 à terme ;-)...Je sais cette idée peut sembler saugrenue mais elle pourrait résoudre certaines de tes réticences ou manque d'idées/de projet pour te lancer...

Bref, pour résumer :
- participe déjà à un atelier de Michel
- fais un point à l'issue (comme dit Michel, probablement quelques semaines pour digérer) et donc vois si tu es prêt à franchir le cap
- Trouve ton projet ou rejoins une équipe qui a besoin de tes compétences...

Plein d'énergie et d'enthousiasme en tout cas quelque soientt tes choix futurs.

Renaud.

Salut Renaud et merci de ton commentaire !

Moi, concurrent ?!

Sinon, comme ton mail n'est pas public ici, il faudra que les gens passent pas moi pour aller postuler chez toi !

A vite

@Michel : oui oui je veux bien bien que tu transmettes mon mail si y'a des personnes motivées par mon appel dans les prochains commentaires. Merci d'avance...

Et pour la concurrence, tu me diras vraiment après ton RV de la semaine prochaine ;-) ?? Quoi que tu fasses je serai ouvert à tout type de collaboration/partenariat...

A très vite.

Bonsoir Renaud,
Effectivement c'est une alternative à laquelle j'ai pensé et qui est également tout aussi motivante.
Je serai ravi d'échanger avec toi sur tes futurs projets, et pourquoi pas évoquer une éventuelle collaboration ! Bien entendu sous réserve que mon profil soit en phase avec tes besoins...
Voici mon @mail :julien.henry.prince@gmail.com
Dans l'attente de te lire,
Julien

Bonsoir à tous, et bonsoir Michel,

une simple lecture rapide de ton blog montre immédiatement l'intérêt de communiquer entre des personnes ayant des objectifs similaires. C'est passionnant, BRAVO. Je me situe aussi au milieu du guet et entre un poste confortable et une création d'entreprise le pas n'est pas facile à franchir surtout lorsque l'on a une responsabilité familiale. A la lecture de ces quelques post, quelques idées me viennent à l'esprit pour l'alimenter.

Je partage totalement le principe de l'exécution qui prime sur l'idée. Cependant j'y mettrais un bémol car sans passion il est beaucoup plus difficile de s'investir, en tout cas pour une première entreprise. La passion fait vibrer et motive pour investir du temps et de l'argent et supporter les difficultés d'une création d'entreprise. Il me semble donc important de vibrer pour son projet...avec raison, mais de vibrer. A contrario, une entreprise basée uniquement sur la passion n'est pas certainement, promise au succès... on peut vite terminer avec un affectif exacerbé qui sacrifie la rentabilité et la croissance sur l'autel de la passion.
Je dirais donc un juste équilibre entre passion et raison. C'est pour cela que la recherche de l'idée me semble une composante primordiale.
L'échange entre entrepreneur et la veille sont des composantes majeures...sauf innovation hors norme, mais c'est extrèmement rare.

Copier une idée qui fonctionne ou rentrer dans un projet qui commence me semble là encore le best choice si on veux accélérer le mouvement et garder quelques certitudes sur un modèle business.

Une autre question connexe, le choix d'une association ou pas?????? après deux échecs d'association, c'est une vraie question qui me vient à l'esprit. Même si je suis convaincu qu'une bonne association peut être extrèmement bénéfique mes deux dernières expériences ne sont pas à franchement parler un succès...comment trouver un partenaire ou un associé sur qui compter dans la durée...ok ce n'est pas une question mais plutôt une discussion ouverte.

Bref il vas falloir que je vienne vous rencontrer lors d'un atelier avec mes compétences de sales manager entrepreneur motivé.

A vous lire et bientôt vous rencontrer pour clarifier mes idées

bien amicalement, Didier

@ julien : je t ecris demain

@ didier : ok sur la passion et bien d'autres choses aussi , la on faisait juste un debat idée vs exécution

Pour le choix des associés, Michel en parle un peu lors de son atelier... Mais là aussi faudrait une formation dédiée et un pacte qui prévoit toutes les sorties possibles dans le 2 eres années.

@Didier : L’aventure d’une création d’entreprise n’est-elle pas tout simplement… passionnante ?

Toutes les phases qui régissent la courbe de vie d’une entreprise, de la genèse en passant par toutes les étapes de développement, sont selon moi vraiment excitantes. Partant de ce constat, peu importe le domaine du projet… Du moment où il est intéressant et ambitieux.

Pour illustrer, je ne suis pas sûr que Michel ait fait le choix de créer Photoways par passion pour la photo... Mais il a su trouver (ou copier ;) ) l'idée au moment opportun et l’exécuter correctement pour en faire un business rentable.

Mais il est vrai que de pouvoir faire d’une passion (quelle qu’elle soit) un business est sans équivoque une chance indéniable.

Quant à l'association, c'est un sujet épineux, qui mérite il est vrai, d'être clarifié dès le départ.

@Renaud : Je suis impatient !

Bonne nuit à tous,
Julien

Je n'avais pas vraiment la passion de la photo en effet, mais j'avais bel et bien un besoin d'avoir des tirages pour mon appareil numerique !!

@Didier, welcome sinon a l'Atelier, celui de mars est presque complet mais etonnamment pas fevrier !

Merci pour ce post et ces commentaires passionnants et très très en phase aussi avec ma situation personnelle. On peut aussi avoir l'idée sans pouvoir/savoir l'exécuter. De fait la perspective de réussites réside plus dans les compétences de l'exécution appliquées à une idée existante.
Je rejoins aussi le principe que le passion d'entreprendre et de piloter, quelque soit le projet dans la mesure où l'on a la capacité d'apporter de la valeur ajoutée suscite l'énergie nécessaire.
Merci de nouveau pour ces échanges qui cadrent et confortent ma réflexion.

Michel

pourrais tu me dire ou trouver des infos sur les dates et prix des ateliers s'il te plait.
Février m'intéresse j'ai entamé une phase de réflexion/construction et j'en aurais grandement l'utilité très rapidement.

Merci

Didier

Salut Didier,

Les dates sont sur le blog je crois, de tete :

Atelier Entrepreneurs : 21 janvier (complet), 18 février, 18 mars
Atelier Levee de Fonds : 27 janvier matin (reste 1 place), 24 fevrier matin
Atelier Ecoute Clients : 27 janvier apres-midi (complet), 24 fevrier apres midi

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories