My Photo

September 2020

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« JDD : "Demain, le Krach ?" ! | Main | Apple à 2 Doigts d'Etre la 1ère Capitalisation Boursière au Monde ! »

August 09, 2011

Comments

et BTW ... http://9to5mac.com/2011/08/09/aapl-is-now-most-valuable-company-in-the-world/ !!!!!!

Merci pour ce partage d'analyse. C'est toujours très instructif à lire.
Ce n'est pê pas l'endroit, mais je me demandais ce que tu pensais d'une action comme NOKIA (NYSE:NOK). Opportunité ou trop de risque que la stratégie nouvelle ne se déroule jamais?

Patrice, sur Nokia, c'est vraiment un très gros pari avec un gros risque !

Ils n'ont pas actuellement de Strategie gagnante et en ce qui me concerne je ne vais pas prendre le pari qu'ils vont l'avoir.

Je préfère miser sur de belles sociétés aux avantages concurrentiels clairement perceptibles et durables. Nokia, j'en vois pas !

Donc même a 5$ seulement l'action, je n'achète pas.

Un avis clair et tranché. Merci.

Super intéressant, merci. Il y a toutefois une chose qui me chiffonne au sujet d'Apple. Il y a un facteur que vous ne citez pas qui pourrait influencer la valorisation de l'entreprise, à savoir l'implication de Steve Jobs dans le business et l'image de la société. J'adhère à votre analyse rationnelle des choses et à la fois vous ne pensez pas que si Steve Jobs prend de plus en plus de distance ou quitte son poste de CEO, le marché pourrait réagir de manière brutale?

Bonjour Christophe,

Oui, en effet, le paramètre Steve Jobs est très important.
Mais plusieurs choses :

1) Avec un multiple aussi bas malgré l'incroyable croissance, c'est en partie dans les cours.

2) Le marché avait peur d'une disparition de Steve Jobs. Mais de fait ça fait presque 8 mois qu'il est en arrêt maladie, loin de l'opérationnel day to day, et Apple ne s'est jamais aussi bien porté. Steve se concentrant sur la stratégie, l'innovation produits, les grandes négos, ne se mêlant pas de tous les détails comme par le passé. ce qui est plutôt bon, il se concentre sur ce qu'il fait de mieux et mieux que persnne. Donc, que Steve prenne de la distance, ça c'est plutôt une excellente chose sur le fond.

3) Si disparition brutale il y a, la, oui, ça c'est un problème par contre. Apple pourra encore continuer sur sa lancée pendant 3 à 4 ans, et après ce sera un peu l'inconnu, la relève n'étant pas forcément assuré, même si depuis 13 ans à sa tête, Steve Jobs a inculqué beaucoup de sa façon de voir les choses et son esprit irrigue Apple.

Aussi, ma conclusion rationnelle est que, dans un worst case avec disparition totale de Steve Jobs, je crois que le cours d'Apple dans 3/4 ans ne devrait pas être inférieur au cours d'aujourd'hui. celui-ci est déja très bas, intègre cette donnée en partie, Apple peut continuer sur sa lancée pendant qq années, et l'esprit Steve Jobs coule bien dans Apple avec de nombreux top managers de talent.

Par contre, la dynamique haussière d'Apple en prendrait certainement un sacré coup et je ne prendrais alors pas le pari d'Apple à 700/800$ sans Steve Jobs.

En résumé, avec Apple, pile on gagne beaucoup (Steve Jobs toujours là) et face on ne perd pas (plus la).

Une situation que j'aime bien...

That's my take...

Ca me fait penser que ça fait 3 posts successifs sur Apple, mais il va y en avoir d'autres. On rentre avec Apple dans une situation absolument inédite dans l'histoire économique :

Financièrement :

- On avait jamais connu une entreprise de 65Mds$ croitre de 80% en CA.

- On avait jamais vu une entreprise avec 100Mds$ de cash dans ses caisses, ce qui sera le cas dans qq mois pour Apple.

- On avait jamais eu une entreprise de 100Mds$ de CA avec 25% de marge nette.

Et stratégiquement, on avait jamais vu une entreprise entrer en 10 ans dans 2 domaines qu'elle ne connaissait pas du tout (musique et téléphonie), les réinventer, s'imposer comme leader et changer toute l'industrie...

Evidemment, tout ceci défie l'entendement, l'esprit a du mal à penser que cela peut continuer, et on se demande de toute façon ce qu'Apple peut faire de son cash et s'il peut lui donner le même rendement que l'entreprise apporte actuellement aux actionnaires.

Patrice, Nokia me fait aussi un peu penser à Kodak..

Kodak est monté jusqu'à 80$ l'action au milieu des années 90 et valait alors en Bourse 20Mds$. Kodak, l'icone de la photo, une marque forte, mondiale...

Le numérique est arrivé, L'action a perdu 10, 20, 3, 40, 50%...tombant à 40$

La, on pourrait se dire que ça devient intéressant, que le titre n'est plus trop cher...

Et bien non, de ces 40$, l'action a encore perdu 10, 20, 30, 40, 50%...tombant à 20$...

La, on pourrait se dire que ça devient intéressant, que le titre n'est plus trop cher...

Et bien non, de ces 20$, l'action a encore perdu 10, 20, 30, 40, 50%...tombant à 10$...

La, on pourrait se dire que ça devient intéressant, que le titre n'est plus trop cher...

Et bien non, de ces 10$, l'action a encore perdu 10, 20, 30, 40, 50%...tombant à 5$...

La, on pourrait se dire que ça devient intéressant, que le titre n'est plus trop cher...

Et bien non, de ces 5$, l'action a encore perdu 10, 20, 30, 40, 50%...tombant aujourd'hui à 1,8$ !!!!

95% de perdu en 20 ans...L'entreprise ne vaut plus que 500M$ en Bourse, autrement dit ce qu'Apple génère en profit net en 1 petite semaine...

Quand une entreprise n'a plus de modèle, plus d'avantage concurrentiel, à moins de se définir un nouveau sweespot, et rapidement, the only way is down !!! J'ai pas envie de miser sur des morts-vivants en pariant qu'ils vont se regénérer.

C'est pas impossible, but the odds are very slim

Un des meilleurs post que j'ai lu !!

Merci

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories