My Photo

May 2022

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Perspective Apple 2030 ! | Main | Nasdaq Correction : Update Session 21.01.2022 ! »

January 20, 2022

Comments

Bonjour,

En ce qui concerne TSLA je suis un peu plus réservé sur le rôle de l'écosystème.
Après bientôt 3 ans en Model 3, je me réjouis de partir sur un Q4 e-tron dans quelques mois à la fin de mon leasing.
Voici quelques éléments qui font que je me sens moins attaché à Tesla qu'à mon tandem iPhone (j'ai eu presque toutes les générations depuis l'original acheté avec SIM ATT aux US) - MacBook Pro
Le principal avantage de Tesla était en 2019 le réseau de charge rapide, l'efficience / autonomie et la promesse d'une "conduite complètement autonome en fin d'année" via des mises à jour régulières. Le FSD est promis pour « l'année prochaine » depuis maintenant au moins 5 ans, et vu les choix technos (vision seule) peu d’experts du domaine y croient encore.
Contrairement à l'écosystème Apple, cette option FSD est rattachée à la voiture et pas une personne. Quel est donc l'intérêt dans ce cas de rester fidèle à la marque ? J’ai dépensé 6'000.- en 2019 pour une assistance à la conduite qui est finalement bien meilleure (à mon goût) maintenant chez les Allemands grâce à des fournisseurs comme MobileEye qui amassent 10x de datas de par leur flotte installée.
Force est de constater que depuis une année les mises à jour se contentent majoritairement de bug fix. Il est loin le temps où l’augmentation de la puissance de charge, de celle du moteur faisaient partie des bonnes surprises de la release note. Désormais c'est un nouveau jeu, une nouvelle plateforme vidéo qui font la une. (Si on exclut cette année la possibilité d'avoir des waypoints dans la navigation GPS, fonctionnalité qui existe partout depuis que les GPS sont dans les voitures).
Et fin 2021, l'évolution majeure de l'UI est décriée par une majorité car de nombreuses fonctions accessibles en 1 "clic" le sont maintenant en 2 ou 3 clics (essuies glaces, sièges chauffants...).
Le réseau de charge évolue chez Tesla, heureusement vu les volumes de vente, mais pas au même rythme, et donc il est de plus en plus fréquent de tomber sur un supercharger quasi plein (si ce n’est plein les WE de vacances) avec l'assurance de charger à demi-puissance pour la plupart – car sur les "v2" chaque paire de bornes partage la puissance et on charge à 60kW au lieu des 120-130kW promis. Les v3 corrigent ce problème en apportant des pics de charge à 250kW (sur une plage très réduite) non partagée, mais comme c'est lié au hardware le déploiement est long et coûteux.
En parallèle de cela, l'Europe et les pays subventionnent fortement le déploiement d'infrastructures ouvertes (IONINTY, Fastned - très bons je les surveillerai de près, Allego, ...). Est-ce la raison (la subvention) pour laquelle Tesla va ouvrir son réseau en 2022 ? Les tests ont commencé aux Pays-Bas depuis quelques mois, et si cela se généralise, je ne vois que des inconvénients pour les conducteurs de Tesla et la fin du dernier vrai avantage concurrentiel.
Enfin, et on verra en détails la roadmap dans quelques jours, pour le moment je vois plus un constructeur avec une gamme limitée, vieillissante sur le haut de gamme, avec un prix premium pour des voitures dont la finition est très limite, qui commence à avoir de sérieux soucis de qualités (pompes à chaleur, suspensions, défauts de livraison…), qui est dans l’obligation de procéder à des rappels massifs aux US et en Chine (et probablement en Europe bientôt) et qui donne l’impression d’être arrivé au bout côté software.

Thks Jerome pour le feedback

Je comprends bien tout cela, je n'ai pas et n'ai jamais eu de Tesla, mais j'ai eu des feedacks identiques.

Le FSD est encore loin, la finition bof, etc.

Ceci étant, je crois que le vrai potentiel de Tesla, et son avantage concurrentiel, est dans les batteries et de façon plus générale dans le stockage d'énergie. L'automobile n'étant actuellement qu'une application de cela, et pas le plus gros des marchés pour eux qui sera dans l'immobilier.

Je pense qu'on devrait commencer à en voir les 1ers effets tangibles en 2022 et 2023.

Bonjour Michel,

Merci pour votre post très intéressant as usual. Je crois que c'est la première fois que vous parlez de Shopify sur votre blog. L'écosystème - comme celui d'Apple - est basé sur des entreprises tiers qui développent des Apps : c'est du solide ! Et très doucement, sans faire de bruit, ils sont en train de révolutionner la banque, le paiement en ligne, la logistique pour tous les e-commerçants. Et en terme de pdm du E-commerce ils sont n°2 aux US, juste derrière Amazon...Sans aucun doute, le modèle de Shopify est difficile à répliquer.

Interessant en effet et à voir comment ils arrivent à maitriser la production de ces batteries et le volume excédentaire une fois soustrait le volume nécessaire à l'activité automobile.

En tout cas clairement un vrai sujet le stockage énergétique dans un contexte ou les intermittents prennent de l'importance.

Intéressant aussi d'écouter Diess qui parle du sujet de la capacité de production de batteries rien que pour l'automobile à horizon 2030+ https://www.theverge.com/22888316/decoder-interview-herbert-diess-volkswagen-nostalgia-ev-self-driving

Je crois aussi beaucoup à l'utilisation des toutes ces grosses batteries sur roues pour des usages résidentiels / sécurisation du grid (V2X).

Merci pour vos réflexions!

Bonjour,
Est-ce que vous pouvez développer (si vous ne l'avez pas déja fait) "le plus gros des marchés pour eux qui sera dans l'immobilier" ?
On parle j'imagine de stockage de l'énergie solaire par exemple ?
Merci !

@Seb, Shopify aujourd'hui c'est 2M d'entreprises clientes et un ecosystème grandissant de 45.000 partenaires développant des apps.

Répliquer cela est maintenant impossible je pense.

Avec Shopify on a les 5 caractéristiques suivantes :

- Une superbe traction commerciale car ce qu'ils offrent est plébiscité.
- De très belles marges (normal, c'est du logiciel)
- Un rapport Life Time Value/CoCA extrêmement favorable
- De vraies économies d'échelle
- Un modèle type "spirale vertueuse", exponentiel, avec "effet écosysteme" : plus ils grossissent et accroissent leur ecosysteme de partenaires, plus leur proposition de valeur prend de la valeur, ce qui attire alors encore plus de clients à un CoCA inférieur, augmente encore la LTV et diminue Le churn...

GMV shopify : 4Mds$ en 2014, 220Mds$ en 2022E, soit x55. Et ça va à mon sens quintupler au minimum dans les 5 ans.

Le CA et les marges croitront encore davantage...

Des modèles de cette qualité, il y en a pas des masses !

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Your Information

(Name is required. Email address will not be displayed with the comment.)

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories