My Photo

January 2024

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« Score Final 2022 GAFAM + Tesla + Indices ! | Main | Industrie Automobile : Le Big Bang du Vendredi 13 Janvier 2023 ! »

January 07, 2023

Comments

Bonjour Michel,
Je lis depuis quelque temps vos analyses factuelles.
Je m'interroge sur un point
Sur le marché des véhicules a plus de $50k vous ne parlez d'aucun constructeur européen ni Mercedes ni BMW qui pourraient devenir des compétiteurs sérieux.
D'autant que si le NPS de T est excellent, la finition et la qualité des Mercedes par ex pourraient concurrencer T ?
Sur le marché des sub 30k c'est encore plus vrai avec pléthore d'acteurs
Aussi,vendre 3M de véhicules sur un marché de 15 M en 2024 soit 20% du marché mondial vs une part de marché de 15 % en 2022 n'est il pas optimiste ?
J'entends tout à fait l'avantage compétitif du coût par l'intégration verticale / les giga factory / la nouvelle plate-forme.
Mais est ce que 20 % de clients sont prêts à acheter une voiture à l'aspect assez banal / peu diferencie.
Jusqu'ici l'achat d'un véhicule s'appuie sur des critères émotionnels, pas mal d'acheteurs étant attachés à leur marque.

Hello Eric,

Merci du commentaire.

Plusieurs points :

- J'imagine bien que les 3 allemands du premium resteront sur ce segment mais si je prends les chiffres de décembre en Allemagne, donc sur leur propre marché intérieur, on s'aperçoit que Tesla vend presque autant de voitures qu'Audi et BMW (18.000 vs 22.000), malgré une finition de Tesla clairement pas au même niveau! J'ai donc quelques inquiétudes pour eux à terme.

- Oui il y a pléthore de constructeurs dans le segment sub 30K, mais ils ne gagnent pas vraiment d'argent en le faisant. Et avec la nouvelle plateforme Tesla, ils vont être encore plus squeezés. BYD et Tesla vont s'imposer très fortement : ils ont l'intégration verticale et la taille critique en BEV, très au dessus des autres.

- Concernant la PDM de Tesla, 2 choses, je pense que le 15 Millions de VE est clairement le minimum (certains évoquent plutôt 20M), et si la Modele 2 est bien massivement mise en branle en 2024, Tesla devrait bien booster sa PDM.

- Mon impression est que les clients achètent une Tesla avant tout pour "l'expérience" plus que pour la carrosserie, en effet plutôt banale (selon mes goûts). Les mises a jour automatiques, le réseau de super chargeurs, l'autopilot, etc. Et sur le fond, je pense que l'aspect émotionnel de l'achat d'une voiture se réduit fortement.

Michel,
merci pour ces éléments complémentaires. Si T a des avantages compétitifs indéniables dont la maîtrise de ses appros / coûts de production, ne reste plus qe l'appétence des clients : situation mécro économique ( récession ou pas) qui porrait à nouveau impacter le marché ?
Eric

Oui, et les chiffres montrent que l'appétence client est toujours bien la !

Prenons le marché allemand, 1er marché en Europe, de très loin, voici 2 séries de chiffres :

- Croissance du marché des BEV :
2020 : 194K véhicules (6,6% du marché total)
2021 : 356K (13,6% du marché total)
2022 : 471K (17,8% du marché total)

- PDM de Tesla :
2020 : 8,6%
2021 : 11,2%
2022 : 14,9%

Dans le même temps la PDM de VW est passée de 23,8% à 13,4%, celle de BMW de 4,5 à 5,0% et celle de Mercedes de 2,3 à 5,3%.

Bilan des courses, le grand gagnant est Tesla, malgré tous les efforts des autres...

Michel,
Ouah, en effet ...
Ai voulu voir ce que ça donne en nb de véhicules
Ca double 22 vs 21 !

AN PDM Tesla Marché All(enk) VentesT(enk)
2020 8,60% 194 16,7
2021 11,20% 356 39,9
2022 14,90% 471 70,2

Quid des US ? Même progression ? J'imagine que c'est le premier marché de T

Eric

Oui, les US sont bien entendu le 1er marché de Tesla, avec une PDM locale de 65% sur l'électrique, et de 4% du marché global (ce qui est énorme vu leur offre réduite !).

Ventes Tesla aux US :

2015 : 19K
2016 : 27K
2017 : 50K
2018 : 198K
2019 : 195K
2020 : 293K
2021 : 302K
2022 : 536K

On doit noter que le marché du BEV aux US fut de l’ordre de 835K units en 2022, sur un total de 14M de véhicules en 2022, soit une part du pur électrique de seulement 6,5% (NB 35% en Californie !).

En clair, les US sont très en retard sur les autres pays, la France est à 13%, l’Allemagne à 18%, et la Chine à plus de 20% je crois…Nul doute donc que Tesla conserve donc un énorme potentiel de croissance sur son 1er marché.

Quand les US seront à 20% de PDM du BEV, avec une PDM de Tesla descendue à 40% par exemple (pessimiste, cf ci-dessous, mais enfin), cela donnera plus de 1M de véhicules…

En 2022, les BEV ont cru aux US de +90% quasiment, donc ils rattrapent vite. Je note d'ailleurs que la PDM de Tesla localement est passé de 67 à 65%, donc Tesla a accompagné la croissance du marché sans perdre de terrain.

Sources :

https://www.goodcarbadcar.net/tesla-inc-us-sales-figures/

https://electrek.co/2022/11/29/tesla-owns-us-ev-market-but-losing-market-shares-data/

Merci Michel pour toutes ces infos,

Le CA 2022 # 82 MM$ est validé ?
Avec un RN de #12 MM$ la renatbailité serait de #14,5%

En 2021 (Bourso), CA/RN 2021 (€): 47 / 4,8 soit #10% de renta.

Cette renta de # 15% est-elle tenable avec l'accroissseùent à venir des volumes selon vous ?

Merci
Eric

Pas encore, on aura les chiffres définitifs lors des earnings le 25 janvier, mais ça tournera forcément autour des 82-83Mds$ : Tesla a déja fait 57,71mds$ sur les 3 1ers trimestres et on attend autour de 25Mds$ ce trimestre.

Concernant le net profit, Tesla a déja fait 8,9Mds$ sur les 9 1ers mois, et on attend autour des 4Mds$ ce trimestre, donc au final pas loin de 13Mds$ sur l'année et un taux de marge de 15,6%.

Ce taux de rentabilité nette de 15%+ est parfaitement tenable à terme, c'est ce que j'anticipe bien pour le futur :

- Oui il va y avoir des pressions notables sur les marges industrielles avec la baisse des prix des voitures. Mais elles seront d'une part en partie compensée par les gains de productivité industrielle avec le volume et la R&D de Tesla sur les batteries, 1er coût, doit aussi porter ses fruits (sans compter à terme une vraie rupture technologique comme les batteries au sodium, et non plus au lithium, qui seraient bien moins chères : le sodium est incomparablement plus présent en quantité que le lithium, donc ressource bien moins chère).

- D'autre part Tesla repose aussi sur ses activités dans l'énergie jouissant de marges bien plus élevées (je rappelle que Musk a déclarer qu'à terme la division énergie sera aussi importante que l'automotive). Sans compter sur l'IA, la robotique, et le logiciel (le FDS est payant).

Au final, même si en 2023 et sans doute 2024 les marges devraient ponctuellement baisser (je prendrais plutôt 14% de façon conservatrice, ce serait déja une baisse notable), à terme je pense qu'on va bien se situer sur une trajectoire entre 15 et 20%.

Si je regarde les estimations moyennes des analystes, on est en 2023 sur 114Mds$ de CA (+38%) et 17Mds$ de RN (taux de 14,9%). Je parierai plutôt pour, en cas de base, pour 120Mds$ de CA et un taux de 14%. Cela fait un PE actuel de 21, ce pour une société en croissance de 30-50% en RN et CA...

The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories