My Photo

March 2024

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Categories

Blog powered by Typepad

Google

« La Sagesse et Les Leçons de Peter Lynch, Légende de Wall Street ! | Main | Evolution en Bourse des Constructeurs Automobiles ! »

March 14, 2023

Comments

Voilà pour le fondamental mais je suis plutôt un adepte de l'analyse technique; Il n'est pas difficile de constater que les investisseurs sont baissiers sur le titre. A mon humble avis,quelques gaps ont vu le jour récemment mais tous n'ont pas vocation à être comblés; cependant, je ne vois pas pourquoi la zone des 154$ ne serait pas testée.Evidemment, ça ne contredit rien sur le long terme mais la question se pose:vaut-il mieux attendre la sortie du canal baissier(qui correspondra certainement à une meilleure évaluation de la société) ou attendre une stabilisation allant de paire avec une baisse de la volatilité du titre et ce, avant un nouveau départ? De nombreux facteurs, en effet, interviennent quant à la décision à prendre: potentiel d'investissement, évolution de la société, âge de l’investisseur etc.Pour l'instant, on peut dire que Wall street regarde le bout de votre index alors que vous leur montrez la lune....

Bonsoir Monsieur,

Vous annoncez les modèles 2 fin 2024. Comment le poste auto peut-il augmenter autant en 2024 alors que les modèles 2 arrivent seulement en fin d'année ? Merc

@Eric, le marché du VE est en croissance naturelle de l'ordre de 40/50% par an actuellement. Tesla vend actuellement tout ce qu'il peut produire et son sujet n'est pas la demande mais le ramp up de production

@Banville,

Nous n'avons pas du tout la même philosophie et j'irais même jusqu'à dire que vous prenez des risques inutiles.

En ce qui me concerne, mais je suis sûr que vous l'avez compris, l'analyse technique ne m'intéresse pas vraiment, mes inspirations sont essentiellement Warren Buffett et Peter Lynch (revoir la video de ce week-end). J'avoue prendre un très grand plaisir à faire des paris sur la très longue durée à partir d'analyses fondamendales, les marchés adressables et leur dynamique, les avantages concurrentiels, etc.

Et sur Tesla, l'analyse est d'autant plus passionnante que les marchés sont colossaux (l'auto n'étant que le 1/3 ou le 1/4 du potentiel) et l’entreprise complexe mais incroyablement smart aussi.

Je ne passe donc pas 1' à chercher à prévoir le court terme, je pense que c'est juste impossible de le faire avec une bon degré de fiabilité sur la durée, même si l'analyse technique donne certaines indications. On peut certes constater une tendance baissière ou haussière à un instant t, mais elle peut se retourner tout aussi vite pour des raisons macro ou spécifiques à l'entreprise, une information, un fait, les ventes, les earnings, un contrat clé, etc...

Je sais que les chartistes et autres adorateurs de l’ordre de l’analyse technique pensent qu’on peut « timer » le marché, mais c’est juste une fausse croyance. Si c’était le cas, il y aurait beaucoup plus de multimilliardaires. Il y en a qui ont parfois de la chance d’avoir prédit le sens du vent, et il y a aussi bcp de charlatans.

La réalité est pour moi simple : l'analyse fondamentale est une science, à long terme ça marche mécaniquement, l'analyse technique chartiste et timer le marché est un art...que beaucoup pensent avoir mais qu'une infime minorité n'a vraiment, et encore pour ceux la ils n'ont raison qu'à peine plus d'une fois sur 2.

1/ "il n'est pas difficile de constater que les investisseurs sont baissiers sur le titre" : bah, c'est VOTRE vérité, si vous avez des certitudes et êtes archi convaincu que ça va baisser à court terme, alors short seller ! Remarque en passant, depuis 2014 la perte nette des short sellers sur Tesla est de l’ordre de 20Mds$ je crois, c’est un jeu risqué.

Moi, le sens du vent au doigt mouillé en Bourse, je ne fais pas…Et re point du dessus, tout ça peut changer très vite en fonction des résultats et informations du terrain.

On parle bien de "sentiment" du marché, ça reflète le côté émotionnel et volatile de Mr Market qui peut subitement s'enflammer, ou au contraire paniquer, suite à des infos variées. Vouloir tenter d'anticiper le sentiment de Mr Market est une lubie, il réagira au jour le jour d'une part en fonction du contexte général et d'autre part en fonction des infos court terme spécifiques sur l'entreprise...qu'on ne peut pas prévoir. Mais sauf qu'à long terme, c'est les fondamentaux qui jouent forcément et mécaniquement, si une entreprise performe, son cours de Bourse suivra. Les ventes et les profits sont une conséquence des fondamentaux, c'est ça qu'il faut creuser et comprendre et c'est la dessus qu'il faut faire des analyses et passer du temps.

Et sur l'affirmation même (« il n'est pas difficile de constater que les investisseurs sont baissiers sur le titre»), ça c'est de nouveau votre vérité de court-termiste, qui mérite un énorme grain de sel et une relativisation factuelle : +50% de hausse depuis le début de l'année, +5% aujourd’hui 14 mars ! Je constate plutôt et surtout à ce stade une consolidation depuis 1 mois tout à fait normale après le run-up de plus de 100% depuis le point bas de 102$ jusqu'au 215$. Et ce dans un contexte macro peu porteur aussi (en clair, les investisseurs semblent globalement plutôt baissiers sur les marchés actions). Les semaines à venir nous diront si les investisseurs étaient ponctuellement baissiers ou s'ils étaient en train de consolider.

Et concernant les +5% de Tesla d'aujourd'hui 14 mars, cette performance n'est pas dans un contexte bullish pour ses concurrents EV : Byd -2%, Ford -1%, Lucid -4%, Rivian -4%, XPeng -4%, Nio -2%, etc. Que s'est-il passé ? Juste l'information remontée que les ventes de Tesla en Chine se portent très bien et sont au dessus des attentes (re le point du dessus sur les infos qui viennent influer sur les tendances).

Par ailleurs, l'image que je donne aussi : quand vous vivez dans un appartement rare et d'exception, et que le marché immobilier baisse, vous n'allez pas le quitter pour autant ?!

2/ "je ne vois pas pourquoi la zone des 154$ ne serait pas testée" : rien ne l'empêche en effet, peut-être, peut-être pas, anybody’s guess, mais je serais très heureux que ce soit le cas pour me renforcer ! Je regarde simplement ce que le marché me sert, et s'il m'offre une magnifique société comme Tesla moins chère, et bien c'est parfait ! Ca rebaisse encore, j'en reprends. Etc. On construit d’ailleurs une position en achetant sur la durée (Warren Buffett a mis environ plus d'1 an à acheter ses 5% d'Apple). La clé, toujours avoir des remontées de cash pour pouvoir faire les soldes quand elles arrivent. Bien plus efficace et certain que de parier et d'attendre une hypothétique baisse qui peut ne pas arriver.

3/ "La question se pose...vaut-il mieux attendre la sortie du canal baissier". Non moi je ne me pose pas du tout cette question. Je me rappelle d'un ami qui quand c'était descendu de 300 à 120$ en 3 mois (donc la le canal baissier était clair) me disait, "j'attends que c'est sous les 100$ pour acheter". Il n'a jamais acheté et maintenant il me dit "j'attends que ça revienne à 150$ pour acheter. Il pourrait ne jamais acheter non plus. Si on croit sur le potentiel long terme, pourquoi prendre le risque. A la vérité, votre pari est celui d'un de joueur court terme...et ce n'est donc pas ma compétence. Vous attendez la fin d’une baisse que vous escomptez ? Moi je préfère avoir la certitude de gagner en ayant du cash pour racheter encore moins cher si cette baisse, qui est juste une supposition, arrive bien.

Sur le fond, il est par ailleurs très facile de vous prouver que le jeu que vous jouez à « timer » le marché peut, au mieux, ne pas vous apporter grand chose sur la durée.

4/ "Canal baissier" : il faut déja fortement relativiser cela et surtout le rapporter à votre time horizon. Je suis certain que sur une certaine période on pourra toujours trouver un "canal baissier", mais dans le même temps avec du x150 environ depuis l'IPO de 2010 moi je note bien concrètement un canal fortement hausser sur la dernière décade. Et avec encore du x4 environ depuis le 1/1/2020 pré Covid, je vois la encore un canal fortement haussier sur 3 ans. Sur la longue durée, votre période de référence (j'imagine depuis 18 mois) n'est pas plus pertinente que les miennes (et plutôt beaucoup moins factuellement pour un investisseur long terme).

5/ "Pour l'instant, on peut dire que Wall street regarde le bout de votre index alors que vous leur montrez la lune...." : oui, Wall Street regarde le quarter, chacun son horizon de temps, le mien est la décade. Tesla sera à 2000$ dans 10 ans, d'ici la je dors tranquille pendant que d'autres s'inquiètent des jours et semaines à venir sur ce que pourrait faire l'action et le marché pour tenter d'optimiser/maximiser un gain court terme...

Good luck, chacun sa vie, moi la mienne est drivée par me prendre le moins possible la tête au quotidien !

Spéculer à court terme irait à l'encontre de mes objectifs de vie. Donc je ne fais pas.

C'est simple la vie non ?

Toute la différence entre un simple spéculateur/trader et un investisseur long terme…

Inutile de dire que vos analyses me paraissent pertinentes et loin de moi l'idée de les remettre en cause.Mais vous dîtes deux choses:
-vos projections pourraient être remises en cause, éventuellement, à court-moyen terme si un évènement extérieur intervenait(guerre, tsunami etc.)
-Lors de l'interview de Charles(le premier), vous mettez en évidence vos mauvaises interventions boursières dans les années 2000, il me semble.

Je pense que l'analyse technique de l'époque n'a pas été celle qui existe aujourd'hui et que même un bon analyste en fondamental peut voir ses titres préférés emportés par les marchés en cas de nuages noirs.

Tout çà pour dire et penser que même si l'avenir de TSLA est écrit, le souci actuel est ailleurs d'où ma question: Ne pensez vous pas que l'inversion de la courbe des taux ne présage pas d'une baisse drastique des marchés, car récession? les fonds et banques sont bourrés d'obligations et ne les déclarent pas à leur juste valeur(sauf BNS)et l'augmentation des taux directeurs ainsi que la réduction de la liquidité ne semble pas éradiquer l'inflation.
Si votre réponse va dans mon sens, nous verrons vite si TSLA ne subit pas la foudre des marchés.Si elle résiste, alors on pourra considérer que les analystes commenceront à réfléchir.
Bien à vous

Hello again @banville

Un plaisir d’échanger ;-)

Mais ce que je vois, c’est que vous remettez toujours au centre de votre réflexion et analyse les marchés et ce qu’ils pourraient éventuellement faire demain, avec un risque de krach !

Peut-être, possible, rien n’est impossible, on pourrait estimer qu'aujourd'hui les marchés sont nerveux, je n’en sais rien, il y a une trop de paramètres, et donc pour ma part je ne spécule pas dessus.

Mais ce que je sais, ou ce que je crois, est simple :

1/l L’entreprise Tesla va faire du x20 en CA et du x40 en bénéfices dans les 10 ans. Sauf catastrophe, cygne noir, etc. Disons qu’en l’absence de cygne noir les fondamentaux portent à faire ces genres de croissance.

2/ En cas de krach et de nouvelle chute brutale de $TSLA, emportée elle aussi par le marché, encore une fois tout à fait possible…je serais très heureux d’en reprendre encore et encore. Car je crois au long terme de l'entreprise, et ce que j’aurais repris à d’excellentes conditions aura un TRI encore bien supérieur. Car les krachs et récessions ne durent qu’un temps.

Toute ça parce que mon horizon de temps est la décade.

When a company does well, stock does well, overtime. Plain & simple.

Bien évidemment, si mon horizon de temps était les prochains mois, j’analyserais avant tout les marchés et les courbes récentes, moyenne mobile à 50 et 200 jours, etc. Mais en prenant pour principe qu’il ne faut pas investir ce dont on peut avoir besoin à court terme, quelle que soit mon analyse je n’investirais pas !

Mon erreur sur 2000 était essentiellement que j’avais une petite merde dans mon portefeuille (héritée du rachat par la société américaine 8x8 d’une des start up française dans laquelle j’avais alors investie, Odisei, je vous laisse chercher sur Wikipedia, vous la trouverez) qui a atteint des sommets prè bulle (j’en avais pour plus de 6M$), et que je n’ai pas revendue en espérant (irrationnellement) un rebond. Comme c’était une merde, elle n’a jamais rebondi et j’ai après revendu au final pour 600k$ seulement (j’ai tout de même fait du x15 vs ce que j’avais mis dans Odisei).
Voir le pic de 2000 sur 8x8, en 2010 elle était toujours à -95% vs son pic de 2000 !
https://finance.yahoo.com/quote/EGHT?p=EGHT&.tsrc=fin-srch

Très différent que d’avoir une belle société et la garder longtemps. Les belles boites comme Apple, Amazon, etc, ont mis un peu de temps à se relever du krach de 2000, mais l’ont fait très très brillamment (voir mon post à ce sujet).


The comments to this entry are closed.

Twitter Michel de Guilhermier

Twitter Day One Entrepreneurs & Partners

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Categories